Archive for the ‘P’tits plats pour pieds marins’ Category


Qui ne s’est jamais dit, une seule fois dans sa vie, que le temps ne passe pas assez vite ?
A moins que ce ne soit le contraire? Qu’importe au final… L’Horloge est détruite.
Le Temps est un amoureux infidèle et qui sans cesse prend la fuite…

Une année s’est écoulée… Toute une année, avec ses hauts et ses bas…
Des jours, des semaines, des mois… empreints de doutes et de moments de joie…
Un tour complet du quadran, pour une journée ou le partage est maître et les sourires sont rois.


Merci à tous les blogueurs présents à Bercy dimanche, c’était une excellente journée comme toujours et c’est grâce à chacun d’entre vous qu’on doit cette ambiance géniale :)
En tout cas, c’était un vrai plaisir que de retrouver certaines personnes ou d’en découvrir d’autres !

Avoir son blog est vraiment un truc génial, mais c’est vrai que bien souvent on s’arrête au pseudo ou à l’adresse du site et on en oublierait que derrière il y a une personne. Ce moment dans les jardins de Bercy, outre le fait d’être dehors, au soleil, en train de partager un casse-croûte tous en commun, permet de dépasser la limite du virtuel et lui donne enfin une existence :) Et moi, j’trouve ça top ! :D

Bon avant de me lancer complètement dans l’article (doûûûcement ^^)
je voudrais juste remercier deux personnes en particulier…

>>> La première n’est autre que Dorian, of cûrse ;) Chaque année, tu nous réunis pour passer un moment super… Papa Poule en chef ;) j’espère que ça continuera encore longtemps, tout comme cette amitié que je te porte et qui me tient énormément à coeur. On se retrouve à Soissons pour de nouvelles aventures :p
>>> Ma seconde « dédicace » s’adresse à quelqu’un qui est très important pour moi et que j’aime sincèrement… Un ami qui n’avait alors aucun lien avec la cuisine (a priori du moins lol)  mais qui s’est pleinement intégré et à fait de superbes photo’s ! Je ne pense pas me tromper en disant qu’il a passé un excellent moment ^^
MERCI Guillaume
Ma p’tite Alice au Pays des blogueurs culinaires !  C’était vraiment génial de t’avoir avec moi pour cette journée particulière.  Vous pouvez découvrir son art et son métier sur son blog ;)
inutile de préciser que je vous y enjoins fortement !

Bon et alors ?! Qui qui était là ??

Sophie du blog L’écrin révèle le diamant
Myriam du blog Chez Pupuce
Stéphanie & Caro du blog 2 filles ô fourneaux
Angélique du blog Le palais des lys
Marie du blog Les carnets
Epicéanne, et son blog éponyme Epicé@anne
Flo du blog Bretzel & Café crème
Marie-Claire du blog A bride abattue
Clémence du blog Les tentations culinaires de Clémence
Barbara et Cyril du blog Le frigo magique
Mélanie et Julien du blog Le goût du bonheur
Angélique du blog Du bruit dans la Map
Ae-Ja Voyages culinaires coréens
Marion d’ Over Miam & Céline du blog WonderCom
Apolina du blog Bombay-Bruxelles
Murielle du blog La table monde
Aude du blog Dans la cuisine d’Audinette
Ôna du blog Foodway to green heaven
Nawal du blog Les casseroles de Nawal

Et du côté des lecteurs ou futurs blogueurs ;)
Le pilier de toutes les sessions ^^ Ségolène
Nazarin bientôt blogueuse
Pierre & Florence
Sophie
Fernando
Lilla 
Christiane
, également bientôt blogueuse

De belles rencontres et de beaux souvenirs :) on se dit à l’année prochaine ?!! :D


Quelques photos… mais c’pas tout ça, maintenant c’est l’heure des recettes ! Dans ce premier billet, on s’occupe du salé !
Petite précision avant de balancer la sauce… J’ai fais la version omni de cette recette pour les copains blogueurs car je sais que l’association des ingrédients avec le crabe a été appréciée par ailleurs. Mais pour une version végétarienne, il suffira de remplacer la chair du crustacé par des miettes grossièrement écrasées de tempeh (nature, mariné ou fumé au choix ;) j’ai un penchant pour le fumé hihi)

*******************

Samossas-ki-tuent pour blogueurs gourmands…
… parce qu’à défaut de viande, le crabe c’est aussi la force ! *clin d’oeil à Guillaume*

