Archive for the ‘Et Au Jardin Ya Quoi ?’ Category


Quand j’t'entends parler des années qui filent,
et de ces anniversaires angoissants 
que tu zappes en un rien de temps
parce que quoi qu’on fasse, la vie défile…

Quand je t’écoute chuchoter que le poids des ans
te déprime et t’empêche de dormir…
Qu’t'as dit adieu à tous tes souvenirs,
effacés de ton passé depuis déjà bien longtemps.

Quand j’y repense… tout est là, dans ma mémoire…
Ton visage perdu dans la pénombre
et cette lueur où dansaient les ombres
Créature apeurée, tu nourrissais tes idées noires

Oui c’est dur, mais tu vois, plus les jours passent
plus j’me dis qu’rien ne remplacera jamais
ton regard si doux sur mon coeur blessé…
Les leçons s’enchainent et mes illusions se cassent…

… Carpe Diem …

øøøø

P’tit crumble revisité en version salé mais pas que…
… Parce que j’aime bien tenter le diable ^^…

Ingrédients [pour 4 à 6 cigales gourmandes]:
>> Pour la pâte
ø 150g farine complète
ø 30g d’un mélange de graines grillées (lin brun, blond, sésame et pavot bleu)
ø 60g poudre d’amandes torréfiée
ø 75g de chèvre frais
ø 50g de « chapelure gourmande » (50/50 entre parmesan râpé et chapelure grossière et dorée)
ø 45g de purée d’amande + 6cl d’huile d’olive (à défaut 60g de beurre ou de margarine froid)
ø Sel,  poivre noir, 5 baies

>> Pour la garniture
ø Deux courgettes
ø Deux tomates bien charnues (Cornue des Andes par exemple)
ø Un gros oignon
ø Un poivron rouge
ø 1/3 de piment frais (vert l’on craint, rouge si on aime épicé ;) )
ø Deux gousses d’ail grossièrement écrasées
ø Une pêche jaune bien juteuse
ø Cumin en grain et poudre, graines de nigelle
ø Népita, marjolaine, basilic pourpre et sarriette effeuillées
ø Sel rose, 5 baies

Hé oué… Depuis un bon mois, l’été ramène sa fraise… mais pas que ! Avec autant de légumes et de fruits savoureux de retour dans nos paniers, comment passer à côté de dizaines de recettes à se damner ?! Ya pas moyen, ce serait du masochisme pur et simple… Et jusqu’à preuve du contraire, je n’en suis pas (encore) arrivée là :)
Alors on passe en cuisine et se prépare un p’tit crumble végétariens des familles histoire de rappeler aux carnivores que la viande n’est pas une obligation ^^

C’partit, on s’y met et avec le sourire !
Pour commencer, on prépare la « croûte » à crumble en mélangeant tous les ingrédients correspondants entre eux. Il va de soi qu’on fera le p’tit mélange avec les doigts et pas au robot… please :) Non que je suis une de ces extrémistes acharnées, mais quand même… Le crumble au robot c’est juste… juste terrible :’(
Alors avant de massacrer vos ingrédients à coup de lames, réfléchissez bien… Ca ne vous prendra que 3 minutes et tout le monde vous en sera reconnaissant hihi :p
Une fois bien effritée, réservez votre préparation grossière de côté…

Zou ! On passe aux légumes !
Découpez simplement pêches, courgettes, tomates et poivrons en petits cubes pour donner du corps au plat. Hâchez ensuite le piment, l’ail et les herbes assez finement, avant de détailler l’oignon en rondelles. Mélangez l’ensemble dans un saladier en ajoutant enfin chacune des épices, les graines et les pignons grillés. Assaisonnez enfin de sel, 5 baies et huile d’olive…

Cui-cui ?
Il n’y a plus qu’à dresser dans un plat en terre/verre supportant le four, effritez grossièrement votre pâte à crumble sur le dessus des légumes et hop ! Enfournez pour 25 minutes à 180°Cch’ai bon mais ch’ai chaud ! ^^

>> A servir avec de belles brochettes de tofu fumé mariné simplement dans l’huile d’olive, quelques branches de thym frais en fleur et une branche de romarin du jardin…
Finalement, on ne se demande même plus ce que veut le peuple… On a trouvé ;)

Alors, qui est-ce qui disait que manger végétarien c’est insipide ?
#muahahhhahahah

……….

