Archive for the ‘P’tites recettes sans lait’ Category


Push it Up !!
Je profite de ce concours tout simplement génial, organisé par Chocolatatout,
pour vous ressortir ma p’tite recette adaptée aux vegan et autres allergiques multiples…

Remember…
Un brownie ultra savoureux, ultra fondant, ultra gourmand ;)
Et en plus…
Au top pour la ligne !!
Quoi de mieux ?!

øøøøøøøøøøøøøøøøøøøøøø

Bon, presque deux semaines après le pique-nique de Bercy (roooh je crains vraiment du boudin ><) voici la recette du si fameux fondant vegan aux ingrédients surprises lol.

Remarques, hein, il n’est jamais trop tard pour bien faire (le bonne excuse du vieil adage xD)
Toutefois, avant tout, rendons à César ce qui lui appartient, la base de la recette vient de chez la gourmande de Chocolate & Zucchini, un chocolate cake connu et reconnu sur tout le net depuis pas mal de temps ^^.
Oui mais si la courgette ne me dérange pas, des ingrédients plus normaux en revanche, eux, posent problème par chez moi. Entre allergie, cholestérol et envie de garder la ligne, on en vient à se demander où est passée la gourmandise dans tout ça… :/
Alors, parce que le plaisir ne doit pas être oublié quels que soient les obstacles, je me suis gratté le cervelet pour adapter tout ça… Et puis tant qu’à faire, j’ai glissé quelques touches perso…..
Pour un gâteau fondant à souhait… Vegan, sans gluten, sans oeuf ni caséine ;) à tomber de sa chaise… Qui osera dire que les recettes végétaliennes sont sans goût ?!!
Un doute? Vous avez la parole de choco’addicts (et ce dimanche-là, à Bercy, j’peux vous dire qu’il y en avait pas mal hihi :P )
Et si vous ne nous croyez pas, il reste une solution… Testez-le !!
P’tit fondant au chocolat divinement fou…
… parce que les trucs trop normaux c’est même pô drôle…
Ingrédients [pour une bonne dizaine de blogueurs gourmands]:

∞ 350g de courgette crue
∞ 200g de chocolat à dessert corsé (70 et 99% pour moi mais on peut mettre du basique à 60% adaptez alors le dose de sucre selon la force du chocolat mais aussi de votre goût, attention à ce qu’il soit bien sans gluten)
∞ 15g de cacao en poudre V.H*uten
∞ 60g de rapadura
∞ 40g de matière grasse végétale (margarine, purée d’amande/noisette… etc c’est selon votre choix et vos possibilités :) )
∞ 70g de farine de châtaigne
∞ 30g de poudre d’amandes torréfiée
∞ 1 cc de bicarbonate et de levure chimique sans gluten
∞ Une pincée de sel
∞ Quelques gouttes de Tabasco et une belle pincée de piment d’Espelette
∞ Deux belles cuillères à soupe de graines de tournesol grillées

Dans un premier temps, on met à fondre la matière grasse avec le chocolat et le cacao en poudre dans un bol au bain-marie, sur feu doux pour ne pas brûler les ingrédients (on est pas pressé ;) ).
Parallèlement, réduisez vos morceaux de courgettes en une jolie purée toute verte à l’aide de votre robots préféré ^^ (à défaut vous pouvez les râper à la main, c’est jute un peu plus long et moins fin à la consistance).

Dans un autre saladier, mélangez simplement les ingrédients secs ensemble… Un bol de Corse, une pincée de gonfl’attitude x), un soupçon de bicarbo (mon souvenir de Mamie xD mdr), Tabasco et piment d’Espelette et de Sicile pour un voyage en Italie du Sud et en Espagne, en passant faire une escale au Mexique (attention dans vos valises, ne ramenez pas la grippe H1N1 hein xD)… Enfin une touche salée et la poudre croquante d’amandes torréfiées pour finir.

Récupérez votre p’tite purée de courgettes et ajoutez lui le rapadura en remuant bien pour que le sucre se dissolve et pénètre avec amoûr nos coupines toutes vertes ;) :P
Versez alors cette préparation dans le chocolat fondu et à l’aide de notre Maryse internationale, incorporez bien tout ça ensemble.
Ben voilà rien de plus compliqué ;) on réunit les deux appareils dans un seul plat, en mélangeant bien pour obtenir une belle pâte délicieusement chocolatée :D *bave*

Une dernière p’tite touche pour encore plus de gourmandise ?
Ajoutez deux cuillères à soupe de graines de tournesol grillées et sucrées à la poêle. Elles auront ainsi une p’tite croûte caramélisée à tomber… *gagaaaah* (désolée j’en perds mon latin xD lol).

Maintenant c’est direction le moule à cake, chemisé d’un papier sulfurisé ou « beurré » avec de la margarine végétale. Au fond du plat il m’arrive quelques fois de disposer une épaisseur d’amandes effilées et de rapadura pour créer une croûte croustillante et terriblement addictive huhu

Et la cuisson? 180°C pendant 45 mn ;) tout bête, tout simple…
Rien de mieux pour se faire plaisir… Sans aucun regret ni le moindre pépin de culpabilité… muahahahah

Et pour plus de plaisir, servez le tiède avec une boule de glace à la Vanille de Madagascar (ou autres dans le genre comme Nougat, Praliné enfin une saveur qui tue quoi xD), quelques noix grillées et caramélisées; ou à l’opposé, disposez le froid au centre de l’assiette et accompagnez le d’un coulis à base de confiture de cerises aux épices tiédie et d’une petite feuille de menthe poivrée ;)
Qui a dit que j’étais trop gourmande?? Et puis d’abord… Comment peut-on être trop gourmand hein ?!! Pffff namého…



Chez moi, trop est un mot qui n’existe pas muahahahah

øøøøøøøøøøøøø
Et c’est avec plaisir que j’en profite pour participer au concours « Adaptez votre dessert préféré sans Gluten » que nous propose Natacha, en partenariat avec Cook’n'blog ;)
Parce que même atteinte de la maladie cœliaque, ça ne m’empêche pas d’être une infinie gourmande hihi :p
Rendez-vous sur Hellocoton !

Petit à petit, l’hiver se finit…
Lentement il délaisse les bancs de l’école…
Et dans un dernier souffle disparait…
Pour rejoindre cette p’tite boîte…
Où dorment mes souvenirs…
Et pourtant…
Même si le printemps prend ses marques…
Même s’il renaît de ses cendres…
Et que les rayons de soleil viennent réchauffer nos coeurs…
Les dernières bribes du Zéphyr hivernal sont encore bien présentes,
et soufflent avec nostalgie sur ma cuisine…
Au carrefour de saisons…
Rien de mieux que d’se mettre aux fourneaux…
En main… mon bol et mes baguettes…
Quelques coups de cuillère…
zwip… zwip… zwip…
Les saveurs se répandent…
Les parfums s’exalent…
Les papilles s’éveillent…
Entre curiosité et gourmandise, une ultime tentative…
Et je dois avouer que cette petite « création »… j’en suis assez fière :D
*************************

P’tit ragoût d’hiver hautement addictif…
… parce qu’il est temps de tourner la page pour accueillir la renaissance de Gaïa…

Ingrédients [pour une p'tite m'zelle nostalgique] :
ø 200g de panais cuit à la vapeur
ø Une demie tasse de thé au jasmin
ø 120g de châtaignes grillées ou 50g de flocons de châtaignes toastés
ø Deux gousses d’ail en chemise, cuits à la vapeur avec le panais
ø Laurier, thym sec effeuillé, sauge
ø Sel rose, poivre blanc, 5 baies
ø Graines de pavot, graines de lin brun et doré
ø Cumin et nigelle grillés
ø Un filet d’huile Equil’huiles bio
et mes ingrédients qui changent tout…..
ø 1/2 cuillère à café de vanille en poudre
ø Une cuillère à café d’eau de Jasmin

Un ragoût à la croisée des saisons… rien de mieux pour se donner un bon p’tit coup de boost avant les beaux jours !! hihi Alors… z’êtes prêts ?

Parce qu’avant le début, il y avait…
Le panais ! :D  Bon si vous avez toujours (ou presque ^^) du panais prêt à déguster avec gourmandise comme c’est mon cas (oui, je suis addict mais j’assume NA !! muahaha), alors la recette sera encore plus rapide. Sinon, coupez le simplement en dès et direction le cuit-vapeur pour un p’tit tour de sauna gratuit pendant 20 à 30 minutes. Et histoire qu’il ne se sente pas tout seul, mettez également deux ou trois gousses d’ail en chemise ;) Rassurez-vous, généralement ce duo là sait rester sage :p
A la sortie… Juste un p’tit plouf! dans de l’eau froide histoire de capturer les saveurs et on reprend là où… on s’était arrêté… ;)

When the cocotte singing…    ouh yeaaaaah… xD
Dans une p’tite casserole ou une mini-marmite (pas évident de cuisiner pour un hein? ^^), versez un filet d’huile et jetez-y votre panais dès qu’elle commence à susurrer de tendres mots doux à votre oreille (ou de suaves effluves à vos narines, à vous de choisir hihi). Ajoutez-y les aromates (laurier, branche de thym et sauge), les graines de lin, de pavot puis celles de cumin et de nigelle. Donnez quelques tours de moulin 5 baies, saupoudrez d’un peu de poivre blanc et remuez bien sur feu vif durant une à deux minutes à peine. L’huile en chauffant va permettre de développer les goûts pour mieux les exalter hihi!

Une fois l’ensemble légèrement doré, ajoutez les châtaignes grillées grossièrement écrasées (ou les flocons toastés) ainsi que la demie tasse de thé au jasmin. Donnez une dernière ébullition puis baissez sur feu doux et couvrez pour 5 minutes.

Tic Tac… Tic Tac… 
comment ça je suis sadique ?! muahahah vous n’avez encore rien vu xD
Le temps passe, profitez-en pour vous ouvrir une bonne bière, rien de meilleur avec un bon ragoût de fin de saison froide ;) (Mmmmmh une Jenla*n ambrée… bien fraîche… :D hihi).
Au bout du temps, finissez en ajoutant enfin la vanille, l’eau de Jasmin et si vous avez quelques grains de maniguette. Attention à ne pas surchauffer une fois ces ingrédients ajoutés, cela nuirait à leur saveurs.
Assaisonnez enfin de sel rose et remuez une dernière fois délicatement…

Graouuuu…
Dressez dans un grand bol gourmand, saisissez vos baguettes et hop! Dans une ambiance hivernale, lumières tamisées et grosses chaussettes de laine... Laissez vous glisser au creux du canapé pour regarder un bon film…

Peut-on rendre meilleur hommage à l’Hiver vieillissant ? ;)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Il y a des jours où il ne faudrait pas se poser de question…
Laisser couler les secondes à leur vitesse de croisière et ne pas chercher à influencer le cours du temps…
Laisser les saisons renaître en respectant leur rythme, sans jamais vouloir accélérer les choses et risquer de tout briser…

Prendre sur soi et s’en remettre à demain
Croire en Gaïa et vivre en ses mains
J’aime toutes les saisons, quelles qu’elles soient, parce qu’au final chacune possède quelque chose d’unique…
Mais au delà, ce sont les changements de saisons qui interrogent ma curiosité…
Ces moments où tout se croise…
Le temps, l’espace, la vie, la mort…
Tant d’événements prêts à éclore au grand jour
et se révéler à nos regards ébahis…
Quel que soit l’avenir qui se dessine…
L’existence nous l’amène sur un plateau d’argent…
Issu de l‘amour des différences…
Nous devons l’honorer comme un don de Gaïa

Makis’Arts en deux versions… pour un bento estudiantin toujours plus gourmand…

Pour une casse-pieds en mal de voyage [ou deux rouleaux prêts à découper]:

~ Makis d’automne…
Quand le vent souffle sur nos coeurs…


ø Des feuilles de nori (ou deux feuilles de riz)
ø 160 à 180g de riz complet aux éclats de châtaignes cuit
ø Lanières de mangue délicieusement sucrée
ø Purée de panais
ø Une cuillère à café de chèvre affiné et bien crémeux
ø Graines de pavot et de lin brun et doré torréfiées, coriandre, cumin et nigelle
ø Poudre de cumin et de piment de Cayennes, sel rose, poivre blanc et 5 baies
ø Népita et marjolaine séchées et effeuillées
ø Vinaigre de cidre tiède
ø 100g de petits champignons Enoki juste blanchis
Roule, Maurice !
Pour commencer, faites cuire votre riz à la façon sushi en remplaçant le traditionnel vinaigre de riz par du vinaigre de cidre. Laissez le légèrement tiédir (bo c’pas obligé hein… libre à vous de vous cramer les doigts ^^). Pendant ce temps, vous pouvez couper tranquillou vos p’tits ingrédients…
Préparez la purée en passant au bon vieux presse-légumes vos panais cuits à la vapeur, puis mélangez-la avec le chèvre, avant s’assaisonnez tout ça de sel, de cumin en poudre et en graines, de pavot, de coriandre concassée, de poivre blanc et de 5 baies. Une touche de muscade et de cannelle pour bien finir et on réserve.
Et là… les choses sérieuses commencent…
Hop, on pose sa p’tite feuille nori devant soi… et c’partit pour la tartinade ;)
Pour ce faire, c’est très simple, étalez le riz aux éclats de châtaignes uniformément sur la surface, en laissant 1cm en haut et en bas de manière à bien coller le rouleau final.

Ensuite, ben c’est comme pour n’importe quel sushi, on répartit tout ce qu’on veut, comme on veut… pour se faire un plaisir divinement gourmand ;)
Sur la partie devant vous, disposez de la purée de panais sur 1/3 de la surface… Par dessus, placez vos p’tits champignons Enoki, les lanières de mangue et finissez par saupoudrer de piment de Cayennes et de marjolaine séchée. Parsemez de quelques graines de lin grillées et…
Roulez jeunesse !!
Former votre maki en serrant bien, de façon à obtenir un joli rouleau régulier. Là, direction le frigo pour raffermir tout ça (bah oué il a la peau tendu le bougre, c’est qu’il est bien garni héhé)
genre une petite demie heure hein ^^ ça suffit ;)
Quand il vous semble prêt… y a plus qu’à couper en délicates tranches d’un bon centimètre d’épaisseur…. SAUF !!
Sauf si vous êtes DEUX fois plus gourmande comme moi hihihi
Dans ce cas… on fait patienter le copain d’Automne pour préparer vite fait son p’tit frère d’hiver…
Parce qu’un p’tit bonheur ne vient jamais seul ;)

ØØØØØØØØØØØØØØØØ

~ Makis d’Hiver…

Quand la neige saisit nos âmes…
ø Des feuilles de nori
ø Un bol (environ 160 à 180g) de riz complet et quinoa cuit avec algues wakame et graines de lin brun/dorée
–> Il est primordial de faire cuire les céréales avec ces deux ingrédients car ils donnent ce côté gluant habituellement présent dans le riz à sushis, tout en évitant la perte des nutriments causée par une surcuisson.
ø Feuilles de chou pak Choy cuit à la vapeur
ø Mélange de graines torréfiées (sésame, pavot, nigelle, cumin)
ø Compotée de Nashi (pommes et poire) aux épices
ø Piment doux en poudre, piments Thaï en paillettes
ø Sel rose, 5 baies, poivre blanc
ø Coriandre fraîche hâchée
Heu…
Ben oui rien de plus compliqué que pour la version ouane ^^
On pose sa p’tite feuille nori devant soi… et c’est r’partit comme en 40′ :)
Etalez le mélange riz/quinoa/wakame/lin, puis zouuuuu !! On se laisse allé pour les ingrédients
Sur la partie devant vous, disposez des feuilles de chou grossièrement déchirées sur 1/3 de la surface… Hééééé !! Allez-y mollot quand même bande de brutes ! Les pauvres elles n’ont rien demandé lol ^^
Bon quand ça c’est fait, parsemez de coriandre fraîche hâchée et du mélange de graines torréfiées… Lâchez-vous, ça sera encore plus croquant… :D
Touche de sucré un peu olé-olé *miôm miôm*
Au centre de la zone recouverte par Chouchou le chou, disposez un beau « boudin » de compotée de nashi, avant de saupoudrer de piment doux, des paillettes de piments thaï, de sel rose, de 5 baies et de poivre…
Ca roule, ma poule !
Toujours pareil, on serre bien comme il faut, un tour au frigo, et hop ! Le tour est joué ;)
Il peut rejoindre son p’tit frère d’automne…
Coupez-les et enfin disposez les sur votre assiette de service.
… Si vous avez le courage de patienter encore un peu
avant de vous laisser envahir par cette envie intolérable..
Posez-vous, dégainez les baguettes, la sauce Tamari et les graines de sésame grillées
mmmh bah voilà, prêt pour s’régaler ;)
Partout et nulle part à la fois…
Deux recettes qui s’opposent…
Des épices différentes et savoureuses…
Réunies pour une explosion des goûts !! :D
Tous les textes et photos sont la propriété de Taliashka, et issus du blog …Terre Noire & Soleil Rouge… et ne sont pas libres de droits. Toute reproduction de ce blog et de son contenu, même partielle, est interdite sans la permission écrite de l’auteur, sous peine de poursuite.
Rendez-vous sur Hellocoton !

Chôôôôôôôôô cacaooooooooooo !!!
Chô, chô, chô chocolaaaaaaaat !!!
……….
*hum…*
Ok… je sors xD
C’est le contre-coup des cours… J’en peux plus !!!
Plus aucune vacance avant Mai et encore… *no comment*
Bref je me rattrape et surtout… surtout !!! Après mes p’tits sablés déc
adents, je vous lance une nouvelle douceur de barré… Toujours dans mon optique d’adapter les grands classiques sans gluten et si possible sans lactose non plus ;)
Il y a quelques temps c’était l‘anniversaire de ma môman
Alors forcément je voulais lui faire plaisir ;)
Par chez nous, on a un gâteau à se damner… Ca s’appelle le Provençal :D
(oué il porte bien son nom hein? ^^)
Hop, hop, hop !!! Il suffisait de demander… :D
Voici ma version sans gluten ni lactose

Et comme j’adore les desserts à l’huile d’olive, je propose cette recette à Carole


[Au passage je me suis éclatée avec mon appareil photo, le panel de couleurs et les nuances :D
Don excusez moi si vous trouvez mes photos moches... moi je me suis amusée hihi]
L’ultime réunion d’un souvenir et du plaisir rien que pour ma môman…
… Parce que j’ai cette chance extraordinaire de t’avoir…
Ingrédients [pour une délicieuse plaque terriblement gourmande...]:

–> Pâte sucré/sablé (c’est une recette que je fais très souvent comme fond de tarte)

ø 200g de farine de riz
ø Une cuillère à café de poudre de vanille
ø 90g de purée d’amandes complètes
ø Quatre cuillères à soupe d’huile d’olive
ø 90g de cassonade brune complète
ø 1/2 sachet de levure chimique sans gluten
ø Une cuillère à café de bicarbonate
ø 2 jaunes d’oeufs
ø 80g de poudre d’amandes fraîche torréfiée (Je vous conseille honnêtement de ne pas les monder et de les torréfier avant des les mixer ;) )
ø Une pincée de sel

