Archive for the ‘Sans pour Sans gourmande’ Category


Quelques fois on a pas envie de farfouiller dans sa tête les innombrables pensées qui se bousculent…
Les heures s’écoulent… Puis les jours… Et au bout de quelques temps, on s’rend compte que l’échéance approche dangereusement… Sans que finalement, on ait pas fait grand chose…
…J-2… Rien n’est prêt…
Trois brouillons et deux papiers… qui volent, s’envolent… portant au creux de leurs serres acérées, mes rêves et mes espoirs…

BaM! *tombée du lit* AAAAAAAAAAh !!!!
Screugneugneu de cauchemar -_-’
Enfin bon, au moins il n’est pas trop tard… Alors on se ressaisit, on prend son courage à quatre mains (toutes gauches x) oué on n’se refait pas hein xD) et on s’lance !!
Yihaaaaaaaaa !!

Bon et pour bien se motiver, quoi de mieux que de belles frites maisons chaudes, croustillantes, et dépaysantes? Le comble c’est que je ne les supporte pas habituellement… Mais pour une fois, je dois avouer que je suis fière de moi ;) parce que ces p’tites patates ben… elles sont sans huile ;) muahahahahah
« Adieu monde crueel (et odeur de fritureeee gniark gniark) !! »

*°*°*°*°*°

P’tites patatines aux épices, toutes soufflées comme des ballons :)
… parce qu’les Westerns, ça n’passent pas qu’au cinéma …


Ingrédients [pour une testeuse officieuse de patatas fritas]:
¤ Trois pommes de terre cuites à la vapeur (mais encore légèrement dures dedans)
¤ Mélange d’épices Western maison (paprika fumé, 4 épices, cumin, poivre blanc et noir)
¤ Fleur de sel au piment d’Espelette
[¤ Facultatif: une cuillère à soupe d'une excellente huile Première pression à froid, mise à cru sur les fritouillettes au moment de servir].

Et beh je crois que ce sera la recette la plus rapide que j’aurais écris lol ^^
Bon c’est pas une raison pour se reposer sur ses lauriers.. Allé hophophop !!!
On a dit.. MO-TI-VA-TION !!

Dans un gros chaudron (ou une bonne vieille cocotte minute lol), faites cuire vos pommes de terre une dizaine de minutes. Attention elles doivent être encore légèrement résistantes à coeur, afin de pouvoir passer tranquillou au four après. Une fois sorties et refroidies (histoire de ne pas se cramer ^^), pelez-les et coupez en gros quartiers lunaires façon potatoes (en huit grosso modo).

Ensuite, c’est le p’tit moment magique
de la recette…
Vous.. Oui, Vous! (pas la peine de vous cacher, je ne mords pas.. enfin pas encore.. gniarkgniarkgniark)
Vous qui avez toujours rêvé de vous enfermer dans votre laboratoire secret, pour y confectionner une potion étrange… Loin des regards suspects et des voleurs de mystères…
Lâchez-vous !! muahahha

Saisissez-vous de vos p’tites fioles pleines de poudres nébuleuses , aux couleurs attirantes, aux odeurs énivrantes… (non ce ne sont pas des substances illicites roooh.. encore que xD vu le nombre abracadabrantesque que j’en consomme et mon addiction pour elles, on pourrait se demander mdr).
Dans un bol en étain, gravé de paroles magiques du mythique Sorcier Jomie Aliver, mélangez paprika fumé, 4 épices, cumin, poivre blanc et poivre noir, selon vos mesures et vos goûts.
ATTENTION !!! *musique qui fout la frousse* SURTOUT n’oubliez pas de réciter en même temps la fameuse formule !!! Mais siiii, celle qui dit…
[sur un air connu et reconnu...]
« Il touillait sa potion debout, c’est peut-être un détail pour vous, mais pour moi ça veut dire qu’ça boue, les crapauds chantent à tue-tête, et la popotte est presque prêêêête… »
*se jète par la fenêtre…*

Mise en application de cette poudre extraordinaire… et effets secondaires xD
Préchauffez votre four à 220°C (chaleur tournante si possible). Mettez les patates coupées dans un sachet congélation, puis versez-y votre préparation. en ferme et c’partit pour un p’tit coup de shaker !! Bon pas trop violent quand même, je vous rappelle que ce ne sont que d’innocentes pauvres mam’zelles… Lorsqu’elles se sont bien enrobées d’épices, étalez-les dans un plat anti-adhésif, une plaque ou autre légèrement fariné, et cuire 15 minutes, en remuant de temps en temps histoire que les deux faces cuisent.
On les termine avec 6 à 8 minutes position grill. Selon les fours, il faudra rajouter un peu de temps :)


