Archive for the ‘Soup’Addict’ Category


Brrrr… Ca y est le froid revient…
Après des températures digne d’un beau printemps en plein mois de novembre…
Après la neige et sa beauté pure, mais casse gueule
(quand on habite Avignon… vive la mairie…)
Après le mistral et ses attaques sournoises, qui s’faufile entre les plis des pulls…
Vivement le retour de Zéphyr et ses caresses brûlantes…
Et tant pis si pour cela, je devrais délaisser panais et topinambours…
Chou-fleurs et brocolis…
A chaque saison, sa peine mais aussi son lot de p’tits bonheurs…
Un instant de tristesse, de mélancolie… et tant d’autres si mystérieux
Sous le signe du temps du temps qui s’écoule…
Avant de laisser s’insinuer dans mon coeur
Ces paroles à la fois si douces et pourtant si violentes…
Il est des soirées étoilées…
qui n’appellent qu’à la tranquillité,
qu’à la lutte contre l’ennui et le danger…
De ces moments qui font tout oublier…

P’tit Velouté tout doux pour soirées glaciales…
… parce que la soupe ça ne fait pas que grandir, ça réchauffe le coeur aussi ;)
Ingrédients [pour une frileuse en chaussette de laine] :
ø 160g de panais cuit à la vapeur
ø Une poignée de craterelles séchées (ou autres champignons, même des Paris.. bon ça ne vaut pas de bons forestiers pour le goût fort et puissant mais c’est pas mauvais quand même ;) )
ø Thé blanc
ø 80 à 100g de flocons de riz, de sarrasin et d’amarante soufflée
ø Une cuillère à soupe d’huile de sésame
ø Graines de lin et de sésame torréfiées
ø Herbamare corsé
ø Poivre blanc, 5 baies
ø Graines de nigelle, cannelle, cumin en poudre
Mix mix et patatra…
Première opération, s’i vous l’acceptez… mélanger les flocons ensemble avec l’huile pour qu’ils s’amalgament en grosses pépites :D
Mettez les ensuite sur une plaque de cuisson ou dans un moule à tarte en fer et zou! au four, position grill pour une p’tite séance d’UV des familles, histoire de bien se dorer la pilule hihihi (ou gnarkgnarkgnark si on est sadique xD). Cette bronzette ne devrait prendre qu’entre 10 et 20 minutes (selon les fours).

Tchiiiiiiii…
Pendant ce temps, faire infuser un p’tit litre de thé (comme ça il vous en reste pour boire avec héhé ;) ). Versez-en une bonne moitié dans la casserole, et plongez-y vos craterelles séchées, afin de leur offrir un bon bain réhydratant, en les accompagnant d’une belle feuille de laurier et d’une branchette de thym.
Hé quand j’y pense… Ils sont vachement bien traités les ingrédients chez moi… je devrais peut-être ouvrir un centre de soins du corps avec pour produits de luxe mdr… avec des jacuzzi et des spa.. même plus besoin de cuit-vapeur après ça muahahahh xD).
Disposez vos morceaux de panais dans un récipient haut, avec les épices et assaisonnez bien. Quand les craterelles sont bien gonflées (je dirais environ 5mn), retirez-les du thé-bouillon dans lequel elles ont trempé et versez-le sur le panais puis mixez tous ça avec votre pied à soupe (il va de soi que tout champignons ré-hydraté va apporter au bouillon un parfum du feu de D***.. aussi ne jetez jamais l’eau de trempage !! A la limite, chinoisez-là, mais gardez là précieusement pour un risotto ou un p’tite viande en crème ;) )
Ajoutez du thé chaud si vous jugez votre crème encore trop épaisse, ça c’est à votre bon goût m’sieur dame ;)
Mélangez ce velouté avec vos craterelles, ajoutez quelques graines de lin et de sésame torréfiées, quelques aulx en chemise cuits à la vapeur, et faites réchauffer le tout sur feux doux.
Pendant que ça bloblote gaiement, sortez le « granola » du four et séparez-le pour en faire des pépites grossières.
Bon c’est bien gentil tout ça mais…
Maintenant plus qu’à dresser ;) Versez votre soupelette dans un beau grand bol après avoir corrigé l’assaisonnement au besoin, et saupoudrez de votre granola doré et ultra croustillant :D
Un dernier tour de 5 baies et un filet d’huile de sésame...
Dépêchez-vous… tant que c’est chaud…
Ou qu’une petite gourmande ne l’aura pas toute avalée…
dès votre dos tourné… :p
Rendez-vous sur Hellocoton !

