Archive for the ‘Les recettes de Gaïa…’ Category


Troisième et dernier Acte… ACTION !!
Voilà, j’arrive à la fin de mon périple… Vous devez vous dire que je suis un peu barrée d’écrire autant…
Je sais, faudrait que j’apprenne à faire des messages moins long…. Mais qu’y puis-je ? J’peux pas ne pas dire quelques couillonner*** lol j’espère que vous ne m’en voudrez pas trop :( :/
Enfin en attendant voici donc THE FINAL CUT
Celui que tout le monde attend.. (ou presque ‘^^)
J’ai nommé…
LE DESSERT !! *bave de gourmandise*
En fait je crois que j’aime fêter mon anniversaire uniquement pour ça… Préparer un péché de gourmandise sans AUCUNE culpabilité
 Parce que CE JOUR LA, il n’est rien qu’à NOUS !! hihi
Alors… 
Z’êtes prêt? :p 
The Dessert, pour remettre les pendules à l’heure…
Terrible P’tit Pot Epicé …
… parce qu’un an de plus, finalement, c’est pas si horrible… Surtout avec du chocolat *-*
Ingrédients [pour 4 Choco'Addicts Avertis huhu] :
¤ 30 cl de crème épaisse
¤ 150g de chocolat très noir (85%)
¤ 2 jaunes d’œufs
¤ 20g de beurre
¤ 3 à 5 cuillères à soupe de cacao en poudre amer Van Hout*n (le meilleur *-*)
¤ Un peu de lait (si jamais c’était trop épais mais bon.. lol)
¤ Piment d’Espelette sec finement émietté, Piment de Cayennes en poudre (quantité selon les goûts ;) )
¤ 1/2 cuillère à café de gingembre en poudre
—>  Pour le coeur 
¤ Pâte à tartiner maison (mais si vous êtes un afficionados du Nutella hein, ça marche aussi lol)
¤ Noisettes grillées entières
Rien de compliqué, pour un résultat de barré?
Dans un premier temps, faites chauffer la crème   »Allé chauffe, Marcelle !! » xD Bon par contre, si c’est chaud cacao, c’pas une raison pour pas surveiller hein. Alors surtout ne la faites pas bouillir.  
Ensuite, versez le chocolat de même que le cacao en poudre, en retirant la casserole du feu. Fouettez vivement et quand l’ensemble est bien mélangé et lisse, incorporez les jaunes d’oeufs. Remuez rapidement pour leur éviter de cuire, puis laissez tièdir avant d’ajouter le beurre froid en morceaux et les épices. Quelques coups bien vifs de fouet pour tout bien intégrer (han !! bande de sado-maso lol xD) et versez dans les récipients de service.
Voilà c’est finit… 
Oui je sais, là vous vous dites, « génial!! C’est rapide, facile, gourmand… Le pieds !! « 
Aaaah !! AAAAh !!!  mais attendez… Pour mon anniversaire, me fallait un truc VRAIMENT chocolaté… Alors je ne me suis pas arrêtée là… Huhu. Boaf pas grand chose hein… J’ai JUSTE ajouté… 

Un délicieux p’tit coeur fondant et croquant à la fois….
Saisissez-vous de votre pot de pâte à tartiner préféré…  Faites rapidement torréfiés des noisettes à la poêle… Et là, à l’aide de deux p’tites cuillères, faites une quenelle de pâte crèmeuse, disposez une noisette dedans et faites-la délicatement tomber au milieu du pot de ganache onctueuse... Avec le poids il va légèrement couler, pour former un coeur infernal… 
Et pour trempouiller dedans? 
Un petit croustillant de filo délicatement garnis de pâte à tartiner chocolat noir/noisette caramélisées, avec quelques graines de tournesol ^^
Âmes sensibles…. S’abstenir ;)
Dessert réservé aux personnes averties… Entre crémeux, croquant, piquant…
Et si vous êtes assez volontaire (mais là, il en faut lol) vous pouvez les garder au frais jusqu’au lendemain, voire au surlendemain… Ils en deviendront complètement décadents xD 
Mais ça en deviendrait une véritable torture…….
J’en profite pour participer avec cette photo et ce p’tit dessert au concours du site gourmand Chocoolat… Cet univers hautement addictif et ses recettes toutes plus tentantes les unes que les autres… *mode flot-de-bave ON* lol ;)  
Concours photo chocoolat
Rendez-vous sur Hellocoton !

