Archive for the ‘Quand le temps s’écoule..’ Category


Après quelques semaines d’absence, je reviens sur la grande toile… Il faut dire que j’ai un peu la tête ailleurs, entre la santé et un avenir quelque peu incertain, les idées vagabondent… Elles se heurtent à une réalité pas toujours rose et pour le coup ben… quelques fois ça peut faire mal.
Et puis il y a ces occasions… Ces purs moments de bonheur, qui viennent s’échouer comme les les vagues du Grand Vert sur les plages escarpées… Ce sont ces instants-là qu’il convient de savourer pleinement, pour en tirer l’essence même du p’tit rien prenant une dimension gigantesque ;)
La rencontre à Paname en est l’un des meilleurs exemples que je puisse donner ^^ Ce 2 Août, tout bêtement, j’ai fais ENFIN la connaissance des personnes qui, jusqu’à présent, n’étaient que des noms voire des pseudos, des blogs ou encore des recettes, en image ou pas… Bref des données encodées sur la toile immense des réseaux internet. Rien de bien humain pourrait penser ma mère lol ^^ Ce pique-nique vient justement démontrer aux gens que les rencontres, les échanges, l’amitié… tout cela n’est pas que virtuel mais bel et bien réel. Et c’est une véritable joie que d’avoir pu le vivre, après tant d’essais infructueux x)
Aussi, pour ma première fois, je suis heureuse de pouvoir remercier de tout coeur ceux qui étaient présents… Et pour commencer, je ne peux que penser à Dorian et sa femme Marie… Depuis le temps que j’attendais ça !!! Ce fut un véritable plaisir, et j’espère sincèrement que l’on pourra se revoir vite :) Merci, merci, merci d’être là…
(Et les p’tits morceaux d’mon monde qu’en as tu fais? ^^)
Puis il y a des miss… Clémence, Myriam, Aude, Claire, Gwen, Aurore et Virginie dont je suis les blogs depuis pas mal de temps maintenant. Des jeunes femmes géniales et pleines d’imagination et d’invention, respirant la vie et un goût sans limite pour les plaisir ;)
Il y avait aussi Chef Damien de 750g.com, merci encore pour ce moment de discussion et j’espère que la prochaine fois nous pourrons approfondir notre passion commune pour les bons produits Corses :P (autour d’un bon fromage de brebis de mon cru et bien fais, avec un Patrimonio rouge de mon village d’origine… hihi). Il était d’ailleurs venu en famille, j’ai ainsi fais la connaissance de Jean-Baptiste et Sébastien… Trois frères au final pour trois personnalités différentes et des échanges constructifs et très intéressants ;) A renouveler le plus vite possible !!
J’ai également eu le plus grand plaisir de retrouver Murielle et ses deux p’tits bouts, toujours aussi adorables (même si on ne les a pas trop vu ^^). Je crois quand même qu’Attalie a apprécié mon gâteau au chocolat tout fou hihi (tu vas pouvoir le refaire puce, comme ça Stan ne viendra plus m’enguirlander pour ne pas lui en avoir fait un entier rien pour lui… Fallait venir mon p’tit pote, c’est tout :P ).
Et puis j’ai enfin pu mettre un visage sur deux personnes dont j’apprécie énormément les blogs, venues ensemble en direct du Sud-Ouest… Je parle bien sûr d’Agnès et Teddy ;) Des papotages très intéressants et la joie sincère de les découvrir à l’image de leur cuisine, doux et chantants
(Je te souhaite bon courage pour la suite Loupiti ;) et vive les choux hihi :P
Et un merci tout spécial au passage à La Dame de la Querancia pour les mots si gentils qu’elle m’a attribués :) )
Merci à tous pour votre accueil chaleureux. Au coeur de la grande cité resplendissante, j’ai découvert des gens tout simplement super.
Vivement la prochaine rencontre!! :D
Maintenant… c‘est l’heure des recettes :D
Je vais essayer de m’y tenir un minimum, c’est que j’ai promis la recette du gâteau surprise ^^
Alors rendez-vous vite pour un gros bout de gourmandise
Rendez-vous sur Hellocoton !


