Archive for the ‘P’tites Douceurs et Confiseries’ Category


Quand les heures d’une existence entière s’écoulent sans jamais s’arrêter, 
On finit par se dire que le Temps devrait se lâcher, prendre quelques vacances… 
Et puis sans cesse ça continue… Les jours passent, les mois, les années même…
Abandonné, on court après, comme le lapin blanc derrière sa montre à gousset.

A chaque instant, les grains de sables glissent le long du grand sablier d’airain,
Et les gouttes d’eau d’un doux bleu irisé se répandent au coeur des clepsydres d’or…
Pourtant… J’ai beau lutté, ton souvenir reste ancré comme un parasite affamé.
Loin de la réalité, ma mémoire s’efface… La fuite en avant semble être programmée.

Pendant trop longtemps, j’ai laissé tes mots détruire mes rêves et voler mes envies…
Même après ton départ, ton aura emprisonnait encore les ailes d’une nouvelle vie.
Or s’il est vrai que l’amour sincère n’a pas de prix… Je découvre avec horreur
Tout le mépris de tes sentiments et la violence sans limite de ton emprise sur mon âme.

Trop souvent, j’ai tenté de me raisonner avant de constater que la souffrance perdure
Au delà de l’espace, du temps et de ce regard que l’on porte sur ce qui nous entoure.
A force de volonté, la plaie commence à cicatriser mais le chemin est encore long
pour que la réalité ne soit plus aussi simple à effacer qu’un vulgaire trait de crayon gris…

ØØØØØØØØØØØØØØØØØØØ

La Tartinade de-la-mort-qui-tue… Version II !!
… Parce que la gourmandise n’est pas un péché mortel !

Ingrédients [pour 6 petits pots à offrir avec un graaaand sourire ;) ]
ø 400g de speculoos maison ou Lotus (les traditionnels de là-bas ^^)
ø 200 ml de lait concentré 
ø 5 cuillères à soupe de miel toutes fleurs
ø 10 cl de lait entier
ø 2 grosses cuillères à soupe de purée de marrons (Il s’agit bien de purée non sucrée et non de crème hein !)
ø 100g de chocolat blanc
ø 2 cuillères à soupe d’huile de colza (ou tout autre qui soit neutre)


Attention, recette ultra difficile !! ;)
Dans un premier temps, réduisez tous vos beaux speculoos en une poudre la plus fine possible (mixer, robot… électrique ou manuel à vot’ bon choix m’sieur dame ! ^^) puis réservez-la en attendant de préparer la suite.

Bon bon bon… Maintenant, on met en place un bain-marie qui tue, et dans le saladier on dépose chocolat blanc, purée de marrons, miel et  huile de colza. Il suffit de laisser fondre tranquillement sur feu doux, surtout le chocolat blanc qui est beaucoup plus fragile que ses cousins. Une fois que l’ensemble parait liquide, enlevez le saladier de votre casserole et mélangez bien au fouet pour bien homogénéiser l’appareil.

Et voilà, pas plus compliqué que ça…
Versez sur votre poudre de speculoos le lait concentré et la préparation précédente avant de mettre à ronfler Toto le robot ;) Quelques bzzzt bzzzzt plus tard, on obtient une superbe pâte de speculoos digne de celle du commerce: épaisse et crémeuse à la fois…

Une vraie tuerie gourmande..
… Dommage que je n’ai pas encore fait de speculoos sans gluten :’( mmmmh… (Une belle résolution pour les mois à venir !! hihi)
Et si vous avez des envies de changements, n’hésitez pas tester… Au fond d’un yaourt maison, dans un cake, entre deux macarons voire même en association avec un bon fromage tout bleu :p


Rendez-vous sur Hellocoton !