Me revoilà pour la suite de l’épisode huhu…
L’apéro étant déjà bien sympa, je n’ai pas fait d’entrée, non pas que je n’ai eu le temps ou l’envie hein !! Mais bon, ça n’a rien de marrant quand on se lève de table et qu’on se sent digne du dernier des sumo xD lol
Qui plus est, je m’étais fais plaisir à mitonner un plat principal bien complet ;)  
Tout plein de saveurs… basques bien sûr !! hihi
Allé on r’part du côté de l’Atlantique et des épices olé-olé… Avec une copine dans les valises… L’Italie vient mettre son p’tit grain de fromage, pour rendre encore plus gourmand ce voyage des papilles ;)

P’tits plats épicés, au carrefour des Cultures …
… parce que j’aime toujours autant allier les régions, par delà les frontières …


°°° Axoa Basque de derrière les fagots °°°

Ingrédients [pour 5 joueurs de Pelote en herbe] :
¤ 600 à 800g de veau (collier, blanquette ou si vous avez les moyens, un bon filet mignon ^^)
¤ 3 Poivrons grillés rouges à l’huile d’olive (à faire soi-même en saison)
¤ Une boîte de Piquillos à l’huile d’olive (environ 400g)
¤ 2 piments doux verts frais
¤ Deux tiers d’un chorizo fort (à défaut du doux si vous avez les papilles sensibles ^^)
¤ 2 gousses d’ail
¤ 2 gros oignons rouges (de préférence, mais des blancs c’est bien aussi lol)
¤ Un piment d’Espelette sec entier
¤ Une à deux cuillères à café de piment d’Espelette en poudre
¤ Huile d’olive
¤ Vinaigre de Xérès
¤ Paprika fumé, coriandre écrasée, une pincée de piment de Cayennes
¤ Sel, poivre, 5 baies
¤ Laurier, Thym, Romarin
¤ Miel

