Archive for the ‘Du côté du Soleil levant’ Category


Chaque année, les saisons se suivent,
Et dans une danse colorée,
S’enchaînent les unes aux autres…
Nourries par l’espoir de rester quelques heures,
quelques jours de plus au coeur de cet univers bleuté…
Elles cherchent dans un dernier regard
La douce chaleur régénérante des rayons de l’astre diurne,
perdue dans ce monde étrange
où chaque sentiment n’est jamais que l’illustration d’une matinée gelée.

Le temps s’écoule lentement…
Pour n’être plus que l’une de ses bribes du passé, éphémère, délaissée…
blessée par les secondes qui fuient loin de ce paradis,
telles les perles lumineuses de la rosée délirante. 
Une soirée trop courte… une nuit  interminable… un réveil brutal…
L’aiguille sur le cadran s’est arrêtée.
Et pourtant dehors, la Lune s’est levée…
La partie n’est pas fini, au contraire… Elle ne fait que commencer.

*************

Envie de partir du côté du Japon ?… Moi oui ;)
Un trait de gourmandise, un soupçon de créativité…
M’en faut pas plus pour donner à cette marinade toute la saveur des pays asiatiques…

Prêt pour le voyage ? :p

Un tempeh vaut mieux que deux tu l’auras !
… Parce que le changement de saison… ça creuse ;)

Ingrédients [pour 2 paires de papilles avisées] :
Le Tempeh et sa marinade- 1 rouleau de Tempeh nature/fumé (au choix)
– 1 cuillère à soupe de sauce huître
– 2 cuillère à soupe de balsamique
– 1 grosse cuillère à soupe de miel viande rouge Cuisimiel
– 1 cuillère à soupe d’huile de sésame grillé
– 1 cuillère à soupe de sauce soya noire
– 1/2 cuillère à café de paprika fumé espagnol
– Une petite poignée de graines de sésame doré

Petite égumes anciens délicatement confis
– 1 petit panais
– 1 racine de persil
– 2 carottes jaunes- 4 tubercules de topinambours
– 1/2 oignon
– Une gousse d’ail
– Un peu d’huile d’olive
– Thym sec et laurier, sauge
– Poivre blanc et 5 baies

En plus
- Une cuillère à soupe d’huile de sésame
– Une grosse cuillère à café de graines de lin brun/doré
– Quelques râpées de muscade  
– Fleur de sel au piment d’Espelette

Le déroulement de la recette ? Oula rien de plus simple ! :D
Pensez tout d’abord à préparer la marinade une heure minimum avant de réaliser votre recette, pour y mettre à trempouiller tranquillement votre Tempeh, coupé en gros cubes. Si vous êtes un carnivore acharné, quadrillez le côté peau de votre magret de canard (assez profondément) pour permettre à la marinade de vraiment pénétrer les chairs.
Une fois prête, versez votre préparation sur le tempeh ou le magret, en veillant bien à ce que la marinade recouvre bien l’ensemble. Y’a plus qu’à réserver 
[P'tite astuce : pour une marinade bien mélangée, versez tous vos ingrédients dans un bocal, et hop ! Effet shaker garantit pour un résultat lisse et homogène :D #miam huhu]

Maintenant… on s’occupe des petits légumes… #rire machiavélique
Ciselez l’oignon, écrasez votre petite gousse d’ail et lancez tout ça dans un filet d’huile d’olive pour bien les dorer. Pendant ce temps, épluchez racines et tubercules, coupez-les simplement en carré et hop ! Direction la cocotte pour rejoindre les copains. On ajoute laurier, sauge et thym sec effeuillé, poivre blanc et 5 baies, une pointe de sel et c’est tout ;)  2 ou 3 minutes après, on couvre et c’est partit pour 15 à 20 minutes de cuisson sur feu moyen-doux.

