Archive for the ‘P’tites Douceurs et Confiseries’ Category


« Ca y est… Elle devient folle…
Pertes de mémoire et délires… C’est foutu…
Quand même… pourtant elle pas encore trop vieille… »
Ben merci !! Hééé !! -_-
*mode « je fais du boudin » ON*
Namého…
……..
………..
Bon allé c’est bon je reviens (oué je me dis que peut-être certains, derrière leur écran se sont pris de pitié et se sont mit à dire « Allé Talia, on blaguait, reviens!! « … on peut toujours rêver :p)
C’est peut-être un peu (beaucoup ?) présomptueux… Mais bon, je mets cet espoir sur le compte d’un optimisme effréné, dû à ma période « Je-stresse-trop-pour-mes-études », et qui a tendance à monopoliser violemment les quelques pauvres neurones restant de ma chère cervelle..
So ! Non je ne suis pas vieille avant l’âge ‘^^ (comment ça c’est un scoop !! xD)
En revanche, je continue ma « croisade » pour une alimentation plus saine. J’entends déjà quelques commentaires dans le fond là-bas… NON, je ne fais pas la chasse au gras pour un quelconque régime (ceux qui me connaissent rigoleront mdr) mais plutôt parce que je me suis rendue compte qu’être allergique à certains ingrédients ne doit pas nous empêcher d’être gourmande ;)
Aussi, d’une part je tente de véganiser au max mes recettes préférées, et de deux, je veux essayer de rendre plus équilibrées ces dernières. Et puis quand je vois autour de moi des personnes, gourmandes sucrées comme salées, se priver littéralement de ce qu’elles aiment par dessus tout, juste parce que le beurre est trop présent, ou que le sucre raffiné (qu’il faut bannir) représente la moitié d’une recette… ben je me dis que, quand même… c’est drôlement couillon.
Alors hop !! Il n’en fallait pas plus pour que je me permette des p’tits essais…
Des tests au pif, selon l’inspiration et j’adapte ;)
D’autant qu’en plus j’ai beaucoup de chance… J’ai de super cobayes (merci les parents hihi :D ) qui généralement ne rechignent pas trop à faire les goûteurs officiels ;)
Après le méga fondant (plutôt « original » dira t-on), les saveurs orientales que j’aime tant avaient déjà fait leur grand retour dans ma p’tite cuisine avec de délicieux cigares aux amandes.

Les Cornes de la Gazelle mènent la balade…
… Parce que le plaisir est aussi possible quand on est allergique ;)
… ou qu’on fait attention à sa taille de guêpe hein les filles :P
Ingrédients [pour une bonne soirée entre potes ou vingt cornes environ]:
Pâte:
ø 250g de farine de riz (mais vous pouvez mettre du blé sans problème ;) )
ø 3 cuillères à soupe d’eau de fleurs d’oranger
ø 80g de sucre
ø 60g de crème se soya liquide (de même une crème liquide « normal » ça marche aussi ^^)
ø Une cuillère à soupe de purée d’amandes complète
ø Une pincée de sel
ø Une demie cuillère à café de bicarbonate de soude
ø Quelques cuillères à soupe de lait ou d’eau au besoin

Farce:
ø 125g d’amandes entières, réduites en poudre
ø 2 belles cuillères à café de miel d’oranger
ø 2 cuillères à soupe d’eau de fleurs d’oranger
ø Une cuillère à soupe de purée d’amandes complète
ø Cannelle