Ahah !! Un plat mijoté lentement, pour toujours plus de saveurs…

Deux versions… L’une de base avec du veau, tendre et caramélisé à souhait… Une autre, végétarienne, plus simple mais non moins savoureuse… 
Bref dans tous les cas, voici un plat bien épicé et délicieusement parfumé… 
Et pour commencer, rien d’extraordinaire ^^ 
Coupez la viande et les poivrons en lanières grossières, et réservez dans des p’tits bols à part car leur cuisson n’est pas identique. 
Pour le veau, personnellement je préfère lui adjoindre une p’tite phase de marinade, parce qu’ainsi il acquiert d’avantage de goûts et s’imprègnent mieux des saveurs ;) Donc pour faire simple, on dispose les lanières dans un sac congélation et là, on laisse parler les épices… @-@ Saupoudrez alors de piment d’Espelette, de paprika fumé, une p’tite pincée de Cayennes.. Puis quelques graines de coriandre à peine écrasée, du poivre noir concassé et quatre ou cinq tours de 5 baies…. Arrosez enfin généreusement d’huile d’olive et remuez le tout, avec les mains c’est encore le mieux ;) . On ferme tout ça et hop, au frigo pour un quart d’heure minimum, en malaxant de temps en temps le sachet.
Pendant ce temps, profitez-en pour ciseler les oignons, écraser rapidement l’ail avec le dos du couteau et trancher enfin les piments verts, les piquillos et le chorizo en rondelles assez fines. 
Tout est prêt? Alors on y va…
Pour la cuisson, comme souvent dans un Mijoté, on commence par faire dorer la viande. Sortez le veau du frigo et disposez le dans la cocotte. Il se peut qu’il ait bien absorber l’huile de la marinade, aussi si besoin s’en fait sentir, rajoutez-en un peu. A feu vif, faites alors griller les lanières d’un côté sans trop remuer. Il faut bien leur laisser le temps de colorer héhé. Quand elles paraissent dorées, versez une belle cuillère à soupe de miel (si possible de châtaignier ou de bruyère, assez « fort ») ainsi que les oignons et l’ail. Mélangez l’ensemble et laissez caraméliser…
ATTENTION: Si jamais votre viande a rendu de l’eau, retirez-la et remettez un peu d’huile avant de poursuivre, sinon votre garniture de grillera pas :’(
Un peu de couleur, pour beaucoup de saveurs…
Une fois que la préparation vous semble prête, déglacez avec un peu de vinaigre balsamique. Laissez réduire quelques secondes avant d’ajouter tous les autres ingrédients préalablement préparés. 
Un p’tit coup d’assaisonnement: Sel, poivre blanc et 5 baies, quelques branches de romarin, une feuille de laurier et du thym effeuillé. Et là ben… C’est tout lol ;)
Laissez blobloter gaiement sur feu doux pendant minimum 45 minutes... Enfin j’dis ça, j’dis rien hein :p s si vous laissez plus, ça n’en sera que plus délicieusement confit.. Et là vous risqueriez de m’en vouloir si je continue dans la description de la sauce sirupeuse……. Muahhahah !!
Puis finalement comme tout plat mijoté, il sera dix fois meilleur le lendemain huhu ;)
≈ß~∞≈ß~∞≈ß~∞≈ß~∞≈ß~∞

°°° Gnocchis di Polenta des familles, selon la recette della nonna °°°

Ingrédients [pour 5 croqueurs de noisettes Toscanes] :
¤ 250g de Polenta extra fine de maïs
¤ Huile d’olive
¤ Poivre blanc, muscade, 5 baies
¤ Un litre de lait végétal ou non
¤ Sel gris de Guérande
¤ 2 jaunes d’oeufs
¤ 80g de Taleggio (un fromage à pâte molle et à la croûte orangée bien odorante huhu.
¤ 120g de Parmigiano Reggiano fraîchement râpé (minimum hein ^^)
¤ 20g de beurre

¤ 30g de crème de soya épaisse
¤ Un soupçon de Cardamome noire (c’est ma touche perso ^^ rien n’y oblige ;) )

Alors là rien de bien compliqué ^^.
Pour faire cuire votre polenta, chauffez le lait à ébullition avant d’ajouter un peu de sel gris. Quand le liquide boue, baissez sur feu moyen-doux et versez la semoule de maïs en pluie tout en fouettant vivement… (a bas les grumeaux!! lol). Ensuite on se saisit d’une cuillère en bois, et on remue… Allé allé !! J’veux vous voir faire plein de p’tits huit !! hihi :p
Une fois bien épaissie (ça prend entre 2 et 4 minutes), on retire du feu pour ajouter les ingrédients supplémentaires… Mmmmh… muahahahah *mode gourmande ON* 
On commence donc par le beurre et le Taleggio en petits dés, la moitié du parmesan râpé grossièrement, les jaunes d’oeufs et les épices. Une fois l’ensemble bien mélangé, vous pouvez alors vous exclamer, la bave aux lèvre…. « Arg c’est quoi ces fils de fromaaaaaage!!! » huhu et oui je sais, c’est de la torture pure et simple xD 
Versez cette préparation encore chaude dans un plat huilé de la forme voulu et lissez avec le dos de la cuillère mouillé pour ne pas que ça colle ^^  (Vous pouvez aussi la mettre directement dans des p’tits moules aux formes diverses, pourquoi pas ;) tout dépend ce que vous voulez en faire). 
Laissez ensuite refroidir et prendre forme, pour un démoulage et une jolie coupe ;)
[Parenthèse gourmande]: Avec une bonne poêlée de champignons, de légumes croquants ou encore quelques belles brochettes, essayez de servir votre polenta directement et encore bien chaude et crémeuse… Elle sera alors délicieusement filaaaante.. ;)
Mise en forme… Stricte ou fofolle?
Après c’est à vous de voir… Laissée telle qu’elle, en un beau « gâteau » à servir sur table… Passée sous la découpe de divers emportes-pièces pour des formes nettes et originales… Coupée en frites et passées à la poêle avec quelques épices… Laissez votre imagination vagabonder hihi (et pour ça je ne me fais pas de soucis mdr :p ).
–> Ici, je l’ai laissé sous la forme d’un long « pain », recouvert de quelques noisettes de crème épaisse et… d’une affolante couche de parmigiano huhu. Petit passage sous le grill bien chaud, un bon couteau légèrement mouillé, et à nous le Paradis ;)
Deux frontières réunies en une même assiette gourmande… Et des papilles complètement aux anges… 
Rendez-vous sur Hellocoton !