Seule et perdue…
Amoureuse éperdue…
En fuite d’un monde d’enjeux
Où trop de fric est en jeu…
En quête d’une terre de bonheur
Où la vie se vit de bonne heure… 

Mon paradis…
Entre reconnaissance et oubli…

@@@@@@@

Let’s go eveuribaudi !
It’seuh ze party Tou of repas  à la casa de vendredi dernier !
(oui l’anglais et moi ça fait deux… ‘^^)
Après les sushis et la razia qu’ils ont subis… Je me suis dis… « oulààà je crois qu’ils n’auront plus faim pour le dessert ! » Queneni ! C’était en oubliant qui j’avais à table ;)

…OooS…ZooO…

Tartelettes « de-la-mort-kitue »
… Parce que la gourmandise n’est pas un vilain défaut… ;)

Ingrédients [pour une douzaine de petites tartelettes et 4 modèle gros gourmands] :

Pâte sablée sans gluten et sans lactose… (Adaptée d’après Philipe Conticini :D )
ø 230g de farine de riz (ou de blé)
ø 1 oeuf + Un jaune
ø Une cuillère à café de sel
ø 40g de poudre d’amandes torréfiée
ø 90g de sucre Mascobado
ø 1/4 cuillère à café de bicarbonate de soude
ø Une belle cuillère à soupe de graines de sésame grillé
ø 140g de margarine (ou de beurre)

Ganache Kitue… Sans gluten ni lactose toujours^^
(il vous en restera peut-être après avoir garni vos tartelettes… Si c’est le cas rassurez-vous, ça ne trainera pas longtemps dans le frigo… Un beau bout de pain frais ou une tranche de brioche et son compte sera bon… Une tartinade qui déchire ;)
ø 130g de sucre semoule
ø 190g de crème de soya
ø 90g de miel (ou de glucose pour une version vegan^^)
ø Une grosse pincée de sel
ø 20g de margarine
ø 90g de pur praliné noisettes
ø 10g de Van Houten
ø Un gros mix de nuts en tout genre
ø Quelques cookies gourmands (une recette à venir ;) )

La damnation en tartelette…

Pour la pâte rien de compliqué et je peux vous dire qu’elle est vraiment divine ! Ecrasez bien avec les doigts votre matière grasse en petits morceaux avec le sucre pour obtenir une pommade, ajoutez le sucre et fouettez vivement jusqu’à blanchiment. Vous devez obtenir une consistance très crémeuse :)
Ajoutez ensuite la poudre d’amandes torréfiée, remuez bien puis… C’est au tour de l’oeuf et de son pote le jaune… Réservez…

Dans un saladier, associez la farine, le sel, le bicarbonate et quelques graines de sésame grillé . Une fois bien mélangés, versez ces ingrédients dans la première préparation, en touillant gaiement mais grossièrement avec votre fidèle cuillère en bois ;)

J’t'envoie bouler moi !
Une fois  amalgamée, débarrassez votre pâte sur le plan de travail fariné et fraisez-la quelques secondes pour finir de lui donner sa bonne consistance. [Fraiser (et pas fraisier hein xD) : écraser avec la paume de la main]
Après, on boule, on filme, et zou ! au fridge pour 30 minutes. Au bout de ce temps, sortez-la et prélevez des p’tites boulettes, pour en foncer vos mini moules. Avec une telle quantité, j’ai pu faire 30 tartelettes ;)

Piquez le fond de chacune avec une fourchette, habillez les d’un bout de papier alu trop top kitch ! xD et remplissez de quelques pois secs histoire qu’elles ne gonflent pas trop en cours de cuisson ;)

Ca chauffe Marcel !
Disposez-les sur votre grille et c’est partit pour un p’tit quart d’heure. Attention, n’oubliez pas d‘enlever le papier et ses p’tits copains les pois secs au bout de 10 – 12 minutes de cuisson ;) Sinon vous risquez d’avoir des tartelettes horriblement blanches :’( C’est tellement plus ramimi quand elles sont délicatement dorées :D  Dès qu’elles sont cuites, sortez-les du four, laissez-les refroidir quelques minutes et démoulez-les à l’envers sur une grille.

La Tali’Astuce du jour xD
Si vous comptez faire des tartes ou tartelettes aux fruits sans mettre une première couche de crème pâtissière, badigeonnez votre fond de pâte avec du blanc d’oeuf pur au moment ou vous retirez le papier alu et les pois secs.
Il n’y a rien de mieux pour imperméabiliser !!  Avec ce p’tit plus, le jus de vos fruits ne viendra pas imbiber et ramollir la pâte ;) héhé ! A vous les tartelettes gourmandes de saison !