Ingrédients [pour une quarantaine de p'tits plaisirs salés]:
ø Un paquet de feuilles de brick
ø Une demie mangue fraîche (à défaut une 1/2 boîte de mangue en sirop fera l’affaire^^)
ø 1/3 de pêche blanche
ø Une boîte de chair de crabe (de bonne qualité pleaaaaase ! ^^)
ø 1/3 de bûche de chèvre moelleuse mais pas trop faite
ø Un gros filet d’huile d’olive
ø Une belle cuillère à soupe de poudre de noisettes torréfiée
ø Une p’tite cuillère à café de piment Nora en paillettes
ø Poivre noir, 5 baies, sel rose
ø Une pincée de 5 parfums
ø Une pincée de piment

Le piment Nora est un piment marocain, tout petit et tout doux ^^ Seul bémol, il n’est pas évident à trouver, alors vous n’arrivez pas à en dégoter par chez vous, vous pouvez sans problème le remplacer par du piment d’Espelette ;)

La veille…
(Oh le jour même c’est possible aussi hein ^^ Mais  votre préparation sera tout  de même bien moins parfumée ;) donc dans la mesure du possible, je vous conseille de prévoir et de réserver au frigo).
« hé ho !! C’pas tout ça mais on veut la recette nous !! » oups ‘^^ allé c’partit !
Emincez les lamelles de mangue et la pêche en tout petits morceaux, limite même en purée grossière :) Alléééé lâchez-vous sur le couteau ! muahhahaha ! Une fois vos fruits en bouillie, disposez-les dans un p’tit saladier puis mélangez-les avec la chair de crabe (ou le tempeh écrasé) et la poudre de noisettes torréfiée. Ecrasez votre fromage de chèvre dans une assiette histoire d’obtenir une consistance crémeuse… mmmh… Personnellement j’aime bien quand il y a des ptits morceaux mais bon ça c’est selon vos goûts ^^

Et voilà, il n’y a plus qu’à tout réunir ensemble avant d’assaisonner avec les épices, le poivre, le sel puis et un beau filet d’huile d’olive :) Remuez bien et direction le fridge, pour une nuit bien fraîche ;)

Le lendemain…
Tadaaaaaaaam ! Voilà une belle farce comme on les aime ;) Parfaite pour garnir nos samossas.
Coupez chaque feuille de brick en quatre bandes de même largeur, et disposez-les devant vous. Un peu de préparation sur l’une des extrémités et après… y a plus qu’à plier ;) Vous commencez à connaître comment on fait, je ne vous refait pas un dessin.
Une fois qu’ils sont tous admirablement formés et bien bombés de délicieuse farce, étalez-les tout simplement sur une plaque et c’partit pour une p’tite cuisson de 2 x 10 minutes à 200°C, en les tournant entre les deux sessions…

Oh mais… ça ne serait pas l’heure de l’apéro ? :p
Allé on se retrouve pour un deuxième épisode très vite avec quelques plats tous mmmmh!  
Et surtout… surtout deux ou trois photos qui mériteraient un article à elles-seules ! hihihi

Les photos du pique-nique sont la propriété de Guillaume Roujas
Les photos des recettes et les textes sont la propriété de Julie Lafont
Toute copie ou ré-utilisation d’un quelconque de ces éléments est interdite sans autorisation.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Olalalala…
J’Suis vraiment un cas !! (pour ne pas dire autre chose… et préserver au passage vos chastes oreilles sous peine de vous voir fuir ce lieu… xD)
Voilà plus de deux mois que je dois envoyer ma recette à Mam’zelle Gwen pour son grand tour du Monde et ses 232 Recettes
DEUX MOIS !! Vous imaginez ??..
Je me sens comme une couillonne (oups on a rien vu..) d’autant plus que j’ai la recette et les photos dans la boîte et qui n’attendent qu’à être mis noir sur blanc, ici même…
RaaAaaAaaHh….
*Ceci est un râle bestial, typique des situations de crise extrême ou l’être humain revient à l’âge de pierre et retrouve avec bonheur sa forme la plus bestiale…*
Bref, je ne vous fais pas un tableau de la scène hein …
….
…….
……….
Ah ? Si ? Vous voulez ?! ‘^^ hum…
Ahahaha… la bonne blague... C’est pas une blague… Bon heu ben…
C’partit pour un dessin alors… Mais j’préviens j’fais court !! (impossible)
*ça t’apprendra à parler tiens…*
La Scène ?
[ Talia... échevelée... essoufflée... entre en courant dans son salon...]
L’histoire?
[ Elle vient de voir le message de Mam'zelle Gwen qui rappelle aux retardataires l'horrible retard qu'ils sont en train de prendre dans leur mission mondiale]