Pour tous les omni qui seraient décidément incapable de se priver de viande…
Ajoutez simplement une petite barde de lard coupée en lardons, à griller dans un poêle sèche… ou de jolies lanières de jambon cru coupé assez épais…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Qui suis-je pour penser que le temps passe trop vite ?
Si la vie n’est pas tous les jours une partie de plaisir,
C’est pourtant sous nos yeux  que la partition s’est écrite
Comme le chant d’une existence éphémère et impossible à saisir

Et quand les saisons s’enchaînent sans aucun répit,
Que la moindre seconde glisse en un ultime soupir,
Le passé prend tout son sens, loin des peurs et de l’ennui… 
Une renaissance de l’âme pour ne plus avoir à fuir.

Nombreuses et douloureuses furent les années de désespoir,
Durant lesquelles, nuit et jour, mon esprit se torturait sans fin.
Et à chaque instant, ces souvenirs me revenaient en mémoire,
Comme autant de lames perlant de fines gouttes de chagrin.

Aujourd’hui, les choses évoluent et je suis mon p’tit bout d’chemin
Loin du vacarme incessant de toutes ces critiques inutiles.
Et c’est à ceux qui m’ont offert leurs pensées et leur soutien
Que je dois cette seconde naissance sereine et pourtant si fragile.

…oOo…oOo…oOo…

Une simple envie de fraîcheur…
Ces légumes pleins de soleil viennent nous rappeler combien la Nature est riche de tant de bienfaits :)
Honorons-la avec une belle recette, haute en couleurs et en saveurs ;)

Entre deux feux, Tajine d’ici et d’ailleurs…
… parce qu’il est toujours possible d’adapter les classiques…

Ingrédient [pour une veggie fille de Gaïa] : 
Côté légumes…
ø Une demie courgette ronde (bien jouflue ^^)
ø 1/4 de poivron rouge et jaune
ø Un beau poivron vert corne de boeuf
ø 1/2 oignon rouge
ø 2 gousses d’ail épluchées et 3 d’ail nouveau en chemise
ø 3 cm de piment d’Espelette frais
ø 1 cm de piment cornu rouge frais (Facultatif : très fort^^)
ø Une petite poignée de févettes fraîches
ø 2 cuillères à soupe de vinaigre balsamique
ø Une cuillère à soupe de sauce soya SG
ø Huile d’olive
ø Une cuillère à soupe de graines de lin variées
ø Une petite poignée de pignons de pin torréfiés
ø Sel rose, Poivre V****, 5 baies, paprika fumé

Pour les tranches de Tempeh rôties…
ø 100g de tempeh fumé
ø 2 cuillères à soupe de vinaigre balsamique
ø Une grosse cuillère à soupe de levure de bière
ø Une cuillère à soupe de concentré de tomate
ø Une cuillère à soupe de graines de sésame grillé
ø Piment d’Espelette en poudre et pimenton d’Espagne, une pincée de piment Nora en paillettes
ø  5 baies

Pour le tajine…
Pas d’panique c’est tout simple ;) Vous n’avez qu’à émincer tous vos légumes en cubes de taille moyenne, avant d’écraser grossièrement l’ail avec le plat du couteau. Mélangez-les dans un saladier, avec les févettes, un morceau de piment selon vos goûts et vos graines de lin passées à la poêle pour devenir toutes croquantes :D Assaisonnez généreusement et saupoudrez d’un peu de paprika fumé associée à une pincée de paillettes de piment Nora.