Hé!! ça sent bon :D °°°
Quand elles sont bien dorées et toutes gonflées, sortez-les, et poudrez de fleur de sel mêlé à du piment d’Espelette. Faire sauter un coup et… Déguster !!
……scrontch …. miam miam …..
Vous pouvez alors répandre un p’tit filet d’une huile délicieusement parfumée et première pression à froid. Un p’tit cocktail de vitamines qui ne vous fera aucun mal puisque cru ;)

Comme quoi des fois, être à la recherche de la Motivation, ça a aussi du bon héhé ^^
Rendez-vous sur Hellocoton !

Quelques jours écoulés… Des semaines.. Des mois même ?! Peut-être…
J’avoue avoir perdu la notion du Temps…
Tout ce dont je me souviens avoir ressentit c’est l’envie.. Le besoin de revenir partager avec vous quelques petits moments…
Des mots, des images, des odeurs…

Et depuis ?…
L’Père Noël est passé par les ch’minées…
Les flocons de Neige sont tombés, sur les brins d’herbe gelée…
Une nouvelle page s’est tournée alors que les astres changeaient d’année…
Retour en arrière…

2008 terminée… 2009 débarque.
Et ? Quel changement au juste?
Ce n’est pas en attendant que ça tombe qu’il se passera quelque chose… Si l’on veut que quelque chose bouge, c’est à nous d’agir…
Le froid mordant engourdit le corps, il l’endort lentement… au point d’atteindre une somnolence vicieuse et perverse…

Il est temps de mettre le réveil

<(°\ /°)>

Pour ce faire rien de mieux que la motivation. Trouver au fond de soi cette volonté de fer, vous savez cette force cachée, timide, et qui n’attend qu’une bonne raison pour jaillir !!
En cuisine aussi elle est là, quelque part, derrière une cocotte, un beau potimarron ou quelques topinambours….
Topinambours? vous avez dit TOPINAMBOURS?! AHAH !! il n’en fallait pas moins que ce mot magique pour que je la retrouve la coquine… ma volonté de faire plaisir… de me faire plaisir.
Pour fêter cette renaissance, on s’embarque… mais pas sur n’importe quelle mer…
Direction l’Océan merveilleux… des Soupes ;)

Velouté automnal aux couleurs de Madagascar
… pour que le soleil revienne dans ma cuisine…


Ingrédients [pour une soup'addict bien au chaud sous sa couette :D ]:
¤ 200g de topinambours

¤ 2 gousses d’ails

¤ Laurier, thym, marjolaine et sauge

¤ 5 belles cuillères à soupe de flocons de châtaignes toastés (ou une jolie poignée de marrons/châtaignes grillées à la poêle sur les braises de la cheminée familiale, puis réduit(e)s en brisures ^^)

¤ Un quart de cuillère à café de 5 épices et de cannelle

¤ Un quart de gousse de vanille de Madagascar

¤ Poivre blanc et fleur de sel
¤ Eau selon consistance désirée ;)

Le froid s’insinue… hiii vite à la soupe!!
Pour commencer, on va déjà cuire notre copain issu des profondeurs de nos souvenirs… Oui vous savez le pote Topinambour, l’un de ces fameux « légumes oubliés » ;)
Dans un premier temps, il est primordial de bien les brosser sous un filet d’eau mais surtout ne les pelez pas !!! La peau possède un délicat goût d’artichaut, délicieux, ce serait quand même couillon de le perdre ;) (sauf si vous tenez plus à avoir un velouté blanc plutôt que goûteux lol).
Ensuite on les coupe en morceaux et hop, au bain de vapeur avec les ails en chemise écrasés à la paume, ainsi que le laurier et le thym.

Un p’tit coup de chaud, ça fait toujours du bien… huhu
Après 20 minutes en panier bambou (ou 10mn à la cocotte minute de môman lol^^), la séance de hammam est terminée et le ptit pote est tout cuit :D
Versez les dans un récipient haut en retirant les herbes. Faites tomber la chemise aux gousses d’ail xD puis écrasez les grossièrement avant de les adjoindre à leur tour; ajoutez un peu du bouillon de cuisson et zou!! A coup de girafe, on réduit tout ça en purée, en ajoutant petit à petit du liquide jusqu’à obtenir une consistance adéquate (et selon le goût ;) ).
Assaisonner alors de poivre blanc, de fleur de sel, puis saupoudrer les épices. Redonner alors un p’tit coup de bzzztbzzt afin de bien mélanger les saveurs.