AaAaaAaaAHhh !!!!
Lapin blanc… lapin blaaaanc !!! LAPIIIIIIIIN BLAAAAAANC !!!
[ Elle court dans tous les sens... gesticule comme une.. heu.. morue frétillant dans une poêle bien chaude ?? '^^ (oué je sais les comparaison c'pas mon fort...)
Elle est complètement à la bourre pour sa recette... Son voyage autour du monde est pourtant bouclé depuis quelques mois maintenant... La recette est dans sa tête... Les photos dans la bouate-à-images... Mais alors, pourquoi cette course contre la montre ??!!!
A ce demander finalement si elle n'est pas tout simplement... un gros boulet
(Hé la voix off !! Pas obligée d'en rajouter une couche hein !! -_-)
Ou pas ...]
Branle-bas de ComBAaaaat !! Tous sur le pont !!
Doigts? ok !!
Mac ?? In the place !!
Internet ? Connexion ? Well Done !!
Thé ? Au chaud !!
Inspiration ??
….
Ok !!
Yiihaaaaaaaaaaaaa !!
*Sans voix…*
[Heuuuu...
Talia semble complètement obnubilée par sa mission et le terrible retard qu'elle accuse...
Il faut bien avouer qu'avoir oublié de partager avec nous ce voyage dans les Iles Kiribati,
c'était quand même pas très symp....
*gros silence bien lourd...*
Ah ben...
J'crois qu'elle est partie là...

Allé on fait grâce de ce contretemps à La Miss Boulette :)
(hein ?! Dites dites !! Vous voulez bien me pardonnez hein?!!)
et on saisit l'occaz' de découvrir une autre cuisine...
Hop!! In the wagon pour le grand départ !! ;) ]

Attachez vos ceintures et libérez vos papilles…
Décollage immédiat pour les îles…
Ptit contexte de la destination avant le grand saut ?
Le nom d’« îles Gilbert », en anglais Gilbert Islands, a été donné à cet archipel par le capitaine russe Johann Adam von Krusenstern qui voulait rendre hommage au capitaine britannique Thomas Gilbert. « Gilbert » se prononçant « Kiribati » en gilbertin, ce nom fut à l’origine du nom actuel du pays.
Uniquement composées d’atolls, l’on peut en dénombrer pas moins de seize : Abaiang, Abemama, Aranuka, Arorae, Beru, Butaritari,Kuria, Makin, Maiana, Marakei, Nikunau, Nonouti, Onotoa, Tabiteuea, Tamana et Tarawa, où se trouve la capitale des Kiribati, Tarawa-Sud.

La République du Kiribati (prononcer kiribass), indépendante du Royaume-Unidepuis 1979, s’étend sur plusieurs archipels de l’Océan Pacifique (îles Gilbert ou Kiribati, îles Phénix et îles de la Ligne), situés à proximité de l’équateur et regroupant 33 atolls, dont 21 sont habités. Superficie totale 811 km² ; population 105 400 habitants (2006). A l’exception de l’archipel des îles Gilbert (le plus peuplé), qui est en Micronésie, la plupart des îles sont situées en Polynésie