Il n’y a plus qu’à disposer ce concentré de saveurs dans votre plat à tajine (ou dans une cocotte en terre cuite/grès, supportant la cuisson au four). Versez avec amour un beau filet d’huile d’olive, la sauce soya et le vinaigre balsamique, puis finissez en parsemant de quelques pignons grillés. On ferme tout ça et direction le four pour 35 à 45 minutes à 170°C ;) mmmmh…

Et du côté du barbuc…
Mélangez les épices, les graines de sésame et la levure de bière, puis  ajoutez le vinaigre et le concentré de tomate pour obtenir une marinade épaisse… Mmmm :D Beh voilà rien de dur hein ;) ya plus qu’à jeter dans cette saucinette vos dès de tempeh ! On secoue, on imprègne, on laisse trempouiller… et on embroche ou pas lol
En fait, pour la cuisson vous avez deux alternatives :
– Soit vous mettez vos dès sur piques et hop! direction le barbuc’ :D (ou sous le grill de votre four)
– Soit vous les faites revenir à la poêle dans un filet de d’huile d’olive :)
Quelques minutes à peine dans tous les cas, et vous voilà avec de gros morceaux de Tempeh parfumés et grillés à souhait :D
[Petit +]: Vous pouvez également ajouter un peu de sucre brun ou du miel à votre marinade, vos dès gagneront une belle couleur caramélisée et seront encore plus croustillants ! hihi

La Cuisine est un univers d’échanges mais aussi de voyages…
Et quel voyage que celui des papilles!  
Ce tajine en est un exemple tout bête et au delà des goûts et des saveurs,
il vient rappeler à tous les omnivores
que les végétariens ne mangent pas que des racines ;)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Petit à petit, l’hiver se finit…
Lentement il délaisse les bancs de l’école…
Et dans un dernier souffle disparait…
Pour rejoindre cette p’tite boîte…
Où dorment mes souvenirs…
Et pourtant…
Même si le printemps prend ses marques…
Même s’il renaît de ses cendres…
Et que les rayons de soleil viennent réchauffer nos coeurs…
Les dernières bribes du Zéphyr hivernal sont encore bien présentes,
et soufflent avec nostalgie sur ma cuisine…
Au carrefour de saisons…
Rien de mieux que d’se mettre aux fourneaux…
En main… mon bol et mes baguettes…
Quelques coups de cuillère…
zwip… zwip… zwip…
Les saveurs se répandent…
Les parfums s’exalent…
Les papilles s’éveillent…
Entre curiosité et gourmandise, une ultime tentative…
Et je dois avouer que cette petite « création »… j’en suis assez fière :D
*************************

P’tit ragoût d’hiver hautement addictif…
… parce qu’il est temps de tourner la page pour accueillir la renaissance de Gaïa…

Ingrédients [pour une p'tite m'zelle nostalgique] :
ø 200g de panais cuit à la vapeur
ø Une demie tasse de thé au jasmin
ø 120g de châtaignes grillées ou 50g de flocons de châtaignes toastés
ø Deux gousses d’ail en chemise, cuits à la vapeur avec le panais
ø Laurier, thym sec effeuillé, sauge
ø Sel rose, poivre blanc, 5 baies
ø Graines de pavot, graines de lin brun et doré
ø Cumin et nigelle grillés
ø Un filet d’huile Equil’huiles bio
et mes ingrédients qui changent tout…..
ø 1/2 cuillère à café de vanille en poudre
ø Une cuillère à café d’eau de Jasmin

Un ragoût à la croisée des saisons… rien de mieux pour se donner un bon p’tit coup de boost avant les beaux jours !! hihi Alors… z’êtes prêts ?