Glaçage:
ø 5 cuillères à soupe d’eau
ø 1 cuillère à soupe d’eau de fleur d’oranger
ø 3 cuillères à soupe de miel
et au choix…
- Graines de sésame torréfiées
- Sucre glace
- Fruits secs mélangés et concassés grossièrement (amandes, pistaches, noisettes, noix…)
Comme toujours rien de bien compliqué ;)
Dans un saladier, on y jette gaiement tous les ingrédients secs pour bien répartir l’ensemble.
Ensuite, diluez la purée d’amandes dans la crème liquide légèrement tiédie, afin d’éviter de faire des « paquets » ^^ (bon c’est pas mauvais les grumeaux d’amandes mdr mais c’est quand même pô le but xD)
Ajoutez ce mélange, ainsi que l’eau de fleurs d’oranger, au saladier et mélangez à la main. Ah bah vi hein, pas de d’chichi !! On profite de donner enfin un sens à « mettre la main à la pâte » lol :p et on se régale à patouiller tout ça hihi!
Le but est d’obtenir une consistance souple et bien malléable, pour pouvoir être étalée au rouleau sans souchis ;)
Réservez sur le côté, juste le moment de faire la farce. Ce p’tit temps de pause permettra au bicarbo de faire son p »tit effet et au passage de mettre le four à préchauffer sur 180°C :)
Ah la blague !! Non.. la farce ;)
Alors là j’vais vous dire, par économie de vaisselle, je reprends le même saladier que pour la pâte (devenu tristement vide, vu que normalement votre p’tite copine est en train de reposer tranquillou sur un coin de la table ^^).
Dedans? hop!! on met tous les ingrédients, c’est la fête !! (je vous avais prévenu, rien de compliqué ;) hihi)…. Une cuillère, et on mélange rapidement avant de finir à la main. Vous devez obtenir une consistance proche du crumble, mais qui garde quand même un aspect humide qui permette de faire des faire des p’tits boudins.
Etaler, rouler, tremper… Dévorer ?
Reprenez alors votre copine la pâte, qui après quelques minutes de glandouille, doit maintenant s’mettre à bosser. Namého !
Dans un premier temps, séparez-la en boulettes (environ une vingtaine je dirais) qu’on va étaler l’une après l’autre. On se saisit du rouleau à pâtisserie (et là on se sent puissante… Armée et puissante lol xD Non non, on calme ses ardeurs hein ^^ enfin bon je décline toutes responsabilités si ne pouvez pas taper celui qui passera par là xD mdr). Hm… Pardon je m’égare… donc… Je reprends x)
Donc on prend le rouleau et on aplatit sa p’tite boulette en un cercle assez fin (je dirais 1 à 2 mm maximum sinon après c’est trop estouffe-gari). Disposez ensuite un joli boudin de farce sur un des côtés et repliez pour former un croissant. Soudez tout ça en appuyant bien tout le long.
A ce moment, votre corne a la forme d’un chausson ce qui avouons-le, peut être problématique si on l’imagine sur la tête d’une gazelle x) Pour lui donner sa jolie forme de croissant bien rebondit, faites la simplement rouler avec le plat de la main sur la table. Veillez à ce que les extrémités soient plus fines sinon ça fait un peu boudin quoi xD lol
On réserve sur le côté et on enchaîne !!
Alllléééééé ya encore les dix-neuf autres muahahhaha
On s’en grille une ?
Pour la cuisson, étalez-les tout simplement sur une plaque préalablement sulfurisée, et enfournez 15 à 20 minutes à 180°C ;) Attention elles ne doivent pas colorer !!
Pendant ce temps, préparez votre sirop de miel pour le trempage, en mélangeant ce dernier avec l’eau et l’eau de fleur d’oranger dans une p’tite casserole. Remuez sur feu moyen, jusqu’à ce qu’il réduise un peu, mais pas trop non plus. S’il devait être trop épais, cela rendrait les cornes trop pâteuses.
Une fois cuites, sortez vos cornes et laissez les un peu refroidir pour pouvoir les manipuler et permettre à la pâte de se sécher un peu. Et puis hop!! C’est le grand plongeon, trempez les dans ce sirop légèrement chaud, puis dans la panure souhaitée… Et voilààààà :D
P’tit truc: Disposez votre panure dans un p’tit sac à congélation, mettez les cornes trempées dedans et secouez !! (non, ce n’est pas un orangina… quoi que ^^). De cette manière vous pouvez enrober vos pâtisseries au mieux ;)
Mais… rien que l’odeur…
Ya pas à tortiller… c’est bien dommage que vous ne pouviez la sentir hein…. muahahahah
Alors quoi?!!
Tentez !! et ce p’tit détail n’en sera plus un ;)
øØøØøØøØøØø
Et pour une autre version, plus gourmande ^^ j’vous renvoie à ma première impro
Héééé !! On pas le droit à la recette des autres gourmandises visibles dans ce p’tit sachet ??
Promis j’vous les mets dès que possible ;)
**********
Et je participe à nouveau au Grand Jeu de Natacha, parce qu’être gourmande c’est possible même sans Gluten hihi ;) Hein Natacha ?? :P

Rendez-vous sur Hellocoton !

L’Enfance…
Une ambiance, un lieu, un parfum… qui rejaillissent instantanément à la moindre occasion…
L’aube qui se lève, je descend tout doucement les escaliers, et là… cette odeur qui s’élève et flotte jusqu’à mes narines… Souvenir de ces dimanches matin en famille, alors que je n’étais encore qu’un p’tit bout…
La mine tout endormie, j’arrivais dans la cuisine, et mes parents, devant leur bol de café, me prenaient alors sur leurs genoux… Un grand bol de chocolat fumant et cet énorme tas de tartines de pain grillé qui m’attendait. Du pain maison bio, à l’odeur si spécifique du vieux levain lentement gonflé… amoureusement travaillé et couvert d’une délicate couche de beurre…
C’est ce moment là qui me manque sans doute le plus aujourd’hui. Cet instantané d’une vie qu’un jour j’espère, j’offrirai à mon tour à mes enfants.
En attendant je le revis chaque matin, comme un retour en Enfance…
Comme une petite fenêtre sur l’innocence…
∞∞∞∞∞