Un Menu haut en couleurs et riches de saveurs exotiques…
… parce que c’est trop bien de s’évader loiiiiiin… sous les solaïii des tropiiiiques !! xD
Ingrédients [pour deux aventuriers du goût en version omni, pour toutes les recettes suivantes]:
(merci les parents de vous prêter au jeu ;) )
Poisson cru « à la tahitienne »
ø 120g de flétan cru
ø marinade :
- Un demi vert pour les zestes et le jus ;)
- Quelques paillettes de piment rouge (au goût)
- Une demie brick de crème de coco
- Un demi verre de lait de riz (ou autre selon votre choix^^)
- Une cuillère à soupe de noix de coco séchée,
- Poivre cubèbe concassé et poivre long
au moment de servir:
- Fleur de sel au piment d’Espelette (pas trop de la bas mais bon mdr^^),
- Brunoise de poivron rouge (j’ai mis du vert, car le rouge n’est pas de saison)
- Coriandre fraîche hâchée
La première chose à faire, c’est de placer votre pavé de flétan au congélateur 15 minutes avant sa coupe.
Pour le choix du poisson vous pouvez prendre d’autres à chair blanche :) mais privilégiez-assez ferme ;) afin de faire de jolies tranches.
Pendant ce temps, préparez simplement la marinade en mélangeant tous les ingrédients cités, de manière à obtenir une belle sauce légèrement crémeuse. Personnellement, je vous conseille de récupérer une petite bouteille de lait, par exemple, et de verser tous les éléments dedans. Une fois fermée, remuez vigoureusement (un peu comme… un maracas hihi ! Profitez-en pour vous mettre dans l’ambiance !! xD ) de cette façon vous aurez un super résultat, avec une légère émulsion… mmmmh :D
Sortez ensuite votre pavé du congélo, et zou !! On coupe le p’tit flétan en très fines tranches, dans le genre du carpaccio. Disposez-les amoureusement dans un plat bien étalées et versez dessus votre marinade.
On place au frais pour un quart à une demie heure, histoire de laisser les saveurs se développer et garantir à vos papilles toute la portée de leur goût ;)
Pour servir, rien de mieux que de jolie moitiés de noix de coco évidées si vous avez ;) Sinon pensez à des contenants sympa comme les bols japonais, plus originaux que de simples assiettes creuses ;)
Ajoutez le piment d’Espelette, la coriandre fraîche hâchée et la brunoise de poivron… Ou pourquoi pas une pluie de graines de lin croquantes ^^ histoire de faire craquer votre moitié ?? :p hihihi
…. Ya plus qu’à déguster en apéro ou en entrée… en amoureux ou à partager ;)
Ce p’tit en-cas avalé... *bande de goinfrouilles !! lol* le voyage continue…
Laissons derrière nous la plage son coucher de soleil, pour rejoindre une p’tite table devant votre bicoque en palme… Bah oui, c’est qui s’fait faim quand même hein !!
Et pour ça rien de mieux qu’un…
bon p’tit plat des familles aux saveurs inédites…
Poisson à la coco (ohohoh !!)
ø 200g de lieu noir en gros dès  (attention pas de cabillaud ni de thon rouge : en voie d’extinction !)
ø Un peu de lait végétal
ø Un p’tit bol de chapelure pas trop fine et si possible de pain aux céréales complet
ø Un p’tit bol de noix de coco râpée
ø Paillettes de piment fort, curcuma en poudre
ø Huile à la coco maison
ø Poivre de Madagascar, 5 baies, fleur de sel
* Sauce Vanille (pas que pour les filles ^^)
ø Une demie brick de crème de coco mélangée avec une demie de crème de riz
ø Une demie gousse de Vanille (chez eux elle vient de Tahaa, mais heu ici difficile à trouver lol donc j’ai pris de la Madagascar^^)
ø Poivre long, muscade
Et oui vous avez bien lu… Poisson, noix de coco, piment, curcuma, Vanille…
Mais qu’est-ce que c’est que ces associations de goûts??!! lol ;) Je vois déjà votre regard et je peux vous dire qu’il n’y a aucune raison de prendre peur. Au contraire, ce plat était à tomber
Avant tout préparez votre sauce en mélangeant les deux crèmes (coco et riz) dans une casserole. Portez tranquillement à frémissement en y glissant votre demie gousse, puis stoppez le feu et couvrez. Le liquide va infuser pour donner un élixir tropical d’la mort-qui-tue !! xD
Pendant ce temps, passez vos dès de poisson rapidement dans le lait avant de les rouler dans la panade constituée de noix de coco râpée mêlée à la chapelure, le curcuma et les paillettes de piment. Une fois bien enrobés, jetez-les simplement dans votre poêle sur un fond d’huile à la coco et laissez-les se dorer les moustaches (comment ça un dès de cabillaud pané n’a pas de moustache?! Pffff même pas vrai d’abord !!)… Dès qu’ils sont suffisamment grillés, déposez-les sur un papier absorbant. Assaisonnez à votre convenance de fleur de sel, puis finissez par une pincée de Poivre de Madagascar et un tour de 5 baies


Pour la version Végétarienne !!!
–> Exactement le même processus… mais avec de beaux dès de tofu ^^ 100 à 120g par personne… Je pense qu’avec le tempeh ça ne doit pas être mauvais non plus :)
øØøØøØøØøØøØøØø
Et pour accompagner tout ça…