Et là !! Copine Châtaigne débarqua… Tadadaaaaaaam !!
Une fois que le velouté est fin prêt, il est possible de le savourer tel quel… La saveur du topinambour est délicieuse et extrêmement fine (bon ok je suis sa plus grande fan d’où un manque cruel d’objectivité… xD). Néanmoins, associé à sa copine saisonnière… Il devient le roi des tubercules !! muahahahah
Versez alors votre soupe dans une petite casserole, ajoutez y avec amour cinq belles cuillères à soupe de flocons de châtaignes (ou de brisures bouillies/grillées ^^), des feuilles de sauge séchées, quelques feuilles de thym, de la marjolaine t enfin… la Vanille. Ouvrez la gousse pour gratter les graines et mettez l’ensemble dans la crème de topinambours. Laissez alors mijoter quelques minutes en remuant fréquemment afin que les flocons gonflent et les épices développent leurs goûts si délicats.
[ATTENTION, toujours sur feu DOUX sinon ça va vous... postillonner à la figure lol ]
La châtaigne a tendance à épaissir la consistance de la soupe, aussi prévoir du bouillon en conséquence, zo cas où ;)

Ca bloblote…
C’est chaud? Ben voilà, il n’y a plus qu’à verser dans un grand bol et à déguster trois paires de chaussettes aux pieds, entourée de sa couette et le nez devant une bonne série ou le charmant acteur principal est un toubib « légèrement » tordu, et dont je tairai le nom éponyme :p (gregounet chouuuuu huhu *sort*).

o°o°o°o°o°o°o°o

Voilà, 2008 s’est écoulée, avec son lot d’emmerd** assez impressionant avouons le…
Je me lance dans une série « Soupes », du moins je vais essayer de reprendre un rythme plus fréquent parce que ça me manque :’(
J’ai eu besoin de faire une pause, mais les études et la préparation de mon Master ne me laissent pas vraiment le choix non plus >< style="color: rgb(204, 102, 0);">

2009 serait-elle l’année de la Renaissance ?
Je vous souhaite de découvrir le bonheur chaque matin, de revivre vos plus beaux souvenirs chaque soir, de poursuivre vos rêves chaque nuit…
Bonne année à tous ;)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Quelques fois quand il fait froid on a vraiment, mais alors vraiment envie de ne rien faire… Littéralement? Traînouiller… Flâner… Glandouiller…
En trimballant à travers toutes les pièces notre bonne grosse couette toute moelleuse… Remplissant encore et encore notre fidèle bouillotte chérie d’eau bien chaude… Trois paires de chaussettes aux petons et l’impression de marcher continuellement sur un tapis de nuages…
A travers la fenêtre, la pluie tombe en bruine fine, glaçant les os et les coeurs… Et moi, derrière mes carreaux, j’observe les gens, le regard plein de flammes…
Il n’y a pas à tortiller… l’hiver ça a quand même quelques bons côtés hihi…

.*.*.*.*.*.*.*.*.*.*.*.*.


Douceur de chou-fleur ultra réconfortante…

… parce que quelques fois, ya pas besoin de trop s’creuser le cervelet…

Ingrédients [pour un escargot sans maison, qui s'prélasse]:
¤ 200g de chou-fleur cuit à la vapeur
¤ Une branche de romarin, une feuille de laurier, quelques feuilles de sauge et de marjolaine sé
d’ail
¤ Coriandre en graines

¤ Sel et poivre blanc

¤ 5 à 10cl d’eau, ou un mélange lait/crème liquide pour encore plus de douceur et d’onctuosité ^^ (quantité à adapter selon la consistance désirée).


Avant d’aller prendre une bonne douche chaude (parce que aglagla les petons :o *brrrr*), on s’prépare un bon repas réconfortant :D
Coupez et mettez votre chouchou(bidou aaah ^^) fleurs et pieds, dans le cuit-vapeur pour une bonne vingtaine de minutes (oui oui, lui aussi a le droit à son hammam perso xD). Avec on dispose les gousses d’ail entières et légèrement écrasées avec la paume de la main, la feuille de laurier déchirée et le romarin. Lancez le minuteur… Top Chrono !!

L’eau chaude qui coule…. la vapeur qui énivre… *bave et s’endort*
Drriiinnnnngg !!! AAAAAH !!! Damned mon chou !!!!!
[Attention, généralement à cet instant précis, si vous avez un copain, il risque de débarquer, le bouche en coeur... "oui mimine? Tu m'as appelé?" pfff le gars qui rêve.... xD :p]
Après vous être essuyé et habillé en quatrième vitesse… (faites gaffe quand même à ne pas oublié la tonne de mousse collée aux cheveux… et qui vous fait ressembler à un gros nuage… ou à un gros tas de chantilly :D °°° huhu) débarquez dans la cuisine et arrêtez l’horrible sonnerie, bruit caractéristique signifiant la fin du hammam de chouchou chéri.

Et là… c’est l’instant critique ou la transformation miraculeuse se fait…
Sortez les bouquets de légume délicatement et versez-les dans un saladier. Récupérez les ails en prenant soin d’enlever les peaux et mettez-les avec les fleurettes bouillies. De même ajoutez l’eau (ou le lait), la sauge et la marjolaine sèches émiettées, du poivre blanc et du sel.
Dégainez la girafe, et zou !! On mix jusqu’à l’obtention d’une purée fine…
….. Trèèèèès fine…. Une douceur veloutée… Une tentation toute blanche et qui n’attend qu’une chose…
…. être dévorée !! Miam :D


[P'tit plus]: A servir en accompagnement d’un délicieux steack de Tempeh grillé et épicé, et d’une timbale de riz sauvage divinement croquant…
Pour nos copains les omnivores ;) , une savoureuse côtelette d’agneau grillée aux herbes, une tranche de gigot rosée, ou encore une brochette de crevettes et de lottes au curry…. ;)

Le chouchou (et ses fleurettes lol) possède vraiment un goût unique. Certes il n’est pas apprécié par tous, mais honnêtement en purée comme ici, on découvre réellement une douceur diabolique qui redonnerait vie à n’importe quel mort-vivant xD.
Avec le lait notamment, il devient l’ami des plus récalcitrants, y compris les p’tits bouts pas toujours fans de légumes ;)

Mais…. Dites.. Quelqu’un a vu le Père-Noël ces derniers temps ?
Rendez-vous sur Hellocoton !

*Sort un papier, aussi long qu’un papyrus égyptien, c’est dire…*
…Annonce Officielle…
[hum... *raclement de gorge* ahhhhrem...]
Inutile d’y aller par quatre chemins… De tourner autour du pot, encore et encore… De vouloir toujours plus quand on essaie de ne pas donner moins…
C’est ainsi…
Quelques fois, même quand on veut, de tout son coeur… Il n’est pas possible d’y échapper et alors il est venu le moment de faire face…
Oui, c’est dur mais…

*fait une pause… souffle, le regard brillant se perdant quelques minutes dans le vague d’un horizon inexistant… avant de reprendre*

Mes amis…
L’Automne est de retour…
……….Oui je sais ça fait mal…………

Comment ça j’vous ai fait peur? Beh oh c’est déjà assez horrible comme ça !!
Et non, c’pas autre chose x) (vous auriez préféré la fin des recettes déglingo de la Talia hein, avouez!! bandes de chacals !! lol ^^).
En tout cas moi ça m’fous le bourdon *bzZzZzZz bZZZZZZZZZZZZZzzz !!*


Pour le coup, je me suis même mise à faire du rangement >< Un vrai miracle !! xD
D’ailleurs très vite un Index des recettes devrait voir le jour !! ‘Tention quand j’m'y mets moi, ça rigole plus :p

Trêve de galéjeades les jeunes… Pour profiter encore une peu des dernières bribes d’été j’vous emmène dans l’Sud…
Là où il fait toujours chaud… Là où les odeurs et les saveurs se retrouvent autour d’un kawa bien corsé…

Prêt pour la balade?

… P’tit bol de légumineuses aux parfums d’Orient …
… parce que les rêves n’appartiennent pas qu’aux mille et une nuits …

Ingrédients [pour une p'tite bulle qui vole... s'envole...]:
¤ Un volume de plusieurs légumineuses au choix (si vous n’êtes pas un gros acheteur, vous pouvez vous simplifier la vie en achetant, en magasin bio, le « mélange pour soupe méditerranéenne » de Celnat, il est délicieux ^^).
¤ Un oignon rouge
¤ Deux petites échalottes
¤ Un clou de girofle
¤ Deux gousses d’ail (bon moi j’en mets 4 xD oué oué j’ai pas de copain… lol)
¤ Herbes de Provence, thym, Laurier, Sauge et Romarin frais
¤ Algues Wakame
¤ 150g de caviar d’aubergines (ou plus :) )
¤ Graines de coriandre, amandes et sésame torréfiées
¤ Cumin, paprika fumé, cannelle, et poivre Penjah en poudre
¤ Sel Herbamare Saveur Asie