Parce qu’avant le début, il y avait…
Le panais ! :D  Bon si vous avez toujours (ou presque ^^) du panais prêt à déguster avec gourmandise comme c’est mon cas (oui, je suis addict mais j’assume NA !! muahaha), alors la recette sera encore plus rapide. Sinon, coupez le simplement en dès et direction le cuit-vapeur pour un p’tit tour de sauna gratuit pendant 20 à 30 minutes. Et histoire qu’il ne se sente pas tout seul, mettez également deux ou trois gousses d’ail en chemise ;) Rassurez-vous, généralement ce duo là sait rester sage :p
A la sortie… Juste un p’tit plouf! dans de l’eau froide histoire de capturer les saveurs et on reprend là où… on s’était arrêté… ;)

When the cocotte singing…    ouh yeaaaaah… xD
Dans une p’tite casserole ou une mini-marmite (pas évident de cuisiner pour un hein? ^^), versez un filet d’huile et jetez-y votre panais dès qu’elle commence à susurrer de tendres mots doux à votre oreille (ou de suaves effluves à vos narines, à vous de choisir hihi). Ajoutez-y les aromates (laurier, branche de thym et sauge), les graines de lin, de pavot puis celles de cumin et de nigelle. Donnez quelques tours de moulin 5 baies, saupoudrez d’un peu de poivre blanc et remuez bien sur feu vif durant une à deux minutes à peine. L’huile en chauffant va permettre de développer les goûts pour mieux les exalter hihi!

Une fois l’ensemble légèrement doré, ajoutez les châtaignes grillées grossièrement écrasées (ou les flocons toastés) ainsi que la demie tasse de thé au jasmin. Donnez une dernière ébullition puis baissez sur feu doux et couvrez pour 5 minutes.

Tic Tac… Tic Tac… 
comment ça je suis sadique ?! muahahah vous n’avez encore rien vu xD
Le temps passe, profitez-en pour vous ouvrir une bonne bière, rien de meilleur avec un bon ragoût de fin de saison froide ;) (Mmmmmh une Jenla*n ambrée… bien fraîche… :D hihi).
Au bout du temps, finissez en ajoutant enfin la vanille, l’eau de Jasmin et si vous avez quelques grains de maniguette. Attention à ne pas surchauffer une fois ces ingrédients ajoutés, cela nuirait à leur saveurs.
Assaisonnez enfin de sel rose et remuez une dernière fois délicatement…

Graouuuu…
Dressez dans un grand bol gourmand, saisissez vos baguettes et hop! Dans une ambiance hivernale, lumières tamisées et grosses chaussettes de laine... Laissez vous glisser au creux du canapé pour regarder un bon film…

Peut-on rendre meilleur hommage à l’Hiver vieillissant ? ;)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Chose promise, chose due… 
Je vous l’avais annoncé… 
HE’S BACK !!

Yep, c’est le grand come
 back de Bernard, le chou
 belge (une fois xD) dan
s deux nouvelles
 recettes hautes en couleurs ;) et pour tous les goûts héhé
Parce que le vert, c’est annonciateur de prin
temps…
Parce que les épices, c’est synonyme de chaleur…
Parce que Bernard, son succés, il le vaut bien…
Après l’entrée et le velouté tout doux, on va le découvrir tout en beaûté dans deux plats.
A la base c’était un bol végétarien, préparé un matin pour un bento. Et puis quand le week
-end est arrivé, j’en ai racheté sur 
mon marché préféré. 
Un repas et quelques blablas plus tard, mes parents, qui ne le chérissent pourtant pas du tout, ont eu envie de regoûter mon nouveau copain du jardin ^^. 
Il ne m’en fallait pas plus pour revoir 
mon bento version family ^^
************
Cassolette choupinette, pour un bento végétal plein de couleurs
Parce qu’à la fac aussi, je me fais plaisir…
Ingrédients [pour une fleur en quête de soleil] :
¤ 200g de choux de Bruxelles cuits à la vapeur
¤ 100g de tempeh  au curry
¤ Quelques gousses d’ail en chemises, cuites à la vapeur avec les choux
¤ Curry de Madras, paprika fumé, cannelle, piment en poudre¤ Quelques brins d’algues Wakame 
¤ Sauce Soya/Tamari forte bio
¤ Vinaigre de Cidre bio¤ Thym, laurier et sauge
¤ Sel et poivre blanc