Une cuisine pleine de divines odeurs…
C’est tendres sous la pointe du couteau ? Ahah !! Les carottes sont cuites ! Mais pas que…
Maintenant que votre accompagnement est prêt, il n’y a plus qu’à poêler le Tempeh : Un tout petit filet d’huile d’olive, les dès directement dedans et on fait colorer une minute avant de jeter la marinade  pour déglacer l’ensemble. Faites Réduire sur feu tout doux, ajoutez les graines de Sésame grillées et voilààà
>> Pour le Magret, la cuisson est habituelle : on le sort de sa marinade et on pose le côté peau entaillé au fond de la poêle sèche et bien chaude. Sur feu moyen-fort, laissez-le tendrement rendre sa graisse. Au bout de 5 minutes, on vide tout ça, on tourne le magret côté peau et on verse la marinade.
3 minutes de cuisson sur feu fort pour un magret bien saignant. Si vous le préférez un peu plus cuit, on poussera jusqu’à 5 minutes. 
Découpez enfin votre morceau de viande en de jolies tranches, ni trop fines, ni trop épaisses…


Au moment de servir  ?? :D °°°
Dressez harmonieusement votre assiette, puis versez un filet d’huile de sésame et saupoudrez de quelques graines… Un tour de moulin 5 baies et une pincée de coriandre moulue… Ch’est prêt !! :D

Il va de soi que ce plat peut se servir avec d’autres types d’accompagnement… Sur les photos, c’est un magret en tranches, servit sur un lit de pâtes italiennes typiques de Turin (noires et blanches :) ).

Rendez-vous sur Hellocoton !

La page est tournée…
Mais entre anonymat et désintérêt, 
Tout n’est que question d’habitude…

La vie est ainsi faite,
Et si quelques fois l’on s’entête
il faut aussi assumer son attitude.

On ne choisit pas
de naître ici ou là…
La destinée est tracée…

Chacun suit son chemin,
rêve de bonheur et fuit le chagrin…
N’aspirant qu’à la liberté.


Lafontaine alors de sussurer…
Rien ne sert d’imposer…
il faut aimer à point ^^

…0Ø0…0Ø0…0Ø0…

Voilà bien longtemps que j’avais envie d’inviter les anciens à la maison ^^
Bah finalement il n’en fallait pas beaucoup plus pour le faire,
et si j’étais un peu moins tête en l’air je l’aurai noté bien avant ‘^^ Mais bon c’est pas grave !

J’ai rattrapé cette effroyable erreur, et j’en ai (forcément?) profité pour susciter les papilles des collègues héhé :p
C’est qu’ils sont au top comme goûteurs professionnels !
Je me suis donc lancée dans plusieurs tests… que la soirée d’hier soir a validé en une ovation unanime ! Tant pour les potes que pour Monsieur Lave-vaisselle, lequel n’a pas eu un gros travail vu la propreté des assiettes après le repas xD

Ah ! J’aimerai quand même faire une spéciale dédicace…
– à Guillaume (trop loin :’( snif)
– à Seb (appelé ailleurs :( dommage) & Jey
…. je vous les referais promis ! 
– à Tistouille… Un jour on aura l’occaz’

Allé c’partit ;)
J’Vous trace le menu à la carte ce vendredi…
Chaleureusement placé sous le signe de l’amitié et de la gourmandise :D

.0O0.0O0.0O0.0O0.0O0.0O0.

Ya pas d’sushis, mon gars !…
… Parce qu’il y a déjà 15 péquenots qui ont fait c’te blague (j’risque plus rien xD)…

Je ne vous remets pas le déroulement… Vous pourrez le trouver par ICI et par LA… 
ou encore chez CLEA ;) pour une version pro lol

Concernant les goûts et ingrédients… Cette fois-ci j’ai fais moitié traditionnel, moitié alternatif ^^
Pour les Makis…
– Thon & mayonnaise (maison !!), laitue, Wasabi
– Omelette aux graines de sésame grillées, concombre, purée de piment

Et avec les restes de riz… une sorte de nigiri un peu revu ^^ et version inversée 
– Omelette, bleu d’auvergne, umeboshi

Un verdict…
Vu l’état du plat à la fin du repas…
Je crois pouvoir dire que les potes se sont régalés ? :p mdr

………………………

Je m’arrête là pour aujourd’hui…
« QUOI  ?! mais… et la recette de ton DESSERT-KITUE !! »….
Rooooh vous avez oublié?? Pourtant ce n’est pas la première fois que je vous fais mariner un peu :p hihi
[ en mode Sadique... xD]

Pas longtemps, promis… Demain vous aurez TOUS les détails pour refaire de A à Z ces tartelettes
Profitez-en plutôt ! et préparez-vous pour la damnation de vos papilles

Muahahhahaha !!!