Alors voilà, cette recette est un gros mélange d’ingrédients que j’adore, mais il y a un petit bémol.. Les légumineuses nécessitent d’être mises à tremper 12h avant minimum (le mieux étant encore le double), afin de réduire le temps de cuisson ainsi que les effets indésirables à la digestion (hum je ne donnerai pas de détails :p)
Du coup, il faut prévoir la veille que l’on aura envie de se préparer ce p’tit bol… Personnellement j’avoue que j’en rafolle donc pas trop de problème, à vous de gérer ;) Et vi, z’êtes grands maintenant :p
D’ailleurs, au delà du trempage de 24h, j’ajoute une période de germination, laissant les graines dans la passoire 48h, en les rinçant fréquemment. En leur permettant de commencer à pousser, on développe ainsi nombre de vitamines, protéines et autres p’tits trucs tout bons pour notre corps ;)

Une fois ces p’tites préparations réalisées…
Rien de bien compliqué, la cuisson se fait dans de l’eau froide au départ (ou un bon bouillon si vous préféré^^) avec des gousses d’ails en chemise, un oignon rouge coupé en deux et piqué d’un clou de girofle, ainsi que quelques aromates qui vont bien ;) Laurier, Thym, Sauge et Romarin. Dans ma dernière version j’ai même ajouté quatre petites échalottes laissées avec leur peau, comme les ails en chemise. Portez à ébullition, puis baissez sur feu doux afin de poursuivre la cuisson 45 mn à 1h selon votre goût :)
ATTENTION: ne jamais saler l’eau de cuisson des légumineuses, au risque de les durcir grandement, tout en réduisant leur apports en nutriments.

Ca ramollit… Cuit or not to cuit ? là, ya d’la question philosophique x)
Au bout de 40 minutes de p’tits blopblops, vous pouvez ajouter l’algue wakame (en quantité variante, en fonction de vous ;) ) de même il est possible d’ajouter quelques graines de sésame et le poivre penjah légèrement écrasés.
Finir la cuisson tranquillement, en remuant pour bien mêler les saveurs. Lorsque vous pensez que c’est suffisant, égouttez l’ensemble et remettez sur feu doux.
ATTENTION: Gardez le bouillon dans une bouteille, afin de pouvoir en ajouter si nécessaire durant la dernière étape de préparation. Si après coup il devat vous en rester encore, il est possible de l’utiliser pour d’autres recettes, comme une sublime risotto aux herbes et champignons? :D (recette à venir ^^ promis hihihi)

Les dernières touches pour parfaire le voyage…
Maintenant que votre « base » est prête, c’est THE moment !! Ah bah vi, il va falloir assaisonner tout ça et se laisser partir, loin…….. Là où les épices fleurent bons à chaque coin de rue *regard perdu dans l’immensité désertique*
Remettez à chauffer tout ça, et ajouter au fur et à mesure, les herbes de Provence sèches, le cumin, le paprika et la cannelle en poudres, et enfin le sel (Herbamare Saveur Asie pour moi). Mélangez tendrement en reniflant les odeurs qui s’élèvent de votre casserole chérie :p
S’il n’y a pas assez de jus, ajoutez un peu de bouillon mis de côté auparavant et laissez blobloter cinq minutes.
Lorsque les épices se sont bien intégrées aux légumineuses, ajoutez le caviar d’aubergines et les graines de sésame torréfiées, remuez et laissez chauffer doucement en couvrant.
[P'tit Plus: il est possible d'adjoindre aussi une 1/2 cuillère à soupe de miso si vous aimez, ou encore une jolie cuillère à café de Tahine ;) ]

Y’a plus qu’à….
Voilà, rien de bien compliqué je vous avez prévenu ;)
Servez-vous une jolie portion bien chaude dans un beau bol large, agrémenté de pluches de coriandre fraîches ciselées grossièrement, d’une à deux cuillères à coupe d’huile bio et de quelques amandes grillées concassées.

N’hésitez pas !! Il s’agit là d’un plat excellent pour la santé, d’autant plus en ce moment avec le froid qui nous fait son come-back x) (raaaah comme il se la pète Stralette çui-la ><)...

Mais pourquoi m’appelle t-on « pieds gelés » hein?
A ce demander si je ne vais pas me faire greffer une bouillotte aux petons…. Owiiii….

*s’en va chercher sa paire de chaussettes chauffantes…*

Les chauchettes… Ché chouette !!

Rendez-vous sur Hellocoton !
« Et Après ?58910111215Et avant ? »