Le Temps passe bien vite…
Vingt-deux années écoulées sur cette Terre, et bien des expériences menées lol. Aaaah c’est sûr, elles ne furent pas toujours gaies, ni même facile à assumer quelques fois ^^. Mais je ne regrette rien, jamais… A quoi cela servirait honnêtement? Les regrets n’apportent rien, au contraire, ils empêchent d’avancer. J’ai trop donné dans ce sens là pour ne plus me laisser aller. Il est temps de reprendre les rênes de mon petit monde en main. 
Et puis le Premier Avril 2009 rime aussi avec un évènement qui, même si ce n’est pas toujours évident, m’a beaucoup marqué et apporté tout au long de cette année passée… En effet, hier c’était un double anniversaire, au mien s’associant… mon p’tit blog :)  
Un an déjà !! (Ok ok, il est encore tout jeune ‘^^mais faut bien un début à tout hein ?!! lol). 
En tout cas j’aimerais vous remercier, vous tous, qui passaient de temps en temps sur cette Terre Noire. Ce p’tit univers, doré par les rayons dardants et bienveillants d’un Soleil Rouge, et que j’essaie de vous faire découvrir entre sourires et angoisses de tous les jours. 
Alors j’entends déjà les mauvaises langues lol… « Moué.. Un 1er Avril… A coup sûr c’est encore un poisson… » Et ben non même pas !! J’ai bel et bien 22 balais xD et mon blogounet, tout jeunot encore, souffle sa Première bougie :D
Alors autant profiter et fêter ça ;) D’ailleurs pour bien commencer, pourquoi ne pas s’organiser une bonne p’tite soirée entre amis ? ;)
Et pour l’occasion, on décolle au pays du piment… mais attention, pas n’importe lequel hein ! Je parle de celui qui titille les papilles avec ses saveurs exquises… 
C’partit pour un voyage au Pays Basque, direction… Espelette bien-sûr !! Hihi
…•∞•∞•∞•∞•∞•∞•∞•∞•…

Pour éviter de trop vous assommer avec plusieurs recettes en un seul message (oué je me connais hein xD) je vais répartir tout ça sur quelques journées… Et puis ça laisse un peu de suspens… mdr
…•∞•∞•∞•∞•∞•∞•∞•∞•…
Apéro mexicain revu et corrigé par un p’tit bout bien d’chez nous.

… parce que sa douceur laisse un divin goût de reviens-y… (et didiou, on s’fait pô prier !! xD)

°°° Guacamole « soft » mais délicieusement parfumé °°°
Je ne vous remets pas ma recette, déjà publié pour ma pendaison de crémaillère (mon premier post sur ce blog :’) :’) :’) c’est émouvant). 