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Il y a des jours où il ne faudrait pas se poser de question…
Laisser couler les secondes à leur vitesse de croisière et ne pas chercher à influencer le cours du temps…
Laisser les saisons renaître en respectant leur rythme, sans jamais vouloir accélérer les choses et risquer de tout briser…

Prendre sur soi et s’en remettre à demain
Croire en Gaïa et vivre en ses mains
J’aime toutes les saisons, quelles qu’elles soient, parce qu’au final chacune possède quelque chose d’unique…
Mais au delà, ce sont les changements de saisons qui interrogent ma curiosité…
Ces moments où tout se croise…
Le temps, l’espace, la vie, la mort…
Tant d’événements prêts à éclore au grand jour
et se révéler à nos regards ébahis…
Quel que soit l’avenir qui se dessine…
L’existence nous l’amène sur un plateau d’argent…
Issu de l‘amour des différences…
Nous devons l’honorer comme un don de Gaïa

Makis’Arts en deux versions… pour un bento estudiantin toujours plus gourmand…

Pour une casse-pieds en mal de voyage [ou deux rouleaux prêts à découper]:

~ Makis d’automne…
Quand le vent souffle sur nos coeurs…


ø Des feuilles de nori (ou deux feuilles de riz)
ø 160 à 180g de riz complet aux éclats de châtaignes cuit
ø Lanières de mangue délicieusement sucrée
ø Purée de panais
ø Une cuillère à café de chèvre affiné et bien crémeux
ø Graines de pavot et de lin brun et doré torréfiées, coriandre, cumin et nigelle
ø Poudre de cumin et de piment de Cayennes, sel rose, poivre blanc et 5 baies
ø Népita et marjolaine séchées et effeuillées
ø Vinaigre de cidre tiède
ø 100g de petits champignons Enoki juste blanchis
Roule, Maurice !
Pour commencer, faites cuire votre riz à la façon sushi en remplaçant le traditionnel vinaigre de riz par du vinaigre de cidre. Laissez le légèrement tiédir (bo c’pas obligé hein… libre à vous de vous cramer les doigts ^^). Pendant ce temps, vous pouvez couper tranquillou vos p’tits ingrédients…
Préparez la purée en passant au bon vieux presse-légumes vos panais cuits à la vapeur, puis mélangez-la avec le chèvre, avant s’assaisonnez tout ça de sel, de cumin en poudre et en graines, de pavot, de coriandre concassée, de poivre blanc et de 5 baies. Une touche de muscade et de cannelle pour bien finir et on réserve.
Et là… les choses sérieuses commencent…
Hop, on pose sa p’tite feuille nori devant soi… et c’partit pour la tartinade ;)
Pour ce faire, c’est très simple, étalez le riz aux éclats de châtaignes uniformément sur la surface, en laissant 1cm en haut et en bas de manière à bien coller le rouleau final.

Ensuite, ben c’est comme pour n’importe quel sushi, on répartit tout ce qu’on veut, comme on veut… pour se faire un plaisir divinement gourmand ;)
Sur la partie devant vous, disposez de la purée de panais sur 1/3 de la surface… Par dessus, placez vos p’tits champignons Enoki, les lanières de mangue et finissez par saupoudrer de piment de Cayennes et de marjolaine séchée. Parsemez de quelques graines de lin grillées et…
Roulez jeunesse !!
Former votre maki en serrant bien, de façon à obtenir un joli rouleau régulier. Là, direction le frigo pour raffermir tout ça (bah oué il a la peau tendu le bougre, c’est qu’il est bien garni héhé)
genre une petite demie heure hein ^^ ça suffit ;)
Quand il vous semble prêt… y a plus qu’à couper en délicates tranches d’un bon centimètre d’épaisseur…. SAUF !!
Sauf si vous êtes DEUX fois plus gourmande comme moi hihihi
Dans ce cas… on fait patienter le copain d’Automne pour préparer vite fait son p’tit frère d’hiver…
Parce qu’un p’tit bonheur ne vient jamais seul ;)