Version Omni et gluten:
ø 200g de farine de blé
ø Une cuillère à café de poudre de vanille
ø 110g de beurre
ø Deux cuillères à soupe d’huile d’olive
ø 90g de cassonade brune complète
ø 1/2 sachet de levure chimique sans gluten
ø Une cuillère à café de bicarbonate
ø 2 jaunes d’oeufs
ø 80g de poudre d’amandes fraîche torréfiée
ø Une pincée de sel


–>Garniture:
ø 25 cl de crème de soya
ø 70 g de cassonade
ø 100g de miel (ou de mélasse huhu)
ø 250g d’amandes, noisettes, ou autre grossièrement concassées ou effilées (ici j’ai fais 100g de concassées et 150g d’effilées)

Pour saupoudrer… pour plus de gourmandise hihi
ø Graines de sésame complet grillé
ø Poudre d’amandes torréfiée
C’est partit mon kikiiiiiiiiii !!
Crémez la purée au fouet électrique pour la rendre bien onctueuuuuuse :D ajoutez le sucre, la vanille, le sel, la levure et le bicarbonate et hop! fouettez à nouveau.
Pour la version omni, c’est pareil on crème le beurre, on verse le reste et on mélange.
Ajoutez ensuite la poudre d’amandes et la farine et là… les mimines entrent en scène héhé Sablez tout simplement du bout de vos p’tits doigts agiles ;) Pour finir, ajoutez les deux jaunes d’oeufs, l’huile d’olive et malaxez bien la pâte, qui doit devenir très grossière, vous devez pouvoir en faire une boule. Si elle ne se tient pas c’est normal, elle est légèrement humide mais ce n’est pas comme une pâte brisée ou autre.
Une fois débarrassée, foncez le moule de votre choix, en le garnissant d’une feuille de papier sulfurisé. La forme importe peu (personnellement j’en ai pris ma plaque à pâtisserie, pour avoir un rectangle, plus pratique pour des bouchées) ^^. Le tout c’est d’avoir un bord assez haut car il faut une épaisseur d’au moins cinq millimètres environ.
Vous pouvez aussi utiliser cette préparation comme fond de tarte, je pense qu’elle se marierait à merveille avec un caramel au beurre salé et un croquant chocolat huhu ^^
Placez votre plaque/moule au frigo pour faire prendre la pâte une ch’tite demie heure. Dans un même temps, lancez le préchauffage du four sur 180°C.
Une fois refroidie, enfournez-la pour 10 minutes de précuisson…
Et pendant ce temps…
Ben on s’prépare la garniture gourmaaaaaande :D
Très rapide et ultra facile ;) dans une casserole, mettez le sucre, le miel et la crème, puis zou! sur le feu. Portez à ébullition, avant de baisser sur moyen doux. On laisse blobloter tranquillement jusqu’à épaississement et coloration dorée de l’ensemble… Et que dire alors de l’odeur…… *bave*
Carameeeeeel…
Quand votre préparation, crémeuse à souhait, vous semble avoir la bonne consistance, arrêtez le feu et versez-y dessuite vos amandes concassées (et le sésame si vous en mettez). Remuez pour bien enrober l’ensemble dans cet or liquide complètement décadent…. :D (vous imaginez… comme une nougatine !! gaaaaaah…).
Ben ya plus qu’à étaler sur la pâte pré-cuite, en répartissant bien jusqu’aux bords et dans une épaisseur uniforme. Saupoudrez de sésame grillé et de poudre d’amande torréfiée, si vous êtes gourmande comme moua :D hhihiii
Direction le four…
Enfournez pour 12 minutes environ, dans la partie basse du four, en mettant sur position grill en montant la température à environ 230°C.
Une fois bien grillée, on sort tout ça et hop! un tour dehors sur le barbuc’ pour bien refroidir… mmmh ya rien de mieux :D
****************
Ben… outre la première intéressée qui s’est régalée…
J’en connais un deuxième qui n’a pas su résister non plus… surtout avec le p’tit sirop de châtaigne maison dessus… hein Sylvain ;) hihi
Maintenant tu vas pouvoir le refaire ;)
Rendez-vous sur Hellocoton !