J’ai simplement fais un ou deux changements, pour revenir du Mexique en faisant une escale aux pieds des Pyrénées hihi. J’ai donc remplacé l’habituel piment mexicanos par une bonne cuillère à café de Piment d’Espelette. Pour ajouter un peu de peps supplémentaire, j’ai aussi mis une demie de gelée du même p’tit-qui-pique ^^. 
Et voilà mon guacamole aux couleurs revues et corrigées, après un passage aux frontières^^
°°° Tacos épicés et maïs grillé salé, parce que l’onctuosité aime le croustillant… °°°
Ingrédients (pour un bol coloré):
* Un paquet de 8 ou 10 tortilla’s (Maïs pour moi, mais celles au blé font l’affaire aussi). 
* Huile neutre première pression à froid (tournesol, pépin de raisin…)
* Diverses épices bien relevées
* Herbes sèches, sel, poivre
Rien de mieux que quelques petites tortillas bien relevées pour accompagner tout ça hihi ;)
Comment faire? 
Rien de bien compliqué. Prenez des p’tites tortilla’s, huilez-les rapidement avec un pinceau et saupoudrez d’épices-qui-piquent (piment de Cayennes et d’Espelette par exemple), d’un peu d’herbes sèches effritées si on le désire, puis un tour de poivre et de sel. Découpez-les en morceaux à l’aide d’un ciseaux histoire de faire ça « clâsse » sinon à la main, déchirez-en des morceaux grossiers ;) ça fait encore plus rustique :p
Disposez dans un plat allant au four et hop, sous le grill pour 5 p’tites minutes le temps de faire bien dorer tout ça ;)
Ding! Ah ah !! Si vous les prenez à la sortie, elles risquent d’être encore un peu molles, avant de refroidir, devenant terriblement croustillantes ;) muahhahaha *rire machiavélique*
øøø Mille excuses, j’ai oublié de les prendre en photo :/ Mais bon j’en fais souvent, alors la prochaine fois je me rattraperai hihi øøø

J’ai également servis du maïs grillé salé tout bête ^^, des gros cornichons basques/espagnols, et des piquillos à l’huile d’olive et à l’ail hihi
°°° Une boisson pour accompagner tout ça? °°°
Of course! Un p’tit rosé tout gentillet de mon p’tit village de Sainte Cécile les Vignes, ça passe tout seul, comme une bonne vieille lettre à la poste huhu  (je ne suis pas une grande fan de rosé, que je ne considère pas comme du vin ^^ Mais bon… en apéro on va dire que c’est l’exception qui confirme la règle :p). 
–> Cuvée Révélation 2007, Caves des Vignerons Réunis de Sainte Cécile-les-Vignes.
Je vous invite avec plaisir à venir visiter notre bledouille provençal ;) et sa cave coopérative
Mais en attendant de découvrir de nouveaux lieux et espaces, sous un soleil aux délicats rayons chauffant les fières cigales, si….
On passait à table? hihi :P
Rendez-vous sur Hellocoton !

Chose promise, chose due… 
Je vous l’avais annoncé… 
HE’S BACK !!

Yep, c’est le grand come
 back de Bernard, le chou
 belge (une fois xD) dan
s deux nouvelles
 recettes hautes en couleurs ;) et pour tous les goûts héhé
Parce que le vert, c’est annonciateur de prin
temps…
Parce que les épices, c’est synonyme de chaleur…
Parce que Bernard, son succés, il le vaut bien…
Après l’entrée et le velouté tout doux, on va le découvrir tout en beaûté dans deux plats.
A la base c’était un bol végétarien, préparé un matin pour un bento. Et puis quand le week
-end est arrivé, j’en ai racheté sur 
mon marché préféré. 
Un repas et quelques blablas plus tard, mes parents, qui ne le chérissent pourtant pas du tout, ont eu envie de regoûter mon nouveau copain du jardin ^^. 
Il ne m’en fallait pas plus pour revoir 
mon bento version family ^^
************
Cassolette choupinette, pour un bento végétal plein de couleurs
Parce qu’à la fac aussi, je me fais plaisir…
Ingrédients [pour une fleur en quête de soleil] :
¤ 200g de choux de Bruxelles cuits à la vapeur
¤ 100g de tempeh  au curry
¤ Quelques gousses d’ail en chemises, cuites à la vapeur avec les choux
¤ Curry de Madras, paprika fumé, cannelle, piment en poudre¤ Quelques brins d’algues Wakame 
¤ Sauce Soya/Tamari forte bio
¤ Vinaigre de Cidre bio¤ Thym, laurier et sauge
¤ Sel et poivre blanc