Un p’tit message rapide pour vous faire part d’un super festos bien d’chez moi… Un évènement tout simple, qui ne se prend pas la tête… Un instant hors du temps et de l’espace, réunissant petits et grands …
J’ai nommé…
øøø Les Arts En Scène øøø
à Sainte Cécile les Vignes
les 3 et 4 Juillet 2009 dès 10h30 au coeur du marché
Existant depuis maintenant 6 ans, il présente des artistes de tous bords, originaires du pays du Mistral ou venant des quatre coins d’la France…
Sous ses airs de « p’tit dernier », il apparaît comme un véritable moment de pure éclate, sincère, entier… Simplement pour se laisser vagabonder et voyager, la tête dans les étoiles, entre théâtre, musique et partage ;)
Et cette année alors… c’est quoi l’thème?
2009 sera l’occasion de s’retrouver, tous ensemble, jeunes, vieux… zikos, thêatreux ou simple amateur… autour des années 70′…
Pour une (re)chute dans un monde kitchouille et funky ;)
Le Programme ?
Mais tout de suite m’sieurs dames ;)
Voili, voilou, l’info est lancée…
Maintenant j’vous attends du côté des Cigales et des Côtes du Rhone…
Une rencontre du coeur et de l’âme, dans un p’tit village plein de charme, qui a su rester simple tout en donnant vie à ses ruelles médiévales…
Alors… On s’retrouve où ??? ;)
Rendez-vous sur Hellocoton !

Troisième et dernier Acte… ACTION !!
Voilà, j’arrive à la fin de mon périple… Vous devez vous dire que je suis un peu barrée d’écrire autant…
Je sais, faudrait que j’apprenne à faire des messages moins long…. Mais qu’y puis-je ? J’peux pas ne pas dire quelques couillonner*** lol j’espère que vous ne m’en voudrez pas trop :( :/
Enfin en attendant voici donc THE FINAL CUT
Celui que tout le monde attend.. (ou presque ‘^^)
J’ai nommé…
LE DESSERT !! *bave de gourmandise*
En fait je crois que j’aime fêter mon anniversaire uniquement pour ça… Préparer un péché de gourmandise sans AUCUNE culpabilité
 Parce que CE JOUR LA, il n’est rien qu’à NOUS !! hihi
Alors… 
Z’êtes prêt? :p 
The Dessert, pour remettre les pendules à l’heure…
Terrible P’tit Pot Epicé …
… parce qu’un an de plus, finalement, c’est pas si horrible… Surtout avec du chocolat *-*
Ingrédients [pour 4 Choco'Addicts Avertis huhu] :
¤ 30 cl de crème épaisse
¤ 150g de chocolat très noir (85%)
¤ 2 jaunes d’œufs
¤ 20g de beurre
¤ 3 à 5 cuillères à soupe de cacao en poudre amer Van Hout*n (le meilleur *-*)
¤ Un peu de lait (si jamais c’était trop épais mais bon.. lol)
¤ Piment d’Espelette sec finement émietté, Piment de Cayennes en poudre (quantité selon les goûts ;) )
¤ 1/2 cuillère à café de gingembre en poudre
—>  Pour le coeur 
¤ Pâte à tartiner maison (mais si vous êtes un afficionados du Nutella hein, ça marche aussi lol)
¤ Noisettes grillées entières
Rien de compliqué, pour un résultat de barré?
Dans un premier temps, faites chauffer la crème   »Allé chauffe, Marcelle !! » xD Bon par contre, si c’est chaud cacao, c’pas une raison pour pas surveiller hein. Alors surtout ne la faites pas bouillir.  
Ensuite, versez le chocolat de même que le cacao en poudre, en retirant la casserole du feu. Fouettez vivement et quand l’ensemble est bien mélangé et lisse, incorporez les jaunes d’oeufs. Remuez rapidement pour leur éviter de cuire, puis laissez tièdir avant d’ajouter le beurre froid en morceaux et les épices. Quelques coups bien vifs de fouet pour tout bien intégrer (han !! bande de sado-maso lol xD) et versez dans les récipients de service.
Voilà c’est finit… 
Oui je sais, là vous vous dites, « génial!! C’est rapide, facile, gourmand… Le pieds !! « 
Aaaah !! AAAAh !!!  mais attendez… Pour mon anniversaire, me fallait un truc VRAIMENT chocolaté… Alors je ne me suis pas arrêtée là… Huhu. Boaf pas grand chose hein… J’ai JUSTE ajouté… 