Après la p’tite soupe qui réchauffe le soir, quand dehors c’est l’hiver qui fait des siennes, on adapte le pote à la popotte^^. Et quoi de mieux que la reprise de la fac, qui rime chez moi avec Bento du midi, dégusté aux baguettes dans un coin de la cafét’ (vous savez ce p’tit recoin, avec le chauffage et LA prise électrique du lieu… THE COIN quoi !! Celui pour lequel on est prêt à tout, pour l’obtenir, même les pires vilenies.. ouuuuh c’est mal xD).

A (la) poêle Béber!!
Bon trêve de galéjades, passons aux choses sérieuses… Cette fois pas question de passer nos p’tits choux au mixeur, on veut du solide !! Direction donc la poêle, avec un p’tit filet d’huile d’olive. 
Mais avant de s’occuper de son cas, on fait bouillir 5 minutes le tempeh dans un bouillon, avec les ails en chemise, le laurier, le thym ainsi qu’une pincée de gros sel gris et de bicarbonate de soude. Vous pouvez lui donner la forme que vous voulez, en cubes façon lardons, ou tranches façon saucisse, à vot’ bon vouloir m’sieur, Dame ;)
Coupez ensuite vos billes vertes en deux ou en quatre selon leur taille, et jetez-les directos dans la poêle chaude, pour les faire saisir avant de déglacer avec une cuillère à soupe de vinaigre de cidre bio (et maison même ;) ). Baisser le feu et laissez cuire, tranquillement, le temps de rassembler les épices. 
Saupoudrez alors les légumes avec, et selon les quantités que vous voulez. Personnellement, j’aime quand c’est assez prononcé, mais après c’est à chacun de jauger au mieux ;) Remuez bien pour que tous s’imprègnent bien des saveurs diverses, puis jugez la cuisson. Je les ai arrêté à ce moment là, afin qu’ils gardent une consistance assez croquante, chacun adaptera bien entendu.
Tempeh ? T’aime pé quoi?
Au bout de 5 minutes (ou le temps qu’on a mis à s’occuper de Bernard et ses copains), stopper le gaz et sortez les cubes/rondelles avec une écumoire, en réservant le bouillon sur un coin de la plaque. Disposez les dans un bol, puis versez une cuillère à soupe de sauce soya/tamari forte et un peu d’eau de cuisson à mi-hauteur des morceaux. Ajoutez alors les filaments de wakame, remuez l’ensemble et réservez 5 petites minutes.

Qui s’ressemble, s’assemble :)
Alors on s’y met, et on mélange alors tous nos éléments, avec amûûûr ;) parce que le Chou de Bruxelles aussi… il a un p’tit coeur tout tendre (qu’on va adorer croquer à pleines dents…. hinhinhinhin xD mdr). 
Délicatement dressez dans un joli bol aux couleurs simples pour laisser jaillir cet appel au Printemps (ouuuh je me fais poète lol ^^). Saupoudrez d’un peu de pavot bleu ou autre graines croquantes…
Un dernier p’tit plus ? 
Du maïs grillé salé, concassé et déposé sur le dessus… Un choc entre croquant, épices et moelleux… *-* J’adore huhu (et si vous n’aimez pas ce genre de produit un peu trop industriel, faites comme moi… du maïs, du sel et un fou héhé, rien de mieux ;) )
Je n’en avais plus cette fois-ci, mais pour avoir testé, je vous assure que c’est vraiment pas mal du tout ;)