ØØØØØØØØØØØØØØØØ

~ Makis d’Hiver…

Quand la neige saisit nos âmes…
ø Des feuilles de nori
ø Un bol (environ 160 à 180g) de riz complet et quinoa cuit avec algues wakame et graines de lin brun/dorée
–> Il est primordial de faire cuire les céréales avec ces deux ingrédients car ils donnent ce côté gluant habituellement présent dans le riz à sushis, tout en évitant la perte des nutriments causée par une surcuisson.
ø Feuilles de chou pak Choy cuit à la vapeur
ø Mélange de graines torréfiées (sésame, pavot, nigelle, cumin)
ø Compotée de Nashi (pommes et poire) aux épices
ø Piment doux en poudre, piments Thaï en paillettes
ø Sel rose, 5 baies, poivre blanc
ø Coriandre fraîche hâchée
Heu…
Ben oui rien de plus compliqué que pour la version ouane ^^
On pose sa p’tite feuille nori devant soi… et c’est r’partit comme en 40′ :)
Etalez le mélange riz/quinoa/wakame/lin, puis zouuuuu !! On se laisse allé pour les ingrédients
Sur la partie devant vous, disposez des feuilles de chou grossièrement déchirées sur 1/3 de la surface… Hééééé !! Allez-y mollot quand même bande de brutes ! Les pauvres elles n’ont rien demandé lol ^^
Bon quand ça c’est fait, parsemez de coriandre fraîche hâchée et du mélange de graines torréfiées… Lâchez-vous, ça sera encore plus croquant… :D
Touche de sucré un peu olé-olé *miôm miôm*
Au centre de la zone recouverte par Chouchou le chou, disposez un beau « boudin » de compotée de nashi, avant de saupoudrer de piment doux, des paillettes de piments thaï, de sel rose, de 5 baies et de poivre…
Ca roule, ma poule !
Toujours pareil, on serre bien comme il faut, un tour au frigo, et hop ! Le tour est joué ;)
Il peut rejoindre son p’tit frère d’automne…
Coupez-les et enfin disposez les sur votre assiette de service.
… Si vous avez le courage de patienter encore un peu
avant de vous laisser envahir par cette envie intolérable..
Posez-vous, dégainez les baguettes, la sauce Tamari et les graines de sésame grillées
mmmh bah voilà, prêt pour s’régaler ;)
Partout et nulle part à la fois…
Deux recettes qui s’opposent…
Des épices différentes et savoureuses…
Réunies pour une explosion des goûts !! :D
Tous les textes et photos sont la propriété de Taliashka, et issus du blog …Terre Noire & Soleil Rouge… et ne sont pas libres de droits. Toute reproduction de ce blog et de son contenu, même partielle, est interdite sans la permission écrite de l’auteur, sous peine de poursuite.
Rendez-vous sur Hellocoton !

5h du mat’, les yeux ouverts tels des billes (comme chaque jour)..
Première pensée? « Si seulement la pluie pouvait être partie en vacances loin d’ici… »
A se demander si j’étais bien réveillée quand je me suis posée cette semi-interrogation… Parce qu’au final, on peut toujours rêver il pleut toujours >< *Rofl...* Qu'à cela ne tienne !! Ahah je ne me laisserai pas faire par de gros nuages noirs, menaçants et pleins d'éclairs !! Namého... Tiens pour la peine je contre et rencontre un pays lointain, juste pour le plaisir de rendre le sourire aux visages maussades qui errent, tristes, autour de moi. Si le temps n'est pas au rendez-vous, l'amour et le bonheur ne doivent pas pour autant suivre l'exemple ;) Quoi de mieux finalement que de se lancer un double défi ? Qu'importe si l'on échoue.. Personnellement j'adore. Se donner un objectif, et tout faire pour tenter, de son mieux, de le réaliser. Et si en plus vous pouvez offrir l'envie d'avancer aux autres? :) Que demande le peuple ;) Et ben justement... des Sushis hihi ........<<(°0 *blup* 0°)>>……..


Sushis ramimi pour parents déprimés par le temps…
… Et mode supplication divine: « Rê reviens, on a les même à la maison !… »

Ingrédients (pour 5 rouleaux de six à huit Makis, donc heuuuu… 4 soleils levant omnivores^^ et une petit végé cachée derrière son nuage xD)
¤ 5 feuilles de nori
¤ Une carotte
¤ Une courgette
¤ Un demi petit concombre
¤ Deux ou trois champignons shiitakés
¤ 3 verres de riz japonais (ou à défaut riz rond, à risotto)
¤ Mayonnaise maison
¤ Saumon/Truite/Thon (ou encore autre poisson au choix) cru. La quantité est à adapté selon le nombre de makis souhaité.
¤ Une dizaine de crevettes roses
¤ Une omelette fine (2 ou 3 oeufs suffisent)
¤ Crème d’Anchois
¤ Salade Verte
¤ Poivre, 5 baies, 5 épices japonaises, Aneth
¤ Citronnelle (ou ciboulette à défaut)
¤ Fromage blanc

Depuis le temps que je rêvais de faire des sushis :D et bien voilà c’est chose faite muahhaha
J’avais, je l’avoue, une appréhension sévère quant à la phase « montage » des makis… C’est sûr, voir de beaux rouleaux sur les blogs ça donne envie de se jeter, tête la première, dans le bol de riz vinaigré (ouille c’est pas profond xD). Mais quand on est devant sa feuille de Nori… Beh on fait moins la fière hein !! lol
Tssss hors de question de faire machine arrière !! Allé, on saute !!!!!!!