Un délicieux p’tit coeur fondant et croquant à la fois….
Saisissez-vous de votre pot de pâte à tartiner préféré…  Faites rapidement torréfiés des noisettes à la poêle… Et là, à l’aide de deux p’tites cuillères, faites une quenelle de pâte crèmeuse, disposez une noisette dedans et faites-la délicatement tomber au milieu du pot de ganache onctueuse... Avec le poids il va légèrement couler, pour former un coeur infernal… 
Et pour trempouiller dedans? 
Un petit croustillant de filo délicatement garnis de pâte à tartiner chocolat noir/noisette caramélisées, avec quelques graines de tournesol ^^
Âmes sensibles…. S’abstenir ;)
Dessert réservé aux personnes averties… Entre crémeux, croquant, piquant…
Et si vous êtes assez volontaire (mais là, il en faut lol) vous pouvez les garder au frais jusqu’au lendemain, voire au surlendemain… Ils en deviendront complètement décadents xD 
Mais ça en deviendrait une véritable torture…….
J’en profite pour participer avec cette photo et ce p’tit dessert au concours du site gourmand Chocoolat… Cet univers hautement addictif et ses recettes toutes plus tentantes les unes que les autres… *mode flot-de-bave ON* lol ;)  
Concours photo chocoolat
Rendez-vous sur Hellocoton !

Me revoilà pour la suite de l’épisode huhu…
L’apéro étant déjà bien sympa, je n’ai pas fait d’entrée, non pas que je n’ai eu le temps ou l’envie hein !! Mais bon, ça n’a rien de marrant quand on se lève de table et qu’on se sent digne du dernier des sumo xD lol
Qui plus est, je m’étais fais plaisir à mitonner un plat principal bien complet ;)  
Tout plein de saveurs… basques bien sûr !! hihi
Allé on r’part du côté de l’Atlantique et des épices olé-olé… Avec une copine dans les valises… L’Italie vient mettre son p’tit grain de fromage, pour rendre encore plus gourmand ce voyage des papilles ;)

P’tits plats épicés, au carrefour des Cultures …
… parce que j’aime toujours autant allier les régions, par delà les frontières …


°°° Axoa Basque de derrière les fagots °°°

Ingrédients [pour 5 joueurs de Pelote en herbe] :
¤ 600 à 800g de veau (collier, blanquette ou si vous avez les moyens, un bon filet mignon ^^)
¤ 3 Poivrons grillés rouges à l’huile d’olive (à faire soi-même en saison)
¤ Une boîte de Piquillos à l’huile d’olive (environ 400g)
¤ 2 piments doux verts frais
¤ Deux tiers d’un chorizo fort (à défaut du doux si vous avez les papilles sensibles ^^)
¤ 2 gousses d’ail
¤ 2 gros oignons rouges (de préférence, mais des blancs c’est bien aussi lol)
¤ Un piment d’Espelette sec entier
¤ Une à deux cuillères à café de piment d’Espelette en poudre
¤ Huile d’olive
¤ Vinaigre de Xérès
¤ Paprika fumé, coriandre écrasée, une pincée de piment de Cayennes
¤ Sel, poivre, 5 baies
¤ Laurier, Thym, Romarin
¤ Miel

Ahah !! Un plat mijoté lentement, pour toujours plus de saveurs…

Deux versions… L’une de base avec du veau, tendre et caramélisé à souhait… Une autre, végétarienne, plus simple mais non moins savoureuse… 
Bref dans tous les cas, voici un plat bien épicé et délicieusement parfumé… 
Et pour commencer, rien d’extraordinaire ^^ 
Coupez la viande et les poivrons en lanières grossières, et réservez dans des p’tits bols à part car leur cuisson n’est pas identique. 
Pour le veau, personnellement je préfère lui adjoindre une p’tite phase de marinade, parce qu’ainsi il acquiert d’avantage de goûts et s’imprègnent mieux des saveurs ;) Donc pour faire simple, on dispose les lanières dans un sac congélation et là, on laisse parler les épices… @-@ Saupoudrez alors de piment d’Espelette, de paprika fumé, une p’tite pincée de Cayennes.. Puis quelques graines de coriandre à peine écrasée, du poivre noir concassé et quatre ou cinq tours de 5 baies…. Arrosez enfin généreusement d’huile d’olive et remuez le tout, avec les mains c’est encore le mieux ;) . On ferme tout ça et hop, au frigo pour un quart d’heure minimum, en malaxant de temps en temps le sachet.
Pendant ce temps, profitez-en pour ciseler les oignons, écraser rapidement l’ail avec le dos du couteau et trancher enfin les piments verts, les piquillos et le chorizo en rondelles assez fines. 
Tout est prêt? Alors on y va…
Pour la cuisson, comme souvent dans un Mijoté, on commence par faire dorer la viande. Sortez le veau du frigo et disposez le dans la cocotte. Il se peut qu’il ait bien absorber l’huile de la marinade, aussi si besoin s’en fait sentir, rajoutez-en un peu. A feu vif, faites alors griller les lanières d’un côté sans trop remuer. Il faut bien leur laisser le temps de colorer héhé. Quand elles paraissent dorées, versez une belle cuillère à soupe de miel (si possible de châtaignier ou de bruyère, assez « fort ») ainsi que les oignons et l’ail. Mélangez l’ensemble et laissez caraméliser…
ATTENTION: Si jamais votre viande a rendu de l’eau, retirez-la et remettez un peu d’huile avant de poursuivre, sinon votre garniture de grillera pas :’(
Un peu de couleur, pour beaucoup de saveurs…
Une fois que la préparation vous semble prête, déglacez avec un peu de vinaigre balsamique. Laissez réduire quelques secondes avant d’ajouter tous les autres ingrédients préalablement préparés. 
Un p’tit coup d’assaisonnement: Sel, poivre blanc et 5 baies, quelques branches de romarin, une feuille de laurier et du thym effeuillé. Et là ben… C’est tout lol ;)
Laissez blobloter gaiement sur feu doux pendant minimum 45 minutes... Enfin j’dis ça, j’dis rien hein :p s si vous laissez plus, ça n’en sera que plus délicieusement confit.. Et là vous risqueriez de m’en vouloir si je continue dans la description de la sauce sirupeuse……. Muahhahah !!
Puis finalement comme tout plat mijoté, il sera dix fois meilleur le lendemain huhu ;)
≈ß~∞≈ß~∞≈ß~∞≈ß~∞≈ß~∞