@@ Et maintenant Zou!! Une version revue pour nos copains les omnis @@
`-° `-° `-° `-°
Poêlée poilante de choux croquants, pour un p’tit plat en reconversion épicée…
Parce que Bernard, il aime aussi les p’tits lardons…
Ingrédients [pour un carnivore en manque d'exotisme] :
¤ 200g de choux de Bruxelles cuits à la vapeur
¤ 150g de lard fumé, découpés en gros lardons
¤ Une gousse d’ail
¤ Paprika fumé, cannelle, piment en poudre, herbes de Provence 
¤ Un p’tit oignon 
¤ Huile d’olive
¤ Une petit cuillère de miel d’Acacia ou de Lavande (à défaut du toutes fleurs fait très bien l’affaire^^).
¤ Sel et poivre à queue, Moulin 5 baies

On est r’partit…
A l’image de la recette précédente on se saisit de la poêle, The Ustensile du Feu de Di*u (pour faire une poêlée vaut mieux xD). Un peu d’huile d’olive et hop! quand ça « chauffe Marcel! », jetez-y l’oignon émincé finement et l’ail écrasée avec le dos du couteau. Faites revenir sur feu vif jusqu’à légère coloration. A ce moment là, ajoutez les lardons et la cuillère de miel… Tout va divinement griller, en caramélisant délicatement… 
Un délicieux confit exhalant  des saveurs entre Provence et touche orientale… Mmmmh…
« Héé!! Et moi alors ?! »
Tinquiètes pas p’tit chou, on ne t’a pas zappé ;) Coupez-les en morceaux, comme pour la cassolette végétarienne, et ajoutez-les à la préparation précédente, en remuant tout ça délicatement en baissant à feu doux.
Touche finale, les épices... *-* saupoudrez de piment d’Espelette, de poivre à queue à peine écrasé avec le plat du couteau, et enfin  de paprika fumé, qui vient alors rappelé la saveur spéciale des p’tits lardounets confits ;) Un peu de sel et de moulin 5 baies…
Hop le tour est joué :D

Et voilà, mission remplie….
Deux recettes avec Bernard, le Chou de Bruxelles.. Ce fameux p’tit mec que tant de personnes délaissent… à tort. 
J’ai réussis, avec ces versions, à le faire littéralement « adorer » par des goûteurs qui n’étaient PAS DU TOUT chauds cacao au début… Mais le choc du débarquement sur la table passé, la première bouchée dégustée, et les regards ont changé. Le septicisme a laissé place au plaisir de la (re)découverte ;)  
@@ P’tit Message perso… @@
J’entends déjà les commentaires de certain(e)s qui, à chaque nouvelle publication d’une recette omni, me font la remarque… « Oué tu prétends faire un blog végétarien, et tu leur mets des recettes spéciales… C’est naze ». Ben… heu… *reste comme une couillo*ne à chaque fois, même si maintenant ça ne me touche plus…*
C’est très simple pour moi, si présenter un esprit restreint à SON p’tit monde et à SES goûts est à la mode, alors je suis la plus heureuse de ne pas y participer…  Je suis peut-être végétarienne, mais pour moi la cuisine c’est un plaisir sincère, un transmetteur de sensations et d’émotions.
Aussi mon blog comporte en effet, plusieurs recettes omni. Je les prépare pour ces personnes que j’aime tant, et à qui je n’ai pas le droit d’imposer quoi que ce soit. J’ai pour habitude de mettre les deux sur la table. C’est ainsi que bien souvent j’ai réussis à charmer bon nombre de copains, véritables morphales et carnivores finis ;)
Finalement tout le monde s’y retrouve et c’est à mes yeux ce qu’il y a de plus important.

*#*#*#*#*#*#*#*#*#*#*

Puis je profite de ce p’tit post (mdr) pour vous présenter un jeu bien sympa, organisé pour une coupine de toile et de coeur.

Je vous encourage à participer, histoire de partager nos p’tits essais et autres recettes gourmandes huhu *-*
Encore mes excuses pour l’absence… complètement indépendante de ma volonté…
J’espère que les jours à venir verront des changements naîtrent et mes rêves se réaliser… 
Rendez-vous sur Hellocoton !