Après la p’tite soupe qui réchauffe le soir, quand dehors c’est l’hiver qui fait des siennes, on adapte le pote à la popotte^^. Et quoi de mieux que la reprise de la fac, qui rime chez moi avec Bento du midi, dégusté aux baguettes dans un coin de la cafét’ (vous savez ce p’tit recoin, avec le chauffage et LA prise électrique du lieu… THE COIN quoi !! Celui pour lequel on est prêt à tout, pour l’obtenir, même les pires vilenies.. ouuuuh c’est mal xD).

A (la) poêle Béber!!
Bon trêve de galéjades, passons aux choses sérieuses… Cette fois pas question de passer nos p’tits choux au mixeur, on veut du solide !! Direction donc la poêle, avec un p’tit filet d’huile d’olive. 
Mais avant de s’occuper de son cas, on fait bouillir 5 minutes le tempeh dans un bouillon, avec les ails en chemise, le laurier, le thym ainsi qu’une pincée de gros sel gris et de bicarbonate de soude. Vous pouvez lui donner la forme que vous voulez, en cubes façon lardons, ou tranches façon saucisse, à vot’ bon vouloir m’sieur, Dame ;)
Coupez ensuite vos billes vertes en deux ou en quatre selon leur taille, et jetez-les directos dans la poêle chaude, pour les faire saisir avant de déglacer avec une cuillère à soupe de vinaigre de cidre bio (et maison même ;) ). Baisser le feu et laissez cuire, tranquillement, le temps de rassembler les épices. 
Saupoudrez alors les légumes avec, et selon les quantités que vous voulez. Personnellement, j’aime quand c’est assez prononcé, mais après c’est à chacun de jauger au mieux ;) Remuez bien pour que tous s’imprègnent bien des saveurs diverses, puis jugez la cuisson. Je les ai arrêté à ce moment là, afin qu’ils gardent une consistance assez croquante, chacun adaptera bien entendu.
Tempeh ? T’aime pé quoi?
Au bout de 5 minutes (ou le temps qu’on a mis à s’occuper de Bernard et ses copains), stopper le gaz et sortez les cubes/rondelles avec une écumoire, en réservant le bouillon sur un coin de la plaque. Disposez les dans un bol, puis versez une cuillère à soupe de sauce soya/tamari forte et un peu d’eau de cuisson à mi-hauteur des morceaux. Ajoutez alors les filaments de wakame, remuez l’ensemble et réservez 5 petites minutes.

Qui s’ressemble, s’assemble :)
Alors on s’y met, et on mélange alors tous nos éléments, avec amûûûr ;) parce que le Chou de Bruxelles aussi… il a un p’tit coeur tout tendre (qu’on va adorer croquer à pleines dents…. hinhinhinhin xD mdr). 
Délicatement dressez dans un joli bol aux couleurs simples pour laisser jaillir cet appel au Printemps (ouuuh je me fais poète lol ^^). Saupoudrez d’un peu de pavot bleu ou autre graines croquantes…
Un dernier p’tit plus ? 
Du maïs grillé salé, concassé et déposé sur le dessus… Un choc entre croquant, épices et moelleux… *-* J’adore huhu (et si vous n’aimez pas ce genre de produit un peu trop industriel, faites comme moi… du maïs, du sel et un fou héhé, rien de mieux ;) )
Je n’en avais plus cette fois-ci, mais pour avoir testé, je vous assure que c’est vraiment pas mal du tout ;)