* Purée comme là-bas…

ø 700g de taro
ø Thé vert
ø Quelques lamelles de gingembre confit coupées en julienne
ø Gingembre frais râpé
ø Sel rose, poivre long
Très simple et diablement addictif !! (pour tous ceux qui aiment le gluant hein lol parce que ça ressemble pas mal à de la colle xD)
Je ne connaissais pas du tout cette p’tite racine mais je remercie Mamzelle Gwen pour m’avoir permis, à travers son jeu, de la découvrir. Aujourd’hui, dès que j’en trouve je me jette dessus !! x)
Pour la marche à suivre?
Il suffit donc de les peler, puis hop comme une purée de pommes de terre, vous les coupez en gros cubes. Et qu’ça saute !! Direction la casserole d’eau salée pour cuire tranquillement environ 20 minutes, jusqu’à devenir bien moelleux.
Quand ils sont prêts, mixez-les en versant petit à petit l’eau de cuisson jusqu’à obtenir la consistance qui vous satisfait. Ensuite, plus qu’à assaisonner de sel et de poivre long, avant d’ajouter les dès très fins de gingembre confits et quelques rapûres de gingembre frais...
Mmmmmmh… *et voilà j’en ai envie maintenant xD*
[ je ne trouve plus la photo je la rajoute le plus vite possible ;) ]
* Chou sauté simple mais savoureux…
ø 350g de chou chinois
ø 2 cuillères à soupe de sésame torréfié
ø Un oignon doux (ou deux cebettes en saison) coupé(es) très finement
ø Sel rose, 5 baies, poivre de Madagascar grossièrement écrasé
Coupez finement votre chou en lanières et l’oignon (ou les cébettes) puis mettez votre wok à chauffer avec un filet d’huile d’olive. Une fois bien chaud, jetez vos légumes au fond et faites sauter rapidement sur feu vif, avant de saupoudrer de graines de sésame. Laissez une à deux minutes afin de saisir suffisamment les ingrédients, assaisonnez et réservez au chaud en couvrant ;)
Et le dessert alors ??
Tout simple… tranquille et sans prise de tête ;)
Une très belle mangue mûre à point… mixée avec un yaourt de soya et quelques pincée de Vanille… Un instant de pur bonheur ^^
°)> cuiiiiiii <(°
Voilà mon tour des Iles Kiribati s’achève ici.. J’espère qu’il vous aura fait voyager avec plaisir et gourmandise ?? Je vous conseille vraiment de regarder de plus près leur cuisine… Pas toujours évidente à faire ici, en métropole, mais pratiquer les arts de la table c’est aussi adapter des savoir-faire avec les instruments et les ingrédients que l’on possède non? ;)
Merci encore Mzelle Gwen et pardonnes moi pour cet affreux retard
D’ailleurs…
Mais où est ma montre…..
*Part en courant en soulevant tout sur son passage…
Ca y est, Talia est de retour, son binz avec elle xD *

Rendez-vous sur Hellocoton !

Le Lapin Blanc et sa belle montre à gousset… Oui, oui, je parle bel et bien de ce p’tit pinpin, toujours en retard, et qui court sans arrêt, gesticulant, criant, hurlant même…

« Je suis en retard, je suis en retard !!! »
Ben voilà… Ce p’tit Pinpin… C’est moi ^^ lol
Avant tout je m’excuse mille et une fois auprès de Mam’zelle Gwen pour le décalage de date… J’ai honte (même si comme je te l’ai dis, je ne suis pas vraiment responsable, je m’en veux quand même ><).
Enfin bon voilà ma participation à ce grand jeu qui nous a tous permis de voyager autour du monde… A travers des recettes, des goûts nouveau et tant de saveurs inédites…
Un immense merci pour avoir lancé cette idée, tout simplement géniale :D
Et pour moi, après qu’une p’tite main innocente aie pioché dans le grand chapeau du lapino lol, me voilà en route… Tadaaaaaaaan !!!
Allé, j’vous embarque dans ma valise à fleurs pour… La Côte d’Ivoire !! 
Epices et exotisme au rendez-vous, pour un dépaysement haut en couleurs ;)  

P’tites crevettes à l’Ivoirienne…

… Parce que même si c’est tout simple, ça déménage les papilles ;)
Ingrédients [ pour 4 globe-trotteurs en folie]:
- 20 crevettes
∞ Pour la marinade:
- Un bout d’pouce de gingembre frais ^^
- Le jus d’un demi citron vert et quelques fins zestes
- Epices à curry (graines de cumin et coriandre, curcuma, gingembre,  feuilles de cari, girofle, poivre de Madagascar, piment doux).
- Piments rouges et verts (le mieux est d’en avoir des frais, sinon prenez du Cayennes en paillettes. Les quantité c’est au goût, et selon la force de vos piments lol).
- Sel
- Poivre long
- 2 gousses d’ail écrasées 
- 1/2 à 1 cuillère à café de purée de tamarin, diluée dans un peu d’eau chaude 
- Une cuillère à café de sirop de gingembre
- Une cuillère à café de miel
- Tabasco
- Huile d’arachide (Très utilisée là-bas, vous pouvez aisément la remplacer par de la Tournesol ou Pépin de raisin). 