Un voyage en Enfance…
Pour un retour vers l’ignorance,
Et ce monde d’Innocence
Rythmé d’impatiences…

Quand s’élèvent, délicieuses,
les odeurs et saveurs exquises,
Les réminiscences jaillissent, malicieuses,
Telles de douces gourmandises…

Délicates perles sucrées,
Pour une maman tant aimée…
Folles recettes épicées,
Pour un papa fin gourmet…

Et ce bonheur de chaque instant,
Quand par cet amour si puissant,
Cuisiner devient un vrai don de soi.
Entre souvenirs et langues de chat.

Un retour aux racines,
Pour un plaisir qui se dessine,
Et se re-dessine avec l’âge,
Quand sonne l’heure du partage.
……………
Bon fête à mon petit pôpa et ma môman, si chers à mon coeur…
Eux qui m’ont transmis cette envie, pouvoir leur offrir à mon tour ces quelques petits plats est mon plus grand bonheur ^^
Comme quoi, ya pas photo, si la cuisine rassemble les êtres autour d’une belle table, elle réunie aussi les coeurs et les âmes à travers elle. Alors même si cette année nous ne pourrons fêter tout ça en famille, nous avions pris de l’avance avec l’anniversaire de mon pôpa il y a quelques temps héhé ;) Une p’tite journée tranquille, et les premiers instants sous ce beau soleil rayonnant…
∞~∞~∞~∞~∞~∞~∞~∞~∞~∞

Veloutée tout doux d’asperges, pour un passage entre deux saisons…

… Parce qu’une entrée légère avec des restes, c’est possible ;)
Ingrédients [pour une grosse gourmande en manque de douceur dans ce monde de brute]:

ø 200g d’asperges vertes
ø 60 à 100g de tofu soyeux (ou 2 cuillères à soupe de crème fraîche ou végétale)
ø Un quart d’oignon nouveau
ø Un quart de litre de bouillon aromatique (ail, laurier, thym, sauge, girofle)
ø Poivre blanc et moulin 5 baies
ø Sel Herbamare Asia
ø Curcuma
ø Graines de pavot, de coriandre et de nigelle
ø Quelques jolies fleurs de bourrache
ø Huile d’olive
ø Graines de sésame
Bon bon bon… Je vous vois venir (à 30km au moins mdr xD)…
« Mouééééé… Mais les asperges c’est pas donné.. Alors les réduire en velouté… J’sais pas, j’hésite à m’lanceeeeer… » (noté les allitérations en « é » et en rimes s’il vous plait !! Rooooh encore!! huhu Faut qu’j'arrête lol) Bref passons…
Je comprends tout à fait, et je dois avouer que la première fois, quand j’ai eu l’idée de tenter le coup, j’ai mis deux jours à me décider. Ce qui finalement a eu du bon, puisqu’au bout de ces deux jours, mes asperges cuites à la vapeur n’avaient plus que la pointe de présentables… Non que le reste ne soit plus bon hein !! Mais juste tout fripé comme la peau de mamie… (oups… j’ai rien diiiiiiit !!! x) *s’excuse auprès des mamies* c’est affectueux ;) ). Et là… ben finalement ça me dérangeait moins, ce qui est, entre nous, idiot comme réaction x) mais bon j’assume ^^
Je ne regrette jamais rien de mes choix, c’est un de mes principes fondamentaux… Et ben là, je pourrais presque l’enfreindre, parce que ce velouté c’était tout simplement… divin. Alors si je regrette? Non, (vi suis une tête de lard hein xD) mais c’est quand même dommage de ne pas avoir testé avant !! Enfin, comme on dit… « mieux vaut tard que jamais » :P
Et pour la peine…
… En avant la zik’mu !! ;)
Si ce n’est déjà fait, mettez à cuire vos asperges à la vapeur, pour une vingtaine de minutes (à adapter bien sûr à la grosseur et à l’espèce de vos asperges. Les blanches sont plus longues notamment ^^).
Une fois cuites, coupez les têtes des asperges à 5 cm, avant de détailler les tiges en tronçons. A la limite, vous n’avez pas vraiment besoin de les trier au préalable comme on ferait pour les servir en sauce mousseline. En effet le passage au mixer permet de réduire en une tendre purée tous ces p’tits fils ingrats héhé ;) Pour les pointes, on les met de côté pour l’instant ;)
Déposez les morceaux des tiges dans une casserole, ajoutez le bouillon avec le quart d’oignon grossièrement coupé en morceaux, les graines et les épices. Faire blobloter à petit feu en couvrant pour 20 à 30 minutes supplémentaires.
Gnié ??
« Mais pourquoi ne pas les cuire d’avantage à la vapeur alors, au lieu de repartir dans une cuisson à la casserole ?? » Good question, Sherlock ;)
–> Déjà précuites par le passage à la vapeur, les asperges vont ainsi acquérir une tendreté au top et au delà, elles vont surtout bien s’imprégner des saveurs du bouillon.
Après avoir profité du temps qui s’écoule pour feuilleter son journal satyrique préféré…
Stoppez le gaz et hop! On verse l’ensemble de la casserole dans un récipient suffisamment haut pour pouvoir mixer au pieds à soupe sans un mettre partout lol ^^ (j’utilise mon verre doseur ;) pour moi seule c’est parfait, je pense que ça doit faire pour deux personnes ;) ).
Donnez un premier coup de mixer pour réaliser une sorte de purée d’asperges, plus ou moins épaisse (pour ça c’est à vous de voir). Et là, ça relève de votre choix personnel
Soit vous passez cette dernière au chinoix pour retirer les possibles fils restants et/ou morceaux, soit vous les laisser pour offrir au velouté une consistance plus rustique ;) (c’que je préfère *-*).
Ah bah c’est vert, mais.. pas tant qu’ça en fait…
Et bien ce n’est pas finis, parce que maintenant… on ajoute le tofu soyeux. Et oui, un apport de protéines riches sans une once de lipides… Si c’est pas l’pieds ça ;) Bon oki, ça nécessite qu’on en possède chez soi… Aussi vous pouvez sans problème le remplacer, et ce par deux belles cuillères à coupe de crème fraîche végétale au choix (soya, avoine ou riz ;) ).
Le dernier coup de baguette magique avant de se régaler…
Et oui, il est temps d’assaisonner héhé… Saupoudrez alors d’Herbamare Asia et de poivre blanc à votre goût… On r’sort notre pote le pieds à soupe et zouuuuuuuuuuu on r’met ça !! BzZzzzzt bBZzzzzZzT !!!
Vas-yyyyy !! Fais chauffer l’moteur Marcel !!
Et là……. Une écume terriblement gourmande va se former… le velouté naît sous vos yeux ébahis… C’est qu’ça a l’air bon hein :p *mode je torture.com ^^ muahahah*
Dressez cette délicate crème gourmande dans un bon gros bol, pour une belle portion réconfortante… Saupoudrez généreusement de graines de nigelle et de pavot bleu pour faire un rappel gourmand à la soupe en finissant par quelques fleurs de bourrache et une pointe de curcuma…
Au dernier moment, prenez les pointes d’asperges mises de côté. Faites chauffez un fond d’huile d’olive et hop ;) un p’tit saut rapide à la poêle pour nos délicates copines… Saupoudrez de graines de sésame, un tour de moulin 5 baies… et déposez-les, encore bien chaudes, sur la surface immobile de votre velouté… :P
Ce dernier est à déguster tiède ou même froid, avec de croustillantes mouillettes de pain aux céréales, légèrement huilées et grillées… *bave*
Honnêtement j’adore les asperges… J’en mangerais des tonnes. Alors imaginez, moi qui suis une soup’addict, après avoir finit par me décider à les mixer… Je ne pouvais qu’aimer ce velouté… Mais en fait… non… Je ne l’aime pas…
Je l’ADORE!! Je ne pensais pas que se serait si doux, si onctueux, si…
Gaaaaaaaah…
*C’était le cri primaire de Talia… *
A Ciao, bonne fin d’semaine et surtout…
Bonne fête à tous les pôpa (spéciale dédicace à Dorian ;) )
Rendez-vous sur Hellocoton !

Avant même l’aurore…
Avant même que les étoiles ne commencent à s’éteindre pour laisser place à l’astre diurne…
L’obscurité s’étend au dehors, tel un voile sombre, ondulant au grès du Zéphyr…
Il est quatre heure, le silence règne au sein de cet univers…
Seuls les murmures de la Nature y parviennent, délicats…
Les odeurs s’exhalent, pénétrant chaque particule de l’être…
Un instant, hors du temps et de l’espace, laissant dans son sillon une sérénité apaisante…
Mes yeux s’ouvrent quand la Lune, elle, clos les siens…

Un sentiment… Une âme… Mon jardin…

…: ‘-’ `-° ‘-’ `-° ‘-’ :…

Un chou d’Bruxelles en vaut trois tu l’auras…
… parce que ça fait du bien de laisser son imagination prendre vie ;)
« Un p’tit chou, deux p’tits choux, trois p’tits choux loulou… » *mode Jamaïca ON lol*
Plus sérieusement, il faut absolument revenir sur l’existence de ce membