Archive for the ‘P’tites Recettes Sans Gluten’ Category


Je ne sais pas vous mais je trouve impressionnant le nombre de gens qui, en cuisine (comme dans d’autres domaines aussi d’ailleurs…), ont des a priori sur tout. « Quoi t’es végétarienne? mais ça va pas la tête, tu vas te priver des seules choses mangeables sur cette terre !! » ou « Végétarienne?! moué encore un truc de bobo ça, t’es pas pro-bio aussi par hasard? »… Une dernière? « Boaf, végétarien c’est naze, vous bouffez que de l’herbe et des trucs dégueulasses comme le tofu ». Bref autant de phrases sympathiques qui me passent bien au dessus du chapal….
[J'vous renvoie LA au passage, sur le blog de Marie-Pierre. C'est un exemple de discussion, et d'échanges sur ces sujets délicats. Les avis sont partagés, mais au moins on essaie de comprendre l'autre.]

………..(°< ..........(°< ..........(°<

…Bon ok, ok j’avoue qu’au début je m’énervais, répliquais avec véhémence qu’avant de dire des conneries plus grosses que soi, il faudrait déjà apprendre à réfléchir… Partais dans une argumentation posée et ouverte au dialogue, même si ces gens là, eux, ne semblent pas connaître ce mot… Inutile de préciser qu’avec mon caractère de cochon lol ça finissait bien souvent de façon nette par un changement de sujet fulgurant (ô, ça alors, un éléphant rose t’as vu !! xD) et une prohibition totale pour les dix prochains repas à venir (un peu comme la petite pustule estampillée « politique » et qu’on évite (trop?) souvent de gratter…hum).

Bref aujourd’hui je vous présente avec fierté ma première recette au tofu, ce fameux « fromage » que les gens bornés dénoncent comme insipide en refusant obstinément de goûter…
Depuis le temps que j’en mange, j’aurai pu mettre des recettes avant ^^ mais j’avais pas mal de choses diverses en stock, du coup faut laisser le temps au temps. Personnellement j’adore le p’tit pote Tofu, adaptable à toutes les sauces, à tous les goûts… un vrai p’tit gars pas difficile.
Dorénavant donc il y en aura un peu plus souvent à la carte de ce blog, pour ceux qui en raffolent, ceux qui aiment la diversité, ou ceux qui se disent que « finalement ça n’a pas l’air mauvais » ;)


Et parce que je l’adore, je lui fais une fleur lol. Le voilà en concurrence (enfin bon c’est largement plus pour le plaisir de partager que gagner mdr) pour les voyages enchanteurs des Milles et Unes Escales, à bord de la barque jolie jolie de la Table Monde.

Sauté de Tofu aux épices et épinards à la Japonaise
…ou comment se préparer un p’tit plat délicieux en quelques minutes…


Ingrédients (pour une fleur de printemps):
¤ 100g de tofu nature, aux herbes ou fumé (selon le goût du moment ou ce que votre frigo vous a laissé après son dernier gueuleton :p).

¤ Paprika

¤ Gingembre en poudre

¤ une pincée de piment en poudre
¤ Sel et poivre

Marinade pour le Tofu:
¤ 40 ml d’eau

¤ 15g de miso brun
¤ 1 cuillère à soupe de vinaigre blanc
¤ 1 cuillère à soupe de sauce soja
¤ un trait de jus de citron
¤ une
1/2 gousse d’ail écrasée
¤ sel et poivre

¤ herbes diverses [facultatif selon les goûts :p]

¤ quelques très fines lamelles de gingembre frais

Pour les épinards:
¤ 200g de pousses cuit
es (ou 3 p’tits blocs congelés)
¤ une 1/2 gousse d’ail écrasée

¤ cumin en poudre et en graines

¤ graines de pavot et coriandre écrasées

¤ une cuillère à café de miso brun

¤ sel et poivre au goût (‘tention je rappelle le miso est déjà salé ^^)

Bon ok, pour un premier plat végétarien publié j’y vais fort… Tofu ET épinards… j’en connais qui risquent de ne pas lire jusqu’au bout mdr xD Allé un effort, vous verrez que des fois changer d’avis ça a du bon :D
En plus ma môman elle m’a apprit qu’il n’y a que les imbéciles qui changent pas d’avis…. muahahhaha (bien fait xD)

Dans un premier temps, préparez la marinade en mélangeant tous les ingrédients dans un plat pas profond mais assez large pour les dès de tofu ne soient pas les uns sur les autres. Coupez votre pavé en cube d’un cm, les mettre à trempouiller et réservez au frigo environ 30 minutes minimum.
[NOTA BENE: ce genre de préparation peut se conserver plusieurs jours au frais, en mettant un papier cellophane. Ainsi vous pouvez mettre à macérer plusieurs blocs avec différentes marinades en début de semaine et ainsi avoir toujours du tofu mariné sous la main, avec différents goûts ;) bien évidemment plus ils tremperont, plus vos dès auront de saveurs ^^].

Pendant ce temps… héééé revenez! ah ben non on va pas s’poser les doigts d’pieds en éventail!! Et les spinach alors, on les laisse tomber? (sans coeur va !!).
Si vous utilisez des congelés, vous pouvez les décongeler au micro-onde (mais moi j’aime pas les ondes…) soit tout tranquillement dans une casserole à feu doux et sans rien ajouter. Ils vont rendre de l’eau et blobloteront au chaud dans leur jus. S’ils sont frais on les fait simplement tomber avec un petit verre d’eau (ou de l’huile de sésame).
Une fois qu’ils sont cuits, on ajoute l’ail écrasé, le cumin et les graines concassées, mélangez avec une cuillère en bois. Après deux ou trois minutes de cuisson douce supplémentaires pour développer les arômes, on coupe le feu et on réserve.

Pause rapide, vous avez 5 minutes pour aller boire un coup xD
Sortez Môssieur Tofu du frigo et versez la marinade dans les épinards (sauf si vous n’utilisez pas tout le tofu, auquel cas ne mettez que la moitié de la sauce).
Dans une poêle, saupoudrez de paprika et de gingembre en poudre, ainsi que de quelques tours de moulin à poivre et de la pincée de piment (à doser selon vos goûts, moi j’aime fort :D ). Déposez-y les dès de tofu et remuez alors de façon en bien enrober chaque cube d’épices. Ajoutez un trait d’huile de sésame ou d’olive (perso je ne mets rien et les fais griller à sec mais bon ^^) et faites les griller sur feu vif durant cinq petites minutes en remuant fréquemment.
Parallèlement, on remet les copains épinards sur le feu (muahaha x) oups désolée) et on fait réduire la sauce ajouté en couvrant, au dernier moment ajoutez la cuillère de miso pour que tous les nutriments demeurent.


Une douce odeur de grillé s’élève?
Ah c’est prêt !! héhé !! Emparez vous d’une assiette, ou même d’un grand bol, dressez les épinards, et saupoudrez généreusement de graines de sésame torréfiées. Au centre disposez vos dès de tofu dorés, un tour de moulin et hop!

Posez vous tranquillement, et laissez vous aller, pour le coup vous pouvez laisser vos pieds prendre l’air ^^
Alors? le pote Tofu finalement, il n’a pas un si mauvais CV hein ;)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Je ne sais pas vous mais je trouve impressionnant le nombre de gens qui, en cuisine (comme dans d’autres domaines aussi d’ailleurs…), ont des a priori sur tout. « Quoi t’es végétarienne? mais ça va pas la tête, tu vas te priver des seules choses mangeables sur cette terre !! » ou « Végétarienne?! moué encore un truc de bobo ça, t’es pas pro-bio aussi par hasard? »… Une dernière? « Boaf, végétarien c’est naze, vous bouffez que de l’herbe et des trucs dégueulasses comme le tofu ». Bref autant de phrases sympathiques qui me passent bien au dessus du chapal….
[J'vous renvoie LA au passage, sur le blog de Marie-Pierre. C'est un exemple de discussion, et d'échanges sur ces sujets délicats. Les avis sont partagés, mais au moins on essaie de comprendre l'autre.]

………..(°< ..........(°< ..........(°<

…Bon ok, ok j’avoue qu’au début je m’énervais, répliquais avec véhémence qu’avant de dire des conneries plus grosses que soi, il faudrait déjà apprendre à réfléchir… Partais dans une argumentation posée et ouverte au dialogue, même si ces gens là, eux, ne semblent pas connaître ce mot… Inutile de préciser qu’avec mon caractère de cochon lol ça finissait bien souvent de façon nette par un changement de sujet fulgurant (ô, ça alors, un éléphant rose t’as vu !! xD) et une prohibition totale pour les dix prochains repas à venir (un peu comme la petite pustule estampillée « politique » et qu’on évite (trop?) souvent de gratter…hum).

Bref aujourd’hui je vous présente avec fierté ma première recette au tofu, ce fameux « fromage » que les gens bornés dénoncent comme insipide en refusant obstinément de goûter…
Depuis le temps que j’en mange, j’aurai pu mettre des recettes avant ^^ mais j’avais pas mal de choses diverses en stock, du coup faut laisser le temps au temps. Personnellement j’adore le p’tit pote Tofu, adaptable à toutes les sauces, à tous les goûts… un vrai p’tit gars pas difficile.
Dorénavant donc il y en aura un peu plus souvent à la carte de ce blog, pour ceux qui en raffolent, ceux qui aiment la diversité, ou ceux qui se disent que « finalement ça n’a pas l’air mauvais » ;)


Et parce que je l’adore, je lui fais une fleur lol. Le voilà en concurrence (enfin bon c’est largement plus pour le plaisir de partager que gagner mdr) pour les voyages enchanteurs des Milles et Unes Escales, à bord de la barque jolie jolie de la Table Monde.

Sauté de Tofu aux épices et épinards à la Japonaise
…ou comment se préparer un p’tit plat délicieux en quelques minutes…


Ingrédients (pour une fleur de printemps):
¤ 100g de tofu nature, aux herbes ou fumé (selon le goût du moment ou ce que votre frigo vous a laissé après son dernier gueuleton :p).

¤ Paprika

¤ Gingembre en poudre

¤ une pincée de piment en poudre
¤ Sel et poivre

Marinade pour le Tofu:
¤ 40 ml d’eau

¤ 15g de miso brun
¤ 1 cuillère à soupe de vinaigre blanc
¤ 1 cuillère à soupe de sauce soja
¤ un trait de jus de citron
¤ une
1/2 gousse d’ail écrasée
¤ sel et poivre

¤ herbes diverses [facultatif selon les goûts :p]

¤ quelques très fines lamelles de gingembre frais

Pour les épinards:
¤ 200g de pousses cuit
es (ou 3 p’tits blocs congelés)
¤ une 1/2 gousse d’ail écrasée

¤ cumin en poudre et en graines

¤ graines de pavot et coriandre écrasées

¤ une cuillère à café de miso brun

¤ sel et poivre au goût (‘tention je rappelle le miso est déjà salé ^^)

Bon ok, pour un premier plat végétarien publié j’y vais fort… Tofu ET épinards… j’en connais qui risquent de ne pas lire jusqu’au bout mdr xD Allé un effort, vous verrez que des fois changer d’avis ça a du bon :D
En plus ma môman elle m’a apprit qu’il n’y a que les imbéciles qui changent pas d’avis…. muahahhaha (bien fait xD)

Dans un premier temps, préparez la marinade en mélangeant tous les ingrédients dans un plat pas profond mais assez large pour les dès de tofu ne soient pas les uns sur les autres. Coupez votre pavé en cube d’un cm, les mettre à trempouiller et réservez au frigo environ 30 minutes minimum.
[NOTA BENE: ce genre de préparation peut se conserver plusieurs jours au frais, en mettant un papier cellophane. Ainsi vous pouvez mettre à macérer plusieurs blocs avec différentes marinades en début de semaine et ainsi avoir toujours du tofu mariné sous la main, avec différents goûts ;) bien évidemment plus ils tremperont, plus vos dès auront de saveurs ^^].

Pendant ce temps… héééé revenez! ah ben non on va pas s’poser les doigts d’pieds en éventail!! Et les spinach alors, on les laisse tomber? (sans coeur va !!).
Si vous utilisez des congelés, vous pouvez les décongeler au micro-onde (mais moi j’aime pas les ondes…) soit tout tranquillement dans une casserole à feu doux et sans rien ajouter. Ils vont rendre de l’eau et blobloteront au chaud dans leur jus. S’ils sont frais on les fait simplement tomber avec un petit verre d’eau (ou de l’huile de sésame).
Une fois qu’ils sont cuits, on ajoute l’ail écrasé, le cumin et les graines concassées, mélangez avec une cuillère en bois. Après deux ou trois minutes de cuisson douce supplémentaires pour développer les arômes, on coupe le feu et on réserve.

Pause rapide, vous avez 5 minutes pour aller boire un coup xD
Sortez Môssieur Tofu du frigo et versez la marinade dans les épinards (sauf si vous n’utilisez pas tout le tofu, auquel cas ne mettez que la moitié de la sauce).
Dans une poêle, saupoudrez de paprika et de gingembre en poudre, ainsi que de quelques tours de moulin à poivre et de la pincée de piment (à doser selon vos goûts, moi j’aime fort :D ). Déposez-y les dès de tofu et remuez alors de façon en bien enrober chaque cube d’épices. Ajoutez un trait d’huile de sésame ou d’olive (perso je ne mets rien et les fais griller à sec mais bon ^^) et faites les griller sur feu vif durant cinq petites minutes en remuant fréquemment.
Parallèlement, on remet les copains épinards sur le feu (muahaha x) oups désolée) et on fait réduire la sauce ajouté en couvrant, au dernier moment ajoutez la cuillère de miso pour que tous les nutriments demeurent.


Une douce odeur de grillé s’élève?
Ah c’est prêt !! héhé !! Emparez vous d’une assiette, ou même d’un grand bol, dressez les épinards, et saupoudrez généreusement de graines de sésame torréfiées. Au centre disposez vos dès de tofu dorés, un tour de moulin et hop!

Posez vous tranquillement, et laissez vous aller, pour le coup vous pouvez laisser vos pieds prendre l’air ^^
Alors? le pote Tofu finalement, il n’a pas un si mauvais CV hein ;)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Je pose aujourd’hui un problème digne sans aucun doute des meilleurs matheux que la Terre aie portée (Eratosthène, celle là j’te la dédicace ;) )… Comment se sortir d’une semaine de révisions et de partiels, collée à votre ordinateur, le nez sur des fiches bristol à carreaux si petits qu’au bout de deux heures vous ne parvenez même plus à les différencier? *gniééééééééééééééééééé*
Quoi c’pas votre cas? Soit… Alors vous n’êtes pas étudiant, ou alors… vous ne révisez pas !! bande de larves xD.
Après réflexion (et elle fut longue…) je n’ai toujours pas trouver mdr. Par contre, bizarrement une fois rentrée à la maison chez les parents, avec la campagne, les fleurs, l’odeur des fraises du jardin et les piou-piou des p’tits ziozio… pouf! ce problème devînt miraculeusement insignifiant.
Réglé? Non point; juste innocemment (cela va de soi :p) et habilement rangé dans un coin de ma tête pour quelques jours hihi !!! *happy*

……(°< ........(°< ........(°<

Avant que je me rende compte qu'un rapport à rédiger m'attendait patiemment... Ah !! Le traître briseur de rêves et de volupté.... Néanmoins, la rechute (brutale) fut précédée de quelques instants de repos bien mérités, occasions inratables de retrouver les amis pour s'faire un p'tit apéro des familles, comme j'aime tant en concocter ;) . Et ce qui est génial, c'est que finalement on a jamais vraiment besoin de raison pour inviter nos voisins à boire un Cairanne bien frais, siroter une Leffe brune sous le parasol et grignoter quelques broutilles (comment ça y'en a toujours trop? bah vaut mieux que pas assez hein :p). Tu vois Vincent, je tiens toujours une promesse, surtout si elle est divinement gourmande :) . Spéciale dédicace à ton père qui n'arrivera jamais à me piquer toutes mes recettes, à ta mère qui apparemment s'est régalée, et à toi parce que... heu... *joker* xD non parce que tu es sans doute l'un des plus gourmand que je connaisse ( et que j'adore te faire des p'tits trucs à manger ;) ).

Petite participation aux Milles et Unes Escales de la Table Monde, mais je crois que sans photo ça ne compte pas :/ Dans tous les cas le recette reste là lol ^^

P’tits Nems Maison pour copain d’enfance…
Et parents gourmands :p

Ingrédients (Pour 6 fêtards en apéro, soit une quarantaine de bouchées):
¤ 2 carottes
¤ un oignon
¤ 6 shiitakés
¤ 2 gousses d’ail écrasées
¤ un morceau d’1.5 cm de gingembre frais
¤ 100g de vermicelles de soja ou de riz
¤ 200g de pousses de haricots mungo
¤ une vingtaine de feuilles de riz grand format coupées en 4
¤ 2 cuillères à soupe de sauce soja
¤ poivre blanc et noir
¤ une cuillère à café de graines de coriandre et de poivre sizchuan réduit en miettes à l’aide d’un bon pilon (ça défoule au passage héhé)
¤ Un beau bouquet de menthe fraîche (ramassé par môman chef jardinière ;) )
¤ basilic thaï [facultatif c'est si on en a ^^]
¤ Tempeh revenus aux épices et coupés en lanières, ou tofu fumé préalablement marinés dans une sauce perso (citron, gingembre, miso, sauce soja, menthe et piment), mais on peut aussi les faire simplement aux légumes.
[Pour la version non végétarienne, ajoutez 500g de crevettes décortiquées (par le gentil pôpa hihi)].

[NOTA BENE]: Il va de soi que ce genre de gourmandises, certes délicieuse au possible, demande un peu de temps de préparation. Si le jour J vous êtes relativement pressé, il vous est toujours possible de préparer la farce la veille. Conservez la au réfrigérateur couverte d’un cellophane et hop no problemo, plus qu’à rouler ;)

Mmmmh c’est bon les nèmeuh…
Bon alors, la garniture de ces petits rouleaux… ben elle peut varier très facilement et au delà vraiment s’adapter à toutes vos envies. Traditionnelle (plutôt comme ici) ou plus occidentale et originale, c’est selon vous. La galette de riz, comme la feuille de brick ou de filo, est un support léger et croquant, qui adore héberger les préparation souples et onctueuses (ya pas que lui :p).
Des légumes finement hâchés aux fromages crémeux, en passant par les fruit et l’inévitable chocolat, tout lui convient, pour le plus grand plaisir de nos papilles.
Dans cette recette, je reste traditionnelle car j’adore vraiment le mélange de saveurs qu’apportent tous ces ingrédients réunis (mes autres essais plus originaux viendront plus tard ;) )

Donc pour la farce, dans un premier temps découpez les carottes en tronçons assez grossiers et faites les cuire à la vapeur. Surveillez, elles doivent rester légèrement croquantes. Puis hop, faites trempouiller les champignons shiitakés dans de l’eau préalablement chauffée (pas trop non plus hein^^).
[Passage à zapper si on a la chance d'avoir des champi frais, 10 fois plus goûteux *bave* mais dur à trouver :'(]
Emincez finement l’oignon, l’ail, le gingembre frais et réservez sur une assiette.
Mettez de l’eau à bouillir, puis égouttez et rincez abondamment les pousses de Mungo en attendant l’ébullition. Si quelques unes flottent à la surface, jetez les. Une fois l’eau chaude, versez la sur les vermicelles et laissez cuire entre 2 et 4 minutes (tout dépend de ce que précise votre paquet ^^ mais généralement c’est à peu près ça lol).
Une fois le temps écoulé, les égoutter dans une passoire et les passer quelques secondes sous l’eau froide pour éviter qu’elles ne collent (j’ai rien contre le fait qu’elles désirent faire d’avantage connaissance, mais là c’est encore trop tôt.. la patience est d’or muahahah *rire sadique x)*

Lorsqu’elles ont légèrement refroidies (histoire de pas y laisser la peau de vos doigts) hop on coupe en tronçons de 5cm environ avec un ciseau et on réserve dans un grand bol.
Les champignons bien ramollis, vous pouvez les égoutter, en les pressant bien pour que toute l’eau sorte. SURTOUT GARDEZ L’EAU DE MACERATION, elle a un super parfum /sluuuurp.
Coupez également le Tempeh/Tofu en lanières (ou les crevettes en deux dans le sens de la longueur pour éviter qu’elles ne fassent trop « boudin » dans le nem lol.)

Et c’est le grand rassemblement (comme en 68 aha !! a l’assaut !!!!!!!!!)
Dans un wok (ou une sauteuse), mettre à roussir l’ail sans rien, ou un peu d’huile de sésame ou de colza/pépin de raisin). Ajoutez l’oignon, faire griller légèrement puis hop au tour des vermicelles de s’faire dorer la pilule sur feu moyen. Versez une partie du jus des champignons, les deux cuillères à soupe de sauce soja et remuez délicatement.
C’est une cuisson qui doit être rapide, comme toujours au wok, donc les ingrédients s’enchaînent: d’abord le gingembre et la coriandre/sizchuan écrasés; puis les pousses de mungo, les champignons et les carottes. Si besoin rajoutez un peu de l’eau des champignons.
Laissez cuire environ 3 ou 4 minutes en remuant très souvent (avec des baguettes c’est le plus pratique ^^), puis assaisonnez de poivre blanc et noir. Laissez encore quelques secondes puis coupez le feu.

Pfiouuuu fait chaud hein? Essuyez les perles à votre front d’un coup de revers de manche. Et là vous vous dites « j’ai bien mérité une pause ». Que Nenni !! c’est juste qu’il faut que la préparation soit tiède pour façonner les nems… z’en avez d’la chance, bande de vénards :p
Bon ceci étant, si vous êtes quelqu’un d’organisé *coup d’œil vers coupain… hum* vous pouvez employer cette pause pour laver tous les ramequins utilisés… C’esT VoUs QuI VOyeZ !!
Quand la farce est manipulable, ajoutez la menthe et le basilic finement ciselés; ils se mettent au dernier moment et quand c’est tiède pour ne pas trop les cuire.

Que la partie commence muahahahha !!
Pour rouler, le mieux est de bien s’installer: prenez vos feuilles de riz, Tempeh/tofu/crevettes, vos feuilles de menthe restantes, un grand plat (les nems roulés ne doivent pas se toucher ou ils vont immanquablement se coller et après… galèèèèère lol) et un torchon humide. On dispose son plan de travail (ah oui c’est tout un taf) comme on le sent et Andiamo!!
On met à tremper un quart de feuille dans de l’eau bien chaude, on la sort (tention c’est fragile :o ) et on la pose côté arrondi vers soi. Saisissez une lanière de Tempeh (ou deux jolies moitiés de crevettes) et disposez en bas de la feuille en y adjoignant deux feuilles de menthe en parallèle. Puis zou une belle portion de préparation (à doser en fonction hein^^).
On rabat le côté rond devant soi vers le haut pour recouvrir le p’tit tas et on serre bien. Les deux côtés de même sont ramenés vers l’intérieur au centre et allé on roule (ma poule :p).
[En image ICI, par la géniale Loukoum, dont je raffole du blog, soit dit au passage ;) ].

Quelques minutes après et tous vos nems roulés (comment ça c’est fait 2h… z’êtes lents :p) faites chauffer un peu d’huile dans une poêle pour les faire dorer. Il s’agit simplement de les saisir, la cuisson se finissant au four à 200° environ 10 minutes. Ils sont ainsi colorés et délicieusement craquants sans être trop gras.
Il est également possible de ne les passer qu’au four. Ils seront moins grillés mais très croustillants, avec forcément un goût différent. A vous de voir ;)

Garçon !! les Sauces !!
A Servir bien entendu accompagnés de belles feuilles de salade diverses et variées, ainsi que de menthe fraîchepour manger ces bouchées avec les doigts, s’en mettre tout plein partout et être au paradis hihi.
Quant aux sauces, laissez libre court à vos envies ^^
¤ Classique:
Mélangez de la sauce soja, nuoc mam, gingembre en poudre, sucre et vinaigre de riz. Quelques filaments de menthe et de carotte, et un peu de poivre, pouf z’avez une p’tite sauce « traditionnelle ».
¤ Spéciale Talia:
Associez une belle cuillère à soupe de miel avec un peu de concentré de tomate, de la sauce soja, gingembre, paprika, piment, un trait de citron et un peu d’eau pour délayer un poil.

C’est vrai que ça demande un peu de temps, mais didiou qu’est-ce que c’est bon !! Et puis zut, ça n’a quand même rien à voir avec les rouleaux du père truc Luan* ou Suzy machin quand même!!
Ca ne s’invente pas, l’amour de la cuisine et l’amitié des gens, ça rend heureux

Rendez-vous sur Hellocoton !

Je pose aujourd’hui un problème digne sans aucun doute des meilleurs matheux que la Terre aie portée (Eratosthène, celle là j’te la dédicace ;) )… Comment se sortir d’une semaine de révisions et de partiels, collée à votre ordinateur, le nez sur des fiches bristol à carreaux si petits qu’au bout de deux heures vous ne parvenez même plus à les différencier? *gniééééééééééééééééééé*
Quoi c’pas votre cas? Soit… Alors vous n’êtes pas étudiant, ou alors… vous ne révisez pas !! bande de larves xD.
Après réflexion (et elle fut longue…) je n’ai toujours pas trouver mdr. Par contre, bizarrement une fois rentrée à la maison chez les parents, avec la campagne, les fleurs, l’odeur des fraises du jardin et les piou-piou des p’tits ziozio… pouf! ce problème devînt miraculeusement insignifiant.
Réglé? Non point; juste innocemment (cela va de soi :p) et habilement rangé dans un coin de ma tête pour quelques jours hihi !!! *happy*

……(°< ........(°< ........(°<

Avant que je me rende compte qu'un rapport à rédiger m'attendait patiemment... Ah !! Le traître briseur de rêves et de volupté.... Néanmoins, la rechute (brutale) fut précédée de quelques instants de repos bien mérités, occasions inratables de retrouver les amis pour s'faire un p'tit apéro des familles, comme j'aime tant en concocter ;) . Et ce qui est génial, c'est que finalement on a jamais vraiment besoin de raison pour inviter nos voisins à boire un Cairanne bien frais, siroter une Leffe brune sous le parasol et grignoter quelques broutilles (comment ça y'en a toujours trop? bah vaut mieux que pas assez hein :p). Tu vois Vincent, je tiens toujours une promesse, surtout si elle est divinement gourmande :) . Spéciale dédicace à ton père qui n'arrivera jamais à me piquer toutes mes recettes, à ta mère qui apparemment s'est régalée, et à toi parce que... heu... *joker* xD non parce que tu es sans doute l'un des plus gourmand que je connaisse ( et que j'adore te faire des p'tits trucs à manger ;) ).

Petite participation aux Milles et Unes Escales de la Table Monde, mais je crois que sans photo ça ne compte pas :/ Dans tous les cas le recette reste là lol ^^

P’tits Nems Maison pour copain d’enfance…
Et parents gourmands :p

Ingrédients (Pour 6 fêtards en apéro, soit une quarantaine de bouchées):
¤ 2 carottes
¤ un oignon
¤ 6 shiitakés
¤ 2 gousses d’ail écrasées
¤ un morceau d’1.5 cm de gingembre frais
¤ 100g de vermicelles de soja ou de riz
¤ 200g de pousses de haricots mungo
¤ une vingtaine de feuilles de riz grand format coupées en 4
¤ 2 cuillères à soupe de sauce soja
¤ poivre blanc et noir
¤ une cuillère à café de graines de coriandre et de poivre sizchuan réduit en miettes à l’aide d’un bon pilon (ça défoule au passage héhé)
¤ Un beau bouquet de menthe fraîche (ramassé par môman chef jardinière ;) )
¤ basilic thaï [facultatif c'est si on en a ^^]
¤ Tempeh revenus aux épices et coupés en lanières, ou tofu fumé préalablement marinés dans une sauce perso (citron, gingembre, miso, sauce soja, menthe et piment), mais on peut aussi les faire simplement aux légumes.
[Pour la version non végétarienne, ajoutez 500g de crevettes décortiquées (par le gentil pôpa hihi)].

[NOTA BENE]: Il va de soi que ce genre de gourmandises, certes délicieuse au possible, demande un peu de temps de préparation. Si le jour J vous êtes relativement pressé, il vous est toujours possible de préparer la farce la veille. Conservez la au réfrigérateur couverte d’un cellophane et hop no problemo, plus qu’à rouler ;)

Mmmmh c’est bon les nèmeuh…
Bon alors, la garniture de ces petits rouleaux… ben elle peut varier très facilement et au delà vraiment s’adapter à toutes vos envies. Traditionnelle (plutôt comme ici) ou plus occidentale et originale, c’est selon vous. La galette de riz, comme la feuille de brick ou de filo, est un support léger et croquant, qui adore héberger les préparation souples et onctueuses (ya pas que lui :p).
Des légumes finement hâchés aux fromages crémeux, en passant par les fruit et l’inévitable chocolat, tout lui convient, pour le plus grand plaisir de nos papilles.
Dans cette recette, je reste traditionnelle car j’adore vraiment le mélange de saveurs qu’apportent tous ces ingrédients réunis (mes autres essais plus originaux viendront plus tard ;) )

Donc pour la farce, dans un premier temps découpez les carottes en tronçons assez grossiers et faites les cuire à la vapeur. Surveillez, elles doivent rester légèrement croquantes. Puis hop, faites trempouiller les champignons shiitakés dans de l’eau préalablement chauffée (pas trop non plus hein^^).
[Passage à zapper si on a la chance d'avoir des champi frais, 10 fois plus goûteux *bave* mais dur à trouver :'(]
Emincez finement l’oignon, l’ail, le gingembre frais et réservez sur une assiette.
Mettez de l’eau à bouillir, puis égouttez et rincez abondamment les pousses de Mungo en attendant l’ébullition. Si quelques unes flottent à la surface, jetez les. Une fois l’eau chaude, versez la sur les vermicelles et laissez cuire entre 2 et 4 minutes (tout dépend de ce que précise votre paquet ^^ mais généralement c’est à peu près ça lol).
Une fois le temps écoulé, les égoutter dans une passoire et les passer quelques secondes sous l’eau froide pour éviter qu’elles ne collent (j’ai rien contre le fait qu’elles désirent faire d’avantage connaissance, mais là c’est encore trop tôt.. la patience est d’or muahahah *rire sadique x)*

Lorsqu’elles ont légèrement refroidies (histoire de pas y laisser la peau de vos doigts) hop on coupe en tronçons de 5cm environ avec un ciseau et on réserve dans un grand bol.
Les champignons bien ramollis, vous pouvez les égoutter, en les pressant bien pour que toute l’eau sorte. SURTOUT GARDEZ L’EAU DE MACERATION, elle a un super parfum /sluuuurp.
Coupez également le Tempeh/Tofu en lanières (ou les crevettes en deux dans le sens de la longueur pour éviter qu’elles ne fassent trop « boudin » dans le nem lol.)

Et c’est le grand rassemblement (comme en 68 aha !! a l’assaut !!!!!!!!!)
Dans un wok (ou une sauteuse), mettre à roussir l’ail sans rien, ou un peu d’huile de sésame ou de colza/pépin de raisin). Ajoutez l’oignon, faire griller légèrement puis hop au tour des vermicelles de s’faire dorer la pilule sur feu moyen. Versez une partie du jus des champignons, les deux cuillères à soupe de sauce soja et remuez délicatement.
C’est une cuisson qui doit être rapide, comme toujours au wok, donc les ingrédients s’enchaînent: d’abord le gingembre et la coriandre/sizchuan écrasés; puis les pousses de mungo, les champignons et les carottes. Si besoin rajoutez un peu de l’eau des champignons.
Laissez cuire environ 3 ou 4 minutes en remuant très souvent (avec des baguettes c’est le plus pratique ^^), puis assaisonnez de poivre blanc et noir. Laissez encore quelques secondes puis coupez le feu.

Pfiouuuu fait chaud hein? Essuyez les perles à votre front d’un coup de revers de manche. Et là vous vous dites « j’ai bien mérité une pause ». Que Nenni !! c’est juste qu’il faut que la préparation soit tiède pour façonner les nems… z’en avez d’la chance, bande de vénards :p
Bon ceci étant, si vous êtes quelqu’un d’organisé *coup d’œil vers coupain… hum* vous pouvez employer cette pause pour laver tous les ramequins utilisés… C’esT VoUs QuI VOyeZ !!
Quand la farce est manipulable, ajoutez la menthe et le basilic finement ciselés; ils se mettent au dernier moment et quand c’est tiède pour ne pas trop les cuire.

Que la partie commence muahahahha !!
Pour rouler, le mieux est de bien s’installer: prenez vos feuilles de riz, Tempeh/tofu/crevettes, vos feuilles de menthe restantes, un grand plat (les nems roulés ne doivent pas se toucher ou ils vont immanquablement se coller et après… galèèèèère lol) et un torchon humide. On dispose son plan de travail (ah oui c’est tout un taf) comme on le sent et Andiamo!!
On met à tremper un quart de feuille dans de l’eau bien chaude, on la sort (tention c’est fragile :o ) et on la pose côté arrondi vers soi. Saisissez une lanière de Tempeh (ou deux jolies moitiés de crevettes) et disposez en bas de la feuille en y adjoignant deux feuilles de menthe en parallèle. Puis zou une belle portion de préparation (à doser en fonction hein^^).
On rabat le côté rond devant soi vers le haut pour recouvrir le p’tit tas et on serre bien. Les deux côtés de même sont ramenés vers l’intérieur au centre et allé on roule (ma poule :p).
[En image ICI, par la géniale Loukoum, dont je raffole du blog, soit dit au passage ;) ].

Quelques minutes après et tous vos nems roulés (comment ça c’est fait 2h… z’êtes lents :p) faites chauffer un peu d’huile dans une poêle pour les faire dorer. Il s’agit simplement de les saisir, la cuisson se finissant au four à 200° environ 10 minutes. Ils sont ainsi colorés et délicieusement craquants sans être trop gras.
Il est également possible de ne les passer qu’au four. Ils seront moins grillés mais très croustillants, avec forcément un goût différent. A vous de voir ;)

Garçon !! les Sauces !!
A Servir bien entendu accompagnés de belles feuilles de salade diverses et variées, ainsi que de menthe fraîchepour manger ces bouchées avec les doigts, s’en mettre tout plein partout et être au paradis hihi.
Quant aux sauces, laissez libre court à vos envies ^^
¤ Classique:
Mélangez de la sauce soja, nuoc mam, gingembre en poudre, sucre et vinaigre de riz. Quelques filaments de menthe et de carotte, et un peu de poivre, pouf z’avez une p’tite sauce « traditionnelle ».
¤ Spéciale Talia:
Associez une belle cuillère à soupe de miel avec un peu de concentré de tomate, de la sauce soja, gingembre, paprika, piment, un trait de citron et un peu d’eau pour délayer un poil.

C’est vrai que ça demande un peu de temps, mais didiou qu’est-ce que c’est bon !! Et puis zut, ça n’a quand même rien à voir avec les rouleaux du père truc Luan* ou Suzy machin quand même!!
Ca ne s’invente pas, l’amour de la cuisine et l’amitié des gens, ça rend heureux

Rendez-vous sur Hellocoton !
« Et Après ?589101112Et avant ? »