Bon ok, la  pâte c’est fait… Mais et cette tuerie alors ?!Tout commence avec un caramel à la fleur de Sel, digne des plus gourmands que vous pouvez trouver chez les artisans ;) oh je vois votre tête.. vous avez l’air sceptique :p Suivez moi et essayez par vous-même, vous verrez ;)
Dans une casserole à fond assez épais, versez votre sucre et laissez-le sur feu doux. Il va petit à petit devenir un magnifique caramel à sec, ambré et brillant.

ATTENTION : Surtout ne remuez pas ! Vous feriez des cristaux et votre caramel serait foutu. Donc si vous voyez que le sucre ne fond pas bien sur les bords, ou qu’il colore trop vite à certains endroits, remuez simplement votre casserole en la prenant par la poignée et en la secouant en cercles.


En même temps, mettez lentement à chauffer la crème jusqu’à petite ébullition.
ATTENTION : Cette étape est primordiale car si votre crème n’est pas assez chaude, elle va faire cristalliser votre caramel à cause de la différence de température.
Donc, quand elle est bien chaude et que le sucre vous semble fondu de manière uniforme,  réunissez les deux ingrédients en versant la première sur le second toujours sur feu doux. 
Ca mousse? normal ^^ c’est la réaction chimique, fouettez bien pour éviter toute formation de morceaux de sucre. Poursuivez simplement la cuisson une p’tite trentaine de secondes.

Mmmmmh… ça sent bon :D  
Ajoutez alors le beurre, le miel ou le glucose et le sel… On reprend le fouet et vas-y Maurice! Remues bien !! 
Et là, quand tout est bien mélangé… que votre caramel à la fleur de sel hume bon au dessus de la casserole… Saisissez-vous de  votre magnifique pot de praliné maison (ou artisanal hein on chipotte pas^^) et ajoutez dans votre préparation deux grosses cuillères à soupe, soit environ 90g de pur plaisir… Remuez bien avec une cuillère en bois, et finissez avec le cacao van houten, pour donner un coup de fouet à ce délice sucré ;)
Bah voilà ! La ganache addictive est prête ;) Réservez-la histoire qu’elle refroidisse tranquillement à température ambiante.

Et la déco ?…
Ah bah oui ! hors de question de préparer des tartelettes à se damner sans déco unanimement gourmande ! Pour ça, rien de plus simple… Mélangez vos nuts et concassez-les légèrement en morceaux grossiers (Enfin bon allez-y molo sur les noms d’oiseaux quand même hein :p). Puis hop ! In the four pour un petit coup de grill, histoire de faire ressortir toutes leurs saveurs et leur donner un côté… *vamos a la playa ohohohoh!* ;)
Dès qu’elles commencent à se colorer, ouvrez le four, et saupoudrez très légèrement de mascobado. Attention j’ai dis légèrement hein lol, on ne veut pas faire de la nougatine mais juste les caraméliser. Il suffira d’à peine quelques secondes. Sortez-les et répartissez-les ensuite sur une grande plaque pour bien les laisser refroidir.
Et pour finir… c’est l’tour des cookies !!! muahahahah ! Ecrasez-les en gros morceaux bien gourmands… Que vous mélangerez aux nuts grillées et caramélisées comme un crumble à tomber de sa chaise^^

On dresse…
Prenez délicatement un fond tout mignon de tartelette, remplissez-le de ganache crémeuse… et garnissez le dessus de ce mélange croquant à souhait…

Voilà vous avez en main un exemple des pâtisseries de mon paradis :)
Et si vous avez le moindre doute…
Laissez-moi vous renvoyer vers les copains, mes « cobayes » du soirs… Des goûteurs qui gèrent le steak ;)
J’ai nommé Juju, Davdav et Lili ! Le trio infernal que je remercie encore pour cette super soirée à la casa !
Et vivement la prochaine ;)

P’tite annonce de fin…
Le paternel m’a rappelé que la prochaine fois c’est lui qui passe aux fourneaux pour une p’tite soirée… PIZZA ! C’est qu’il est devenu balayze mon pôpa avec son super tablier de compèt’ et son four à pizz’ qui sent bon le bois encore chaud ^^Alors vous voilà prévenus les gens ^^ et toi aussi Guillaume hein, c’est qu’ça fait bien longtemps qu’ils ne t’ont plus vu :)


Rendez-vous sur Hellocoton !

Chôôôôôôôôô cacaooooooooooo !!!
Chô, chô, chô chocolaaaaaaaat !!!
……….
*hum…*
Ok… je sors xD
C’est le contre-coup des cours… J’en peux plus !!!
Plus aucune vacance avant Mai et encore… *no comment*
Bref je me rattrape et surtout… surtout !!! Après mes p’tits sablés déc
adents, je vous lance une nouvelle douceur de barré… Toujours dans mon optique d’adapter les grands classiques sans gluten et si possible sans lactose non plus ;)
Il y a quelques temps c’était l‘anniversaire de ma môman
Alors forcément je voulais lui faire plaisir ;)
Par chez nous, on a un gâteau à se damner… Ca s’appelle le Provençal :D
(oué il porte bien son nom hein? ^^)
Hop, hop, hop !!! Il suffisait de demander… :D
Voici ma version sans gluten ni lactose

Et comme j’adore les desserts à l’huile d’olive, je propose cette recette à Carole


[Au passage je me suis éclatée avec mon appareil photo, le panel de couleurs et les nuances :D
Don excusez moi si vous trouvez mes photos moches... moi je me suis amusée hihi]
L’ultime réunion d’un souvenir et du plaisir rien que pour ma môman…
… Parce que j’ai cette chance extraordinaire de t’avoir…
Ingrédients [pour une délicieuse plaque terriblement gourmande...]:

–> Pâte sucré/sablé (c’est une recette que je fais très souvent comme fond de tarte)

ø 200g de farine de riz
ø Une cuillère à café de poudre de vanille
ø 90g de purée d’amandes complètes
ø Quatre cuillères à soupe d’huile d’olive
ø 90g de cassonade brune complète
ø 1/2 sachet de levure chimique sans gluten
ø Une cuillère à café de bicarbonate
ø 2 jaunes d’oeufs
ø 80g de poudre d’amandes fraîche torréfiée (Je vous conseille honnêtement de ne pas les monder et de les torréfier avant des les mixer ;) )
ø Une pincée de sel

Version Omni et gluten:
ø 200g de farine de blé
ø Une cuillère à café de poudre de vanille
ø 110g de beurre
ø Deux cuillères à soupe d’huile d’olive
ø 90g de cassonade brune complète
ø 1/2 sachet de levure chimique sans gluten
ø Une cuillère à café de bicarbonate
ø 2 jaunes d’oeufs
ø 80g de poudre d’amandes fraîche torréfiée
ø Une pincée de sel


–>Garniture:
ø 25 cl de crème de soya
ø 70 g de cassonade
ø 100g de miel (ou de mélasse huhu)
ø 250g d’amandes, noisettes, ou autre grossièrement concassées ou effilées (ici j’ai fais 100g de concassées et 150g d’effilées)