@@ Et maintenant Zou!! Une version revue pour nos copains les omnis @@
`-° `-° `-° `-°
Poêlée poilante de choux croquants, pour un p’tit plat en reconversion épicée…
Parce que Bernard, il aime aussi les p’tits lardons…
Ingrédients [pour un carnivore en manque d'exotisme] :
¤ 200g de choux de Bruxelles cuits à la vapeur
¤ 150g de lard fumé, découpés en gros lardons
¤ Une gousse d’ail
¤ Paprika fumé, cannelle, piment en poudre, herbes de Provence 
¤ Un p’tit oignon 
¤ Huile d’olive
¤ Une petit cuillère de miel d’Acacia ou de Lavande (à défaut du toutes fleurs fait très bien l’affaire^^).
¤ Sel et poivre à queue, Moulin 5 baies

On est r’partit…
A l’image de la recette précédente on se saisit de la poêle, The Ustensile du Feu de Di*u (pour faire une poêlée vaut mieux xD). Un peu d’huile d’olive et hop! quand ça « chauffe Marcel! », jetez-y l’oignon émincé finement et l’ail écrasée avec le dos du couteau. Faites revenir sur feu vif jusqu’à légère coloration. A ce moment là, ajoutez les lardons et la cuillère de miel… Tout va divinement griller, en caramélisant délicatement… 
Un délicieux confit exhalant  des saveurs entre Provence et touche orientale… Mmmmh…
« Héé!! Et moi alors ?! »
Tinquiètes pas p’tit chou, on ne t’a pas zappé ;) Coupez-les en morceaux, comme pour la cassolette végétarienne, et ajoutez-les à la préparation précédente, en remuant tout ça délicatement en baissant à feu doux.
Touche finale, les épices... *-* saupoudrez de piment d’Espelette, de poivre à queue à peine écrasé avec le plat du couteau, et enfin  de paprika fumé, qui vient alors rappelé la saveur spéciale des p’tits lardounets confits ;) Un peu de sel et de moulin 5 baies…
Hop le tour est joué :D

Et voilà, mission remplie….
Deux recettes avec Bernard, le Chou de Bruxelles.. Ce fameux p’tit mec que tant de personnes délaissent… à tort. 
J’ai réussis, avec ces versions, à le faire littéralement « adorer » par des goûteurs qui n’étaient PAS DU TOUT chauds cacao au début… Mais le choc du débarquement sur la table passé, la première bouchée dégustée, et les regards ont changé. Le septicisme a laissé place au plaisir de la (re)découverte ;)  
@@ P’tit Message perso… @@
J’entends déjà les commentaires de certain(e)s qui, à chaque nouvelle publication d’une recette omni, me font la remarque… « Oué tu prétends faire un blog végétarien, et tu leur mets des recettes spéciales… C’est naze ». Ben… heu… *reste comme une couillo*ne à chaque fois, même si maintenant ça ne me touche plus…*
C’est très simple pour moi, si présenter un esprit restreint à SON p’tit monde et à SES goûts est à la mode, alors je suis la plus heureuse de ne pas y participer…  Je suis peut-être végétarienne, mais pour moi la cuisine c’est un plaisir sincère, un transmetteur de sensations et d’émotions.
Aussi mon blog comporte en effet, plusieurs recettes omni. Je les prépare pour ces personnes que j’aime tant, et à qui je n’ai pas le droit d’imposer quoi que ce soit. J’ai pour habitude de mettre les deux sur la table. C’est ainsi que bien souvent j’ai réussis à charmer bon nombre de copains, véritables morphales et carnivores finis ;)
Finalement tout le monde s’y retrouve et c’est à mes yeux ce qu’il y a de plus important.

*#*#*#*#*#*#*#*#*#*#*

Puis je profite de ce p’tit post (mdr) pour vous présenter un jeu bien sympa, organisé pour une coupine de toile et de coeur.

Je vous encourage à participer, histoire de partager nos p’tits essais et autres recettes gourmandes huhu *-*
Encore mes excuses pour l’absence… complètement indépendante de ma volonté…
J’espère que les jours à venir verront des changements naîtrent et mes rêves se réaliser… 
Rendez-vous sur Hellocoton !
« Et Après ?5891011121520Et avant ? »