- Une demie mangue
- Une ou deux belles tranches d’environ 1cm d’épaisseur d’Ananas (de Côte d’Ivoire, tant qu’à faire ;) )
- Noix de coco râpée et coriandre/persil fraîs ciselés
- 20 piques à brochette en bambou (vachement plus clâsse que les cure-dents xD)
Bon l’idéal pour cette recette c’est encore de mettre vos p’tites crevettes à mariner la veille ou le matin pour le soir. Libre à vous de leur retirer ou non leur carapace ^^ (j’crois que c’est surtout une histoire de flemingite aigüe mdr xD), sachant qu’en la laissant, elles risquent bien évidemment de prendre moins le goût. Parallèlement c’est moins mignon… Bah vi j’adore la trombine qu’elles ont avec leurs antennes fines, leurs yeux noirs globuleux, leur queue en évantail… Enfin bref lol ^^ « c’est vous qui voyeeez » ;)
Pour ce qui est de la Marinade donc, il vous suffit simplement de mélanger tous les ingrédients dans un récipient avant de la verser sur vos crustacés. Personnellement, je mets tout dans un sac congélation, bien fermé et hop!! Shake Up !! Yeah !! xD Oui, oui, on remue énergiquement pour bien enrober avant de réserver au frigo. Et surtout, on ne se prive pas de recommencer plusieurs fois dans la journée. Elles vont s’imprégner amoureusement de la saucinette épicée ;)
Quelques minutes avant le repas…
Coupez la mangue et l’ananas en cubes de même taille (environ 1cm de côté si on veut chipoter lol). Assaisonnez les simplement de 5 baies, ou à la limite aussi de quelques paillettes de piments. Rien de plus, ça risquerait de gâcher l’ensemble.
On pique?
Sortez vos p’tites crevettes du frigo et piquez chacune d’elle par la tête (ou le haut du corps si vous les avez décortiquées) à l’aide de votre pique en bambou. Ajoutez alors, au coeur des papattes un dès de fruit au choix, avant de finir par piquer la queue.  Disposez les dans un grand plat peu profond, et continuer jusqu’à épuisement des ingrédients. 
Si vous voulez mélanger les deux fruits, faites vos dès plus petits, ou piquez la mangue entre les pattes et l’ananas au bout de la brochette ;)  
S’il reste de la marinade dans le sachet, versez la dessus bêbettes, avant de les saupoudrer sur chaque face d’un mélange de curry, curcuma et poivre grossièrement écrasé.
P’tit plus: Pour un aspect « pané », ajoutez à ce mix un peu de chapelure ;)
A poêle les crevettes !!
Ben voilà, plus qu’à griller tout ça ;) Saisissez donc votre poêle, et zou… Un peu d’huile d’olive ou d’arachide, et s’est partiiiiiiiit !! Disposez les brochettes bien à plat pour qu’elles colorent uniformément avant de déglacer avec la marinade restante (à défaut, un peu de vin blanc). 
Dès qu’elles sont prêtes, roulez les rapidement dans la noix de coco râpée
On envoiiiiiiiit !!
Plus qu’à servir vos invités, en disposant sur la table un bol de coco râpée, un autre d’un mélange de persil et coriandre fraîs hâchés et quelques quartiers de citron vert ;)
Dépaysant à coup sûr hihi
Mes invités te remercient du fond du coeur M’zelle Gwen *envoie un bisou*
Ah j’ai réitéré depuis, en version apéro… Ben c’est bien bien sympa héhé :P
Bon et puis parce que je suis affreusement gênée de mon horrible retard ><...
Voici une recette Ivoirienne en bonus trac… Histoire de clotûrer un repas aux exquises saveurs lointaines…
 
ø…¡…ø…¡…ø…¡…ø…¡…ø…¡…ø
Ananas et bananes à la cannelle, flambées au rhum et glace à la mangue
… parce qu’on est des gourmands sans frontières …
Ingrédients [pour 4 globe-trotteurs en mal de saveurs sucrées]:
- 2 belles bananes (ou 4 fressinettes si vous arrivez à en trouver… Elles sont terriblement douces et parfumées ;) )
- Une vingtaine de gros cubes d’Ananas (de Côte d’Ivoire tant qu’à faire^^)
- Rhum brun
- Une à deux cuillères à soupe de sucre non raffiné type Mascobado (à défaut de la cassonade)
- Beurre
- Cannelle, gingembre et cardamome noire en poudres
- Miel

- Glace à la mangue (à défaut Vanille… voire les deux muahahahahah :P /slurp)
- Noix de coco râpée toastée
- Citron vert ou coulis de chocolat chaud
Bon ai-je vraiment besoin de préciser qu’il s’agit d’une recette… hum… terriblement simple ??? Toute bête certes, mais… diablement délicieuse huhu :D °° Et c’est ça qui est bon ;)  
Boys ans girls !! C’partit mon kiki !! 
So… Une poêle sur le feu, du beurre et pendant que ça fond tranquillement, on se saisit des bananes et de l’ananas. Pour les premières, une fois pelées, coupez les en deux dans le sens de la longueur. Pour le gros jaune là, ben on le coupe en cubes assez gros. Posez ensuite vos fruits dans la poêle quand la matière grasse est prête à crépiter de bonheur lol ;)
Quand elles commencent à joliment colorer, saupoudrez de sucre et laissez délicatement caraméliser. Puis on retourne tout ça, on remue un coup sec et on se prépare mentalement… 
C’est THE moment crucial… Ca va flamber dans les chaumières !!
Chauffes Marcel !!
Donc quand les fruits sont idéalement caramélisés, baissez le feu et préparez votre dose de rhum. Personnellement je flambe en inclinant la poêle directement vers le gaz :) mais si vous ne vous sentez pas, utilisez une allumette ;)
On verse… On allume et…. FRoUtCh !!! Oôôôôôh !!! les belles flâââmmes !!! (une vraie gosse c’te Talia xD mdr). Malheureusement ça ne dure pas longtemps :’( snif ^^ d’ailleurs une fois éteintes, vous pouvez alors épicer vos demies bananes et vos cubes d’ananas de cannelle, gingembre et cardamome en poudre. Remuez délicatement et finissez en versant un beau filet de miel… (L’acacia se marie à merveille dans ce cas là). Coupez le feu et laissez à peine tiédir… Juste le temps de sortir vos glaces, la noix de coco et autres petits trucs gourmands huhu ;)
Mmmmmh….. Vive les voyages des papilles :D
Sur une assiette toute ramimi, disposez avec amûûûr une demie bananeen travers… quelques dès d’ananas de chaque côté… une délicate boule de glace à cheval sur les fruits (pour le contact et créer ainsi un chaud/froid bien sympa) avant de verser un peu du jus caramélisé restant dans la poêle… Rien de bien sorcier hein :P
Saupoudrez alors généreusement de noix de coco et de quelques gouttes de citron vert ;) Son p’tit côté acidulé va relevé tout ça… Bien entendu, il est également possible d’envisager un coulis de chocolat chaud, juste histoire de… :P (bande de gourmands hihi).
J’vous laisse saisir votre p’tite cuillère… 
Allez-y mollo sur le rhum quand même hein, faut encore r’trouver le lit après x) 
Et voilà le voyage s’achève… La Côte d’Ivoire s’est invitée pour quelques instants magiques à notre table… Et franchement se fut de la gourmandise à l’état brut… Même si pour ma part, je n’ai pas mangé de crevettes, les commentaires entendus suffisent… Je suis super heureuse d’avoir pu faire découvrir cette cuisine pleine de saveurs mais aussi source d’un dépaysement total, avec des goûts qu’on oublie trop souvent… 
Voici l’occasion de se rattraper les gens :P
Encore une fois, Mille merci M’zelle Gwen… Pour ta gentillesse, tes idées qui déménagent et ce plaisir sans cesse renouvelé que tu prends à partager avec nous des p’tits moments de ta vie, en cuisine comme ailleurs ;)
Pour ma part, ben… j’avais aller balader, parce que pour une fois le Soleil a décidé de pointer le p’tit bout d’ses rayons ;)
•••••••••••
« Vivre tous simplement pour que tous puissent simplement vivre. » –  Gandhi

Rendez-vous sur Hellocoton !

5h du mat’, les yeux ouverts tels des billes (comme chaque jour)..
Première pensée? « Si seulement la pluie pouvait être partie en vacances loin d’ici… »
A se demander si j’étais bien réveillée quand je me suis posée cette semi-interrogation… Parce qu’au final, on peut toujours rêver il pleut toujours >< *Rofl...* Qu'à cela ne tienne !! Ahah je ne me laisserai pas faire par de gros nuages noirs, menaçants et pleins d'éclairs !! Namého... Tiens pour la peine je contre et rencontre un pays lointain, juste pour le plaisir de rendre le sourire aux visages maussades qui errent, tristes, autour de moi. Si le temps n'est pas au rendez-vous, l'amour et le bonheur ne doivent pas pour autant suivre l'exemple ;) Quoi de mieux finalement que de se lancer un double défi ? Qu'importe si l'on échoue.. Personnellement j'adore. Se donner un objectif, et tout faire pour tenter, de son mieux, de le réaliser. Et si en plus vous pouvez offrir l'envie d'avancer aux autres? :) Que demande le peuple ;) Et ben justement... des Sushis hihi ........<<(°0 *blup* 0°)>>……..


Sushis ramimi pour parents déprimés par le temps…
… Et mode supplication divine: « Rê reviens, on a les même à la maison !… »

Ingrédients (pour 5 rouleaux de six à huit Makis, donc heuuuu… 4 soleils levant omnivores^^ et une petit végé cachée derrière son nuage xD)
¤ 5 feuilles de nori
¤ Une carotte
¤ Une courgette
¤ Un demi petit concombre
¤ Deux ou trois champignons shiitakés
¤ 3 verres de riz japonais (ou à défaut riz rond, à risotto)
¤ Mayonnaise maison
¤ Saumon/Truite/Thon (ou encore autre poisson au choix) cru. La quantité est à adapté selon le nombre de makis souhaité.
¤ Une dizaine de crevettes roses
¤ Une omelette fine (2 ou 3 oeufs suffisent)
¤ Crème d’Anchois
¤ Salade Verte
¤ Poivre, 5 baies, 5 épices japonaises, Aneth
¤ Citronnelle (ou ciboulette à défaut)
¤ Fromage blanc

Depuis le temps que je rêvais de faire des sushis :D et bien voilà c’est chose faite muahhaha
J’avais, je l’avoue, une appréhension sévère quant à la phase « montage » des makis… C’est sûr, voir de beaux rouleaux sur les blogs ça donne envie de se jeter, tête la première, dans le bol de riz vinaigré (ouille c’est pas profond xD). Mais quand on est devant sa feuille de Nori… Beh on fait moins la fière hein !! lol
Tssss hors de question de faire machine arrière !! Allé, on saute !!!!!!!