Pour saupoudrer… pour plus de gourmandise hihi
ø Graines de sésame complet grillé
ø Poudre d’amandes torréfiée
C’est partit mon kikiiiiiiiiii !!
Crémez la purée au fouet électrique pour la rendre bien onctueuuuuuse :D ajoutez le sucre, la vanille, le sel, la levure et le bicarbonate et hop! fouettez à nouveau.
Pour la version omni, c’est pareil on crème le beurre, on verse le reste et on mélange.
Ajoutez ensuite la poudre d’amandes et la farine et là… les mimines entrent en scène héhé Sablez tout simplement du bout de vos p’tits doigts agiles ;) Pour finir, ajoutez les deux jaunes d’oeufs, l’huile d’olive et malaxez bien la pâte, qui doit devenir très grossière, vous devez pouvoir en faire une boule. Si elle ne se tient pas c’est normal, elle est légèrement humide mais ce n’est pas comme une pâte brisée ou autre.
Une fois débarrassée, foncez le moule de votre choix, en le garnissant d’une feuille de papier sulfurisé. La forme importe peu (personnellement j’en ai pris ma plaque à pâtisserie, pour avoir un rectangle, plus pratique pour des bouchées) ^^. Le tout c’est d’avoir un bord assez haut car il faut une épaisseur d’au moins cinq millimètres environ.
Vous pouvez aussi utiliser cette préparation comme fond de tarte, je pense qu’elle se marierait à merveille avec un caramel au beurre salé et un croquant chocolat huhu ^^
Placez votre plaque/moule au frigo pour faire prendre la pâte une ch’tite demie heure. Dans un même temps, lancez le préchauffage du four sur 180°C.
Une fois refroidie, enfournez-la pour 10 minutes de précuisson…
Et pendant ce temps…
Ben on s’prépare la garniture gourmaaaaaande :D
Très rapide et ultra facile ;) dans une casserole, mettez le sucre, le miel et la crème, puis zou! sur le feu. Portez à ébullition, avant de baisser sur moyen doux. On laisse blobloter tranquillement jusqu’à épaississement et coloration dorée de l’ensemble… Et que dire alors de l’odeur…… *bave*
Carameeeeeel…
Quand votre préparation, crémeuse à souhait, vous semble avoir la bonne consistance, arrêtez le feu et versez-y dessuite vos amandes concassées (et le sésame si vous en mettez). Remuez pour bien enrober l’ensemble dans cet or liquide complètement décadent…. :D (vous imaginez… comme une nougatine !! gaaaaaah…).
Ben ya plus qu’à étaler sur la pâte pré-cuite, en répartissant bien jusqu’aux bords et dans une épaisseur uniforme. Saupoudrez de sésame grillé et de poudre d’amande torréfiée, si vous êtes gourmande comme moua :D hhihiii
Direction le four…
Enfournez pour 12 minutes environ, dans la partie basse du four, en mettant sur position grill en montant la température à environ 230°C.
Une fois bien grillée, on sort tout ça et hop! un tour dehors sur le barbuc’ pour bien refroidir… mmmh ya rien de mieux :D
****************
Ben… outre la première intéressée qui s’est régalée…
J’en connais un deuxième qui n’a pas su résister non plus… surtout avec le p’tit sirop de châtaigne maison dessus… hein Sylvain ;) hihi
Maintenant tu vas pouvoir le refaire ;)
Rendez-vous sur Hellocoton !

Hiiiiiiiiiiii
Ca y est les dossiers sont pliés (ou c’est tout comme hein… on ne chipote pas!! lol) ya plus qu’à relier et à rendre aux profs pour pouvoir enfin souffler un peu…
… Souffler, se poser, se reposer…
bref… Le pieds ;)
Quoi de mieux alors que de se mettre aux fourneaux,
pour laisser tranquillement regonfler son cerveau.
Hop, j’ai sortis le panneau…
*Neurones en travaux*
*******************
Les premiers sont le résultat d’une saturation face au dossier de politiques culturelles...
A défaut d’avoir tout compris… c’est côté cuisine que ça m’a rendue prolixe ;)
S’y rencontrent deux grandes civilisations, pour un croisement des saveurs…

P’tits sablés des confluences tout vegan et sans gluten…

… parce que le métissage ça a du bon ;)
Ingrédients [pour une quarantaines de mini sablés]:
- 200g farine de châtaignes et de riz torréfiées (vous pouvez prendre celle que vous voulez ;) )
- 100g sucre mascobado (ou de cassonade complète)
- 1 cuillère à café thé Matcha
- 3 cuillères à soupe graines de quinoa crues mais torréfiées
- 1 cuillère à café de cannelle
- 1/2 sachet de levure chimique sg
- 4 cuillères à soupe d’huile de tournesol bio
- 1 cuillère à soupe d’huile de noisette
- 2 cuillères à soupe de pépites de chocolat noir sg
- 2 cuillères à soupe de graines de sésame blond grillées
- Jus de raisin (en quantité variable, selon la consistance)