« Petite » préparation des ingrédients
Simple, concis et clair certes… MAIS!! Long lol.
On commence par la cuisson du riz, qui n’a plus besoin de nous une fois qu’il trempe allègrement dans son petit bouillon. Rien de bien compliqué en réalité, surtout quand la grande Prêtresse du Sushis vous l’explique aussi Claire-ment (hihihi le jeu de mot, Désolée m’dame Claire ^^). Rendez-vous donc ici pour plus d’explications. Personnellement, je trouve son site génial et sa façon de partager et d’apprendre à chacun tout simplement excellente. Merci beaucoup M’dame Cléa :D


Pendant que les p’tits grains de riz se métamorphosent et prennent la couleur (enfin plutôt la texture lol) du pays du Soleil Levant, coupez vos légumes et champignons en julienne. Disposez-les dans un grand plat de manière à avoir plus facilement chacun à portée de main au moment de l’assemblage ;) .
(Suis en train de me dire que vu le côté tellement « complet » du post de dame Clea, je n’ai plus rien à dire mdr xD Bah tant pis j’continue quand même na!!).
A l’image des crudités, coupez également les pavés de poissons et l’omelette en lanières, ainsi que les crevettes en deux dans le longueur, puis réservez. Enfin détaillez rapidement la salade verte en long.
Préparez une mayonnaise, ainsi qu’une sauce au fromage blanc assez épaisse à l’aneth, gingembre et citronnelle.

Une fois le riz cuit et assaisonné, laissez-le légèrement tiédir, histoire de ne pas vous brûler les mimines au moment de l’étaler sur la nori lol. Le mieux, comme Clea l’indique, est encore un grand plat à gratin (à défaut du plat en bambou qui est le must of course ^^), permettant de l’étaler convenablement.

Tout est prêt? Zou!
Les conseils de Clea imprimés et en avant sur ma table lol, je me lance enfin… Houhouuuuu !!
Prévoyez un bol d’eau pour tremper vos doigts et éviter d’avoir du riz collé aux pattes. De même assurez-vous que vous ingrédients choisis sur sur le table et facilement organisés pour ne pas avoir à les chercher partout ^^. Une fois que tout est radis, on y va…
Disposez une feuille de Nori devant vous sur la natte de bambou (ou un papier alu ça marche aussi très bien ;) ), prenez une poignée de riz et couvrez l’algue sur une épaisseur de quelques millimètres. Le plus important est avant tout d’avoir une surface uniforme et homogène, tout en laissant un vide sur les bords droit et gauche, ainsi que le côté opposé à vous. Une fois le riz bien étalé, vous n’avez plus qu’à laisser aller votre imagination, et garnir des ingrédients qui vous plaisent.


Et les miens, à quoi-qu’ils-z’étaient?

Les Versions poissonivores :p
¤ Makis Courgette , Mayonnaise, Saumon, Carotte
¤ Makis Crevette, Courgette, Mayonnaise, Shiitakés
¤ Makis Crème d’anchois, Laitue, Carotte, Concombre
¤ Makis Truite (ou saumon), Omelette, Mayonnaise, Laitue

Les Versions Végétariennes (bah vi, j’compte pas les r’garder manger hein Lili :p ^^)
¤ Makis Laitue, Shiitakés, Carotte, Courgette, Omelette
¤ Makis Crème de fromage blanc, Concombre, Laitue, Shiitakés, Cornichons

Voilà pour ceux déjà « testés »… J’ai encore pas mal d’idées derrière la tête, qui devront attendre que j’ai un peu plus de temps pour se réaliser… Ceci étant, je crois que même si Monsieur Sablier prend son temps, je vais le presser… Parce que moi, les Sushis… je suis vraiment fan.

Je remercie encore une fois Clea, pour ses fantastiques site et livres, et au delà pour ce qu’elle représente… Une m’dame simple et géniale ;)

Finalement, le plus important c’est encore de se faire plaisir non?
Alors au diable les secondes, les nuages et la mauvaise humeur… Et place à toutes ces p’tites choses, quelques fois si merveilleuses qu’elles transforment une personne…
Rendez-vous sur Hellocoton !