°°° Gnocchis di Polenta des familles, selon la recette della nonna °°°

Ingrédients [pour 5 croqueurs de noisettes Toscanes] :
¤ 250g de Polenta extra fine de maïs
¤ Huile d’olive
¤ Poivre blanc, muscade, 5 baies
¤ Un litre de lait végétal ou non
¤ Sel gris de Guérande
¤ 2 jaunes d’oeufs
¤ 80g de Taleggio (un fromage à pâte molle et à la croûte orangée bien odorante huhu.
¤ 120g de Parmigiano Reggiano fraîchement râpé (minimum hein ^^)
¤ 20g de beurre

¤ 30g de crème de soya épaisse
¤ Un soupçon de Cardamome noire (c’est ma touche perso ^^ rien n’y oblige ;) )

Alors là rien de bien compliqué ^^.
Pour faire cuire votre polenta, chauffez le lait à ébullition avant d’ajouter un peu de sel gris. Quand le liquide boue, baissez sur feu moyen-doux et versez la semoule de maïs en pluie tout en fouettant vivement… (a bas les grumeaux!! lol). Ensuite on se saisit d’une cuillère en bois, et on remue… Allé allé !! J’veux vous voir faire plein de p’tits huit !! hihi :p
Une fois bien épaissie (ça prend entre 2 et 4 minutes), on retire du feu pour ajouter les ingrédients supplémentaires… Mmmmh… muahahahah *mode gourmande ON* 
On commence donc par le beurre et le Taleggio en petits dés, la moitié du parmesan râpé grossièrement, les jaunes d’oeufs et les épices. Une fois l’ensemble bien mélangé, vous pouvez alors vous exclamer, la bave aux lèvre…. « Arg c’est quoi ces fils de fromaaaaaage!!! » huhu et oui je sais, c’est de la torture pure et simple xD 
Versez cette préparation encore chaude dans un plat huilé de la forme voulu et lissez avec le dos de la cuillère mouillé pour ne pas que ça colle ^^  (Vous pouvez aussi la mettre directement dans des p’tits moules aux formes diverses, pourquoi pas ;) tout dépend ce que vous voulez en faire). 
Laissez ensuite refroidir et prendre forme, pour un démoulage et une jolie coupe ;)
[Parenthèse gourmande]: Avec une bonne poêlée de champignons, de légumes croquants ou encore quelques belles brochettes, essayez de servir votre polenta directement et encore bien chaude et crémeuse… Elle sera alors délicieusement filaaaante.. ;)
Mise en forme… Stricte ou fofolle?
Après c’est à vous de voir… Laissée telle qu’elle, en un beau « gâteau » à servir sur table… Passée sous la découpe de divers emportes-pièces pour des formes nettes et originales… Coupée en frites et passées à la poêle avec quelques épices… Laissez votre imagination vagabonder hihi (et pour ça je ne me fais pas de soucis mdr :p ).
–> Ici, je l’ai laissé sous la forme d’un long « pain », recouvert de quelques noisettes de crème épaisse et… d’une affolante couche de parmigiano huhu. Petit passage sous le grill bien chaud, un bon couteau légèrement mouillé, et à nous le Paradis ;)
Deux frontières réunies en une même assiette gourmande… Et des papilles complètement aux anges… 
Rendez-vous sur Hellocoton !