Alors là… je crois que je n’ai jamais fais plus simple lol
On se saisit d’un beau saladier, qu’on place devant soi… Hop! Dedans on y jette tous nos ingrédients secs (doucement!! bande de brutes xD) puis on les mélange rapidement avec une cuillère en bois.
Ajoutez alors les huiles, en les versant un peu partout sur la surface du mélange et remuez avec la cuillère dans un premier temps. Ensuite, ben… on y met sa mimine héhé et on sable au maximum.
De la main encore propre (normalement si vous n’êtes pas une cradouille lol :P ) saisissez le jus de raisin et versez en un peu pour finir de lier la préparation en obtenant la consistance voulue ;) Dans mon cas j’ai mis environ deux cuillères à soupe mais bon tout va dépendre de la farine utilisée, sa qualité.. etc ;)
Pour vous faire une idée, votre pâte doit s’émietter encore un peu, si elle est trop humide, collante ou compacte c’est pas bon. Ces sablés sont sans beurre ni oeuf, le mélange est donc très « cassant ». L’ensemble se lie bien avec le froid puis à la cuisson après ;)
Une fois la préparation faites?
On réunie tout ça en un ou plusieurs boudins (a vous de voir le diamètre, perso je préfère petit comme ça on en fait plus héhé ^^), à enrouler dans un joli p’tit papier cellophane ;)
Direction au frigo pour 30 minutes minimum…
Une bonne grosse douche plus tard… (et durant laquelle j’ai essayé, sans succès, de sortir le Musée du Quai Branly de ma tête…)
On retire les rouleaux du frigo et avec un couteau bien aiguisé, on tranche tout ça en partant sur une épaisseur d’un bon cm ;) Disposez directement sur une plaque sulfurisée…
Et si certaines rondelles se délitent légèrement, pressez un peu entre vos doigts ;)
… même pas rond, ils seront bons… (yeah vive le slogan xD)
Et la cuisson ?…
Enfournez dans un four préchauffé à 200°C, en baissant à 180°C après avoir fermé la porte. Plus qu’à attendre une quinzaine de minutes. Surveillez bien toutefois pour la couleur. Si vous les aimez bien grillés, laissez les un poil plus
Attention, la cuisson est à adapter selon le diamètre que vous avez choisis pour vos sablés hein ^^ je décline toute responsabilité si vous les oubliez !! :P
Et quand on se prend le chou sur une fiche de lecture, dont le livre relève plus du casse tête chinois que de Paris Match… (Remarques.. vaut peut-être mieux xD), ça donne quoi ??
Ben une variante décadente à souhait…
********************
P’tits sablés oniriques… tout vegan et sans gluten…
… parce que déconnecter, ça fait du bien ;)
Ingrédients [pour une quarantaine de gourmandises]:
ø 200g farine
ø 100g sucre
ø 2 grosses cuillères à soupe de graines de kasha (ou sarrasin grillé)
ø 1 cuillère à café de cannelle
ø 1/2 sachet de levure chimique sg
ø 6 cuillères à soupe d’huile de tournesol bio
ø 1 petite cuillère à café de gros sel gris de Guérande
ø 50g de noix de coco râpée grillée
ø Jus de raisin (en quantité variable, selon la consistance)
ø 50g de chocolat blanc coupé en p’tits morceaux
–> Et parce que je suis une incorrigible gourmande...
Prévoyez aussi quelques truffes ou un reste de ganache…

Bon et c’te fois alors?
Exactement le même mode opératoire ;)
Ils sont d’apparence un poil plus cassants, à cause notamment de la consistance sèche de la noix de coco grillées :) au pire rajoutez une cuillère à soupe d’huile.

–> Et parce que la gourmandise doit rimer avec décadence… (si si…)
Prenez une boule de notre pâte, faites un trou au centre en la tenant dans le creux de votre paume, et là… insérez une truffinette (la moitié selon leur taille lol sinon ça va ressortir xD).
Refermez avec amour cette sphère infernale et roulez-là rapidement entre vos mains.
Comme ils sont plus gros, comptez une cuisson de 20 minutes à 180°C ….
Plus qu’à attendre…
Et renifler tout haut, les narines bien ouvertes ;)
Dégustez 2 minutes après la sortie du four…
juste assez pour ne pas y laisser sa langue xD mdr
Pour les photos c’est uniquement la version gourmande… parce que les autres sont partis trop vite quand je les ai sortis… ‘^^
J’en profite pour dédicacer ces p’tites tueries à tous ceux qui ont bien voulu être mes cobayes pour ces recettes, complètement inventées, à 6h du mat’ entre deux rédactions de dossiers ;)
Puis un clin d’oeil spécial pour Janaïne et Marine, mes cobayes en chefs ces deux dernières semaines (j’sais pas comment elle fait pour me supporter d’ailleurs xD).
Ils ont adoré… Et vous?
Rendez-vous sur Hellocoton !
12