Douceur de Cerises comme un Elixir aux saveurs délicatement épicées…

… parce que même avec l’étagère pleine, il n’y en a jamais assez…

Ingrédients [pour 8 pots environ, soit la réserve pour un mois xD]:
ø 3 kg de cerises dénoyautés
ø 1,8 kg de sucre cristal (lol :p ^^)
ø 3 citrons bien mûrs

ø Une mousseline avec dedans de délicieux épices:
- Une dizaine de noyaux mis de côté
- Les pépins de vos trois citrons
- Un demi bâton de cannelle cassé en trois
- 2 clous de girofle
- 2 étoiles de badiane grossièrement concassées
- 4 peaux de macis

ø Epices en poudre:
- Une cc de gingembre
- Une cc de cannelle
- Une demie cc de cardamome (ou une cosse écrasée dans la mousseline )

Triez vos cerises en mettant de côté une dizaine de noyaux. Disposez vos fruits dans la bassine à confiture, versez-y le sucre, puis pressez ensuite les trois citrons, en réservant les pépins de côté. Remuez bien pour dissoudre au maximum le sucre et le citron.
Glissez dans la mousseline le demi bâton de cannelle brisé en trois, les pépins et les noyaux de cerises, les clous de girofle, les étoiles de badiane grossièrement concassées et le macis. Une fois tout déposé, fermez et jetez la dans le bassine avec les fruits qui marinent ^^. Saupoudrez les autres épices, remuez avec amour… :’)
Laissez alors l’ensemble reposer pendant deux ou trois heures, bien caché sous un torchon propre…
Juste le temps de s’faire le dernier cageot de cerises restant huhu *indigestion powa !!! boaf tant pis c’est trop bon hihi*
Tic tac… Tic tac… DriIiiIIiIIiiggG !!!
Vos fruits ont bien macéré avec le sucre, le citron et les épices, il est grand temps de se mettre en cuisine…
Mettez votre belle (et lourde x)) bassine en cuivre sur le feu. Vif le feu hein, c’est pas d’la gnognote là, on commence le vrai travail héhé
Donc sur feu vif, on fait chauffer tout ça jusqu’apparition de la première ébullition. Une fois les grosses bubulles atteintes, on baisse à feu moyen et… c’est partiiiiiiiiit !!!
Comptez dès lors à peu près 3/4 d’heure de cuisson à cette cadence, en remuant fréquemment (toutes les 5 à 8 minutes environ). Au bout de 20 minutes, retirez la mousseline en l’essorant au maximum entre deux cuillères.
–> Conseil gourmand de dernière minute !! Gardez ce petit sac hautement addictif de côté quelques instants pour qu’il tiédisse… Une fois manipulable sans se crâmer les mimines, saisissez-le et… régalez-vous !!! Vous avez enfin le droit de vous pourlécher les babines et de vous en mettre partout… Promis, on ne vous en tiendra pas rigueur muahahhahah
–> Entre deux touille-touille, trois coups de langue et les doigts plein de sucre, placez une assiette au freezer, ce sera pour le test de fin de cuisson

A partir d’un certain temps, la confiture commence à prendre forme, devenant plus épaisse et sirupeuse. Dès lors, surveillez bien parce qu’elle peut être rapidement trop cuite. Sortez votre assiette du freezer et déposez un peu de cette délicieuse préparation sur la surface gelée. Patientez quelques secondes et penchez la; si elle reste figée, votre p’tite confiote est prête sinon poursuivez encore un chouya.

Zou !! En pot, Maurice !!
Nettoyez vos pots à l’eau chaude et séchez-les bien comme il faut. Disposez un entonnoir à confiture sur le premier qui vous tombe sous la main, et à l’aide votre fidèle louche, remplissez amoureusement jusqu’au rebord… Mmmmmh… (l’odeur de la confiture chaude c’est une pure tuerie……..).
Une fois qu’ils sont tous plein, fermez-les à fond et retournez-les sur le bord de l’évier…
* souvenirs, souvenirs… Môman chérie, réalisant ses confiotes si parfumées… j’avais 6 ans et pourtant… les odeurs me reviennent comme si c’était hier*

Et voilà, une belle tournée de délicieuse confiture de cerises aux épices n’attendant qu’une seule chose…
Se marier à votre cuillère gourmande…

Rendez-vous sur Hellocoton !
12