« Petite » préparation des ingrédients
Simple, concis et clair certes… MAIS!! Long lol.
On commence par la cuisson du riz, qui n’a plus besoin de nous une fois qu’il trempe allègrement dans son petit bouillon. Rien de bien compliqué en réalité, surtout quand la grande Prêtresse du Sushis vous l’explique aussi Claire-ment (hihihi le jeu de mot, Désolée m’dame Claire ^^). Rendez-vous donc ici pour plus d’explications. Personnellement, je trouve son site génial et sa façon de partager et d’apprendre à chacun tout simplement excellente. Merci beaucoup M’dame Cléa :D


Pendant que les p’tits grains de riz se métamorphosent et prennent la couleur (enfin plutôt la texture lol) du pays du Soleil Levant, coupez vos légumes et champignons en julienne. Disposez-les dans un grand plat de manière à avoir plus facilement chacun à portée de main au moment de l’assemblage ;) .
(Suis en train de me dire que vu le côté tellement « complet » du post de dame Clea, je n’ai plus rien à dire mdr xD Bah tant pis j’continue quand même na!!).
A l’image des crudités, coupez également les pavés de poissons et l’omelette en lanières, ainsi que les crevettes en deux dans le longueur, puis réservez. Enfin détaillez rapidement la salade verte en long.
Préparez une mayonnaise, ainsi qu’une sauce au fromage blanc assez épaisse à l’aneth, gingembre et citronnelle.

Une fois le riz cuit et assaisonné, laissez-le légèrement tiédir, histoire de ne pas vous brûler les mimines au moment de l’étaler sur la nori lol. Le mieux, comme Clea l’indique, est encore un grand plat à gratin (à défaut du plat en bambou qui est le must of course ^^), permettant de l’étaler convenablement.

Tout est prêt? Zou!
Les conseils de Clea imprimés et en avant sur ma table lol, je me lance enfin… Houhouuuuu !!
Prévoyez un bol d’eau pour tremper vos doigts et éviter d’avoir du riz collé aux pattes. De même assurez-vous que vous ingrédients choisis sur sur le table et facilement organisés pour ne pas avoir à les chercher partout ^^. Une fois que tout est radis, on y va…
Disposez une feuille de Nori devant vous sur la natte de bambou (ou un papier alu ça marche aussi très bien ;) ), prenez une poignée de riz et couvrez l’algue sur une épaisseur de quelques millimètres. Le plus important est avant tout d’avoir une surface uniforme et homogène, tout en laissant un vide sur les bords droit et gauche, ainsi que le côté opposé à vous. Une fois le riz bien étalé, vous n’avez plus qu’à laisser aller votre imagination, et garnir des ingrédients qui vous plaisent.


Et les miens, à quoi-qu’ils-z’étaient?

Les Versions poissonivores :p
¤ Makis Courgette , Mayonnaise, Saumon, Carotte
¤ Makis Crevette, Courgette, Mayonnaise, Shiitakés
¤ Makis Crème d’anchois, Laitue, Carotte, Concombre
¤ Makis Truite (ou saumon), Omelette, Mayonnaise, Laitue

Les Versions Végétariennes (bah vi, j’compte pas les r’garder manger hein Lili :p ^^)
¤ Makis Laitue, Shiitakés, Carotte, Courgette, Omelette
¤ Makis Crème de fromage blanc, Concombre, Laitue, Shiitakés, Cornichons

Voilà pour ceux déjà « testés »… J’ai encore pas mal d’idées derrière la tête, qui devront attendre que j’ai un peu plus de temps pour se réaliser… Ceci étant, je crois que même si Monsieur Sablier prend son temps, je vais le presser… Parce que moi, les Sushis… je suis vraiment fan.

Je remercie encore une fois Clea, pour ses fantastiques site et livres, et au delà pour ce qu’elle représente… Une m’dame simple et géniale ;)

Finalement, le plus important c’est encore de se faire plaisir non?
Alors au diable les secondes, les nuages et la mauvaise humeur… Et place à toutes ces p’tites choses, quelques fois si merveilleuses qu’elles transforment une personne…
Rendez-vous sur Hellocoton !
12