Archive for the ‘P’tits trucs d’hiver’ Category


Alors qu’une nouvelle année commence pour chacun d’entre nous, des jours clairs et dégagés s’annoncent, quand pour d’autres ils semblent bien plus sombres…
Il est un grand chef qui ne saura jamais si 2009 aurait été pire ou non que la précédente…

Gaston Lenôtre est décédé hier, Jeudi 8 Janvier, des suites d’une longue maladie. Âgé de 88 ans, il devint l’un des pâtissier les plus renommés de la Gastronomie Française grâce notamment à sa fameuse recette qui alliera à merveille le macaron et la pâte pralinée… Le Succès :D °° (c’est l’cas d’le dire huhu).
On lui reconnait aussi le grand mérite d’avoir revu et dépoussiéré les traditions en commençant, entre autre, par baisser les quantités de sucre phénoménales de la pâtisserie française des familles post-seconde guerre mondiale.
Il était le maître des mousses et crèmes, rendant tous ses gâteaux aériens au possible… et réalisant des pièces montées impressionantes… (sa boutique à Paris c’est un truc de barré ^^)

En grande gourmande que je suis, comment ne pas lui rendre ce modeste hommage, surtout que… c’est aussi à lui qu’on doit… ÇA :


L’Opéra…
Un entremet à tomber de sa chaise (et à ne plus entrer dans son futal xD lol), un péché de gourmandise à l’Etat brut, constitué d’une succession de biscuit Joconde imbibé d’un sirop au Grand Marnier ou au cointreau, de ganache et de crème au beurre, recouvert par un glaçage au chocolat.
*bave* Merci Monsieur :D °°°
Je lui souhaite de découvrir un Paradis Sucré où il pourra coninuer de créer des gourmandises toujours plus folles ;)

Rendez-vous sur Hellocoton !

*Sort un papier, aussi long qu’un papyrus égyptien, c’est dire…*
…Annonce Officielle…
[hum... *raclement de gorge* ahhhhrem...]
Inutile d’y aller par quatre chemins… De tourner autour du pot, encore et encore… De vouloir toujours plus quand on essaie de ne pas donner moins…
C’est ainsi…
Quelques fois, même quand on veut, de tout son coeur… Il n’est pas possible d’y échapper et alors il est venu le moment de faire face…
Oui, c’est dur mais…

*fait une pause… souffle, le regard brillant se perdant quelques minutes dans le vague d’un horizon inexistant… avant de reprendre*

Mes amis…
L’Automne est de retour…
……….Oui je sais ça fait mal…………

Comment ça j’vous ai fait peur? Beh oh c’est déjà assez horrible comme ça !!
Et non, c’pas autre chose x) (vous auriez préféré la fin des recettes déglingo de la Talia hein, avouez!! bandes de chacals !! lol ^^).
En tout cas moi ça m’fous le bourdon *bzZzZzZz bZZZZZZZZZZZZZzzz !!*


Pour le coup, je me suis même mise à faire du rangement >< Un vrai miracle !! xD
D’ailleurs très vite un Index des recettes devrait voir le jour !! ‘Tention quand j’m'y mets moi, ça rigole plus :p

Trêve de galéjeades les jeunes… Pour profiter encore une peu des dernières bribes d’été j’vous emmène dans l’Sud…
Là où il fait toujours chaud… Là où les odeurs et les saveurs se retrouvent autour d’un kawa bien corsé…

Prêt pour la balade?

… P’tit bol de légumineuses aux parfums d’Orient …
… parce que les rêves n’appartiennent pas qu’aux mille et une nuits …

Ingrédients [pour une p'tite bulle qui vole... s'envole...]:
¤ Un volume de plusieurs légumineuses au choix (si vous n’êtes pas un gros acheteur, vous pouvez vous simplifier la vie en achetant, en magasin bio, le « mélange pour soupe méditerranéenne » de Celnat, il est délicieux ^^).
¤ Un oignon rouge
¤ Deux petites échalottes
¤ Un clou de girofle
¤ Deux gousses d’ail (bon moi j’en mets 4 xD oué oué j’ai pas de copain… lol)
¤ Herbes de Provence, thym, Laurier, Sauge et Romarin frais
¤ Algues Wakame
¤ 150g de caviar d’aubergines (ou plus :) )
¤ Graines de coriandre, amandes et sésame torréfiées
¤ Cumin, paprika fumé, cannelle, et poivre Penjah en poudre
¤ Sel Herbamare Saveur Asie

Alors voilà, cette recette est un gros mélange d’ingrédients que j’adore, mais il y a un petit bémol.. Les légumineuses nécessitent d’être mises à tremper 12h avant minimum (le mieux étant encore le double), afin de réduire le temps de cuisson ainsi que les effets indésirables à la digestion (hum je ne donnerai pas de détails :p)
Du coup, il faut prévoir la veille que l’on aura envie de se préparer ce p’tit bol… Personnellement j’avoue que j’en rafolle donc pas trop de problème, à vous de gérer ;) Et vi, z’êtes grands maintenant :p
D’ailleurs, au delà du trempage de 24h, j’ajoute une période de germination, laissant les graines dans la passoire 48h, en les rinçant fréquemment. En leur permettant de commencer à pousser, on développe ainsi nombre de vitamines, protéines et autres p’tits trucs tout bons pour notre corps ;)

Une fois ces p’tites préparations réalisées…
Rien de bien compliqué, la cuisson se fait dans de l’eau froide au départ (ou un bon bouillon si vous préféré^^) avec des gousses d’ails en chemise, un oignon rouge coupé en deux et piqué d’un clou de girofle, ainsi que quelques aromates qui vont bien ;) Laurier, Thym, Sauge et Romarin. Dans ma dernière version j’ai même ajouté quatre petites échalottes laissées avec leur peau, comme les ails en chemise. Portez à ébullition, puis baissez sur feu doux afin de poursuivre la cuisson 45 mn à 1h selon votre goût :)
ATTENTION: ne jamais saler l’eau de cuisson des légumineuses, au risque de les durcir grandement, tout en réduisant leur apports en nutriments.

Ca ramollit… Cuit or not to cuit ? là, ya d’la question philosophique x)
Au bout de 40 minutes de p’tits blopblops, vous pouvez ajouter l’algue wakame (en quantité variante, en fonction de vous ;) ) de même il est possible d’ajouter quelques graines de sésame et le poivre penjah légèrement écrasés.
Finir la cuisson tranquillement, en remuant pour bien mêler les saveurs. Lorsque vous pensez que c’est suffisant, égouttez l’ensemble et remettez sur feu doux.
ATTENTION: Gardez le bouillon dans une bouteille, afin de pouvoir en ajouter si nécessaire durant la dernière étape de préparation. Si après coup il devat vous en rester encore, il est possible de l’utiliser pour d’autres recettes, comme une sublime risotto aux herbes et champignons? :D (recette à venir ^^ promis hihihi)

Les dernières touches pour parfaire le voyage…
Maintenant que votre « base » est prête, c’est THE moment !! Ah bah vi, il va falloir assaisonner tout ça et se laisser partir, loin…….. Là où les épices fleurent bons à chaque coin de rue *regard perdu dans l’immensité désertique*
Remettez à chauffer tout ça, et ajouter au fur et à mesure, les herbes de Provence sèches, le cumin, le paprika et la cannelle en poudres, et enfin le sel (Herbamare Saveur Asie pour moi). Mélangez tendrement en reniflant les odeurs qui s’élèvent de votre casserole chérie :p
S’il n’y a pas assez de jus, ajoutez un peu de bouillon mis de côté auparavant et laissez blobloter cinq minutes.
Lorsque les épices se sont bien intégrées aux légumineuses, ajoutez le caviar d’aubergines et les graines de sésame torréfiées, remuez et laissez chauffer doucement en couvrant.
[P'tit Plus: il est possible d'adjoindre aussi une 1/2 cuillère à soupe de miso si vous aimez, ou encore une jolie cuillère à café de Tahine ;) ]

Y’a plus qu’à….
Voilà, rien de bien compliqué je vous avez prévenu ;)
Servez-vous une jolie portion bien chaude dans un beau bol large, agrémenté de pluches de coriandre fraîches ciselées grossièrement, d’une à deux cuillères à coupe d’huile bio et de quelques amandes grillées concassées.

N’hésitez pas !! Il s’agit là d’un plat excellent pour la santé, d’autant plus en ce moment avec le froid qui nous fait son come-back x) (raaaah comme il se la pète Stralette çui-la ><)...

Mais pourquoi m’appelle t-on « pieds gelés » hein?
A ce demander si je ne vais pas me faire greffer une bouillotte aux petons…. Owiiii….

*s’en va chercher sa paire de chaussettes chauffantes…*

Les chauchettes… Ché chouette !!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un sentier… escarpé… sinueux… dangereux…
Un chemin au fondement de tout… au fondement de rien… Une origine pour une finalité…
Parce que le néant n’existe que dans l’imaginaire, se reflétant en nous comme un miroir…
Ainsi s’étale le destin, aux pieds de chacun…

Choisir d’avancer ou non…
Emprunter cette large et belle avenue, terriblement attirante mais tellement rigide…
Ou ce sentier torturé et tortueux, tranquille pourtant… et ô combien emplie de sérénité…
Se réveiller d’un long sommeil et comprendre enfin…

Il est dit que la Vie n’est pas un long fleuve tranquille…
Qu’elle n’est que torrent violent, contre lequel il faut se battre…
Contre lequel l’on ne peut lutter sans y laisser ses plumes…
Ce plumage entâché, abîmé, souillé par orgueil et envie…

L’avenue, brillante de mille feux, appelle à elle l’âme perdue…
Egarée, Désorientée… condamnée… pour un monde suintant la superficialité…
Le sentier, troublant, inspire la peur et cet inconnu mystérieux…
Pour s’enfoncer au coeur des racines essentielles et vitales…

Un regard par dessus l’épaule, et l’angoisse qui saisit le coeur…
Le trajet parcouru scintille au creux de la pénombre, témoin d’une existence passée…
Ce passé dépassé… assumé… oublié… Qu’importe… les êtres méprisent et brisent…
Quand la Nature, complexe, se révèle en créatrice matricielle…

Délaisser la facilité, les attitudes toutes tracées…
Et remonter le trou que chaque jour l’on se creuse, telle sa propre tombe…
Cette abîme où l’être chute et l’esprit s’aliène quand l’âme abandonne…
Vaincre un rouage ankylosé, infecté par les idées vicieuses…

J’emprunte le sentier…
Les pieds douloureux et le dos courbé…
Le Temps ravive ces émotions si profondément ancrées…
Pour retrouver enfin cette douce tranquillité…

~¤°’°¤~ ~¤°’°¤~ ~¤°’°¤~

Velouté tout doux de Chou-fleur et p’tits flocons de Quinoa toastés…
… parce que l’Astre commence à faiblir et que le corps frissonne…

Ingrédients [deux gros bols bien réconfortants pour frileux en chaussettes^^]:
¤ Un demi chou-fleur tout blanc, tout ramimi ^^

¤ Un verre de flocons de Quinoa

¤ 1/2 gousse d’ail hâchée très fine

¤ 1/4 de Litre d’eau

¤ 1/4 de Litre de lait de soya
¤ Deux belles cuillères à soupe de levure de bière (à adapter selon vos goûts)

¤ Poivre b
lanc, Moulin 5 baies, Paprika fumé, Piment d’Espelette et Curry rouge
¤ Gomasio, Herbamare Corsé, graines de coriandre et pavot

Brrr…
C’est qu’il commence à faire frisquette dites donc… Pfff foutues saisons >< style="color: rgb(204, 102, 0);">
Un élixir de souvenirs, quand ma grand-môman me préparait de délicieuses soupes pour me remonter le moral… Petite, je ne supportais déjà pas le froid qui s’insinue lentement… Ces pointes glaciales qui transpercent chacune des parcelles du corps… Voici ma version d’un délicieux velouté tout doux, tout chaud, avec plein d’épices pour réchauffer le coeur et les sens…… et une pensée pour Mômie J’en profite pour faire un p’tit clin d’oeil à un p’tit Suisse qui lui aussi, vit quelques fois de si belles réminiscences

Chouchou, ou celui qui aime les fleurs
Laver et couper en fleurettes le chou-fleur, ainsi que le pieds en morceaux, pour le faire cuire à la vapeur (pour ma part, je me régale à le faire dans mon panier en bambou, ça lui donné un agréable goût boisé).
Une fois bien tendre (entre 10 et 30 minutes selon le moyen de cuisson ^^), Réduisez le en purée à l’aide d’un pieds à soupe en ajoutant petit à petit l’eau tiède de façon à obtenir une purée semi liquide. Réservez le temps de s’occuper des p’tits flocons ;)

Qui qui noa ?
Une pseudo céréale que j’adore pour son p’tit goût si spécial. Certains diront qu’il s’agit de noisette, d’autre de topinambour… Personnellement je ne sais pas vraiment lol. Il est unique hihi
et en flocons c’est un autre monde de textures et de saveurs qui s’ouvre, pour notre plus grand plaisir gourmaaaaaaaaaaaand :D /miam

Faites tiédir le lait, et en même temps disposez les p’tites graines aplaties dans une poêle à sec, sur feu vif. Faites les toastées rapidement, en ajoutant en cours de « cuisson » les graines de sésame, de pavot et de coriandre, le paprika fumé, le curry rouge et la levure de bière. La chaleur va faire griller chacun des éléments, faisant se dégager tous les parfums. Les flocons vont amoureusement s’imprégner pour offrir à leur tour les effluves merveilleuses des épices ^^ au velouté.
Néanmoins faites bien attention à ne pas trop les laisser, quelques secondes suffisent, ça va trs vite ^^. Débarrasser ensuite dans votre bol de service, et versez dessus le lait chauffé. On couvre d’un torchon et on laisse gentiment gonfler 3 à 5 minutes… juste le temps de se servir un bon verre ;) hihi

Tiens mon verre est vide…
Une fois ces quelques minutes écoulées, découvrez le bol, vos flocons ont pris une belle consistance moelleuse à souhait… miaaaam huhu :D
Ajoutez-y la purée semi épaisse de choux-fleur et mélangez délicatement. Assaisonnez de sel et de poivre (5 baies et poivre blanc), ainsi que d’épices si vous trouvez qu’il en manque ^^. Enfin pour finir, ajustez la texture de votre velouté en ajoutant petit à petit de l’eau ou du lait tiède, avant de le faire réchauffer rapidement dans une casserole.

La touche finale de gourmandise?
Une belle cuillère à soupe de crème de soya, d’avoine ou même une pointe de Tahini ^^ Saupoudrez d’une dernière volée de graines de sésame torréfiées et…
… saisissez votre cuillère pour déguster pendant que c’est chaud !!

Didiou qu c’est bon… Parfait pour les fans de chaussettes en laine de brebis qui tiennent bien chaud, de la bonne polaire épaisse à souhait et le chat qui ronronne nonchalamment étendu sur le tapis douillet…


P’tits plus:
Pour les flocons, je vous conseille de varier les plaisirs ;) châtaigne, azukis, pois cassés ou encore pois-chiche… tous se marient à merveille aux veloutés en tout genre.
Et oui, il n’y a pas que le ramimi chou-fleur dans la vie (même si il a la top clâsse faut bin l’avouer mdr ^^). Essayez donc le brocolis et sa robe toute verte ^^, les choux de bruxelles (j’adore :’))… Et pourquoi pas utiliser les aubergines ou la courgette encore un peu présentes sur nos étals :D
Puis rien ne vous empêche de rajouter des copeaux de parmesan, comté vieux ou pecorino pepato huhu

Enfin pour ceux qui mangent de la viande ;) (non je ne vous oublie pas héhé)
Déposez sur votre soupe des chips de pancetta, coppa ou encore de fines tranches de poitrine revenues à la poêle sèche… Quelques copeaux de jambon cru séchés au four avec un peu d’huile d’olive parfumée à souhait…

Bref vous l’aurez compris tout se décline pour des goûts et des saveurs à l’infini… miam sluuuurp

…*…*…*…*…*…

Les saisons passent et s’enchaînent… Inlassablement la Terre continue de tourner, les p’tites perles du Temps s’égrainent… et se sèment, au grès du vent… Le froid reprend ses droits, et l’hiver approche déjà à grands pas…
Viv’ment l’printemps !!

Rendez-vous sur Hellocoton !

…Le Temps n’en fait qu’à sa tête…

Grand Soleil et douces chaleurs estivales durant des heures trop courtes, où l’on offre son âme à la Nature.
Vent et pluies soudaines laissent s’écouler lentement la fine poussière du sablier, attristant les pensées et l’esprit.
Gaïa rythme l’univers au grès de ses envies, mais elle n’est pas la seule responsable. A nous de nous plier au monde qui nous entoure, sans s’étonner, parce que finalement on y est un peu pour quelque chose aussi…

Accepter, assumer, se repentir du mal que l’on a fait… que l’on fait…


Oggi la pluie fait des siennes, des averses violentes de quelques minutes… De celles qui prennent un malin plaisir à se déclencher quand l’on se décide enfin à pointer son nez dehors après vingts minutes d’hésitation x)
Mais si depuis quelques jours, le Soleil joue à cache-cache avec ses copains les Nuages, rien ne peut empêcher à quelques p’tites lumières de briller… là-bas, sur la ligne de mon horizon vital…
Un espace hors du Temps, hors des normes… loin de l’existence du mot « négatif ».
Une Terre illuminée par des âmes douces… L’une d’elle a même choisis de partager avec moi son p’tit bonheur…

Merci beaucoup Louna d’avoir pensé à moi, je suis extrêmement touchée, non par le « trophée » en lui-même, qui ne m’attire pas plus que ça en soi, mais par ce cadeau sans prix, ces paroles laissées au détour de ton p’tit monde à toi, à la croisée de nos deux univers.
Certains diront qu’il ne s’agit que de virtuel, qu’une personne derrière un écran n’est rien d’autre qu’une ligne de code, enchaînement de 1 et de 0…A ceux-là je ne répondrais qu’une chose… « dommage pour vous d’être aussi carthésien ».

En attendant, et pour que ces gens trop sûr d’eux-même s’en mordent les doigts, je profite de ce « prix » pour faire un coucou à certains êtres qui me tiennent particulièrement à coeur. Un p’tit quelque chose en plus de mes pensées toujours présentes ;)

Les règles à suivre quand on a reçu un award:
1 – Les gagnantes doivent mettre le logo sur leur blog
2 – Mettre le lien de la personne qui vous a donné ce prix
3 – Désigner 7 autres blogs
4 – Mettre les liens de ces blogs sur le votre
5 – Laissez un message sur les blogs que vous avez nommés

Sept personnes ? mmmh…
¤ Ma p’tite Lili of course :D toujours là pour moi :’) merci pour tout (et pour le piment d’Espelette huhu je dois me retenir pour pas en mettre partout xD).
¤ 1001 recettes pour 1001 plaisirs, c’est chez Claude-Olivier qui me fait rêver, les étoiles plein les yeux, pour des voyages aux quatre coins du monde.
¤ Des histoires pleines de joie et un humour toujours plus tordant, Dorian partage à travers ses recettes sa vision du monde et des gens.
¤ Allé j’ose… J’ose remettre ce p’tit « prix » à une m’dame que j’apprécie beaucoup pour la façon qu’elle a d’aborder la vie de manière bio et à travers la civilisation Japonaise. J’parle bien sûr de Cléa ;)
¤ Voyages, réflexions et recettes toutes plus tentantes les unes que les autres… Alhya, je te remercie pour m’avoir permis de retrouver des impressions perdues à travers ton p’tit monde et tes pérégrinations :)
¤ Un univers hors norme que des photos superbes mettent si bien en valeur… Chez Mam’zelle $ha l’on se retrouve face à un dépaysement total… De l’Art au service de nos sentiments mais aussi de nos papilles ;)
¤ Un chez-soi mais aussi un espace qu’elle a créé pour chacun, offrant des réponses, du réconfort, des conseils… Au delà il est surtout fondé sur la tolérance et la joie de vivre. Chez Violette on retrouve avec bonheur une soif d’exister sans fin, délicieusement imagée par des recettes saines et bio ;)

Voilà et de sept ^^
Au début on se dit que c’est beaucoup, mais en ouvrant les pages, les unes après les autres, je me suis rendu compte que « la toile » fourmille de gens géniaux. Alors pardon à ceux que j’apprécie mais que je ne peux mettre à la suite de cette liste. A charge de revanche ;) hihi

oOoOoOoOoOoOoOo

Quand on a peur de mal faire… Quand on tente le tout pour le tout… Quand on y arrive pas…
Quand…
Pourquoi ? C’est la question que l’on se pose sans cesse durant les années qui s’écoulent… Et chaque grain de sable qui tombe vient rappeller l’état dans lequel on est… et cette image qui fait tant souffrir…
Alors la Nature apparait comme le dernier iceberg qui flotte sur une immensité glacée… S’en saisir relève quelque fois du parcours du combattant…
Battons-nous pour vivre, Luttons pour Gaïa et seulement dans ce cas, nous pourrons prétendre au statut d’être vivant.

Rendez-vous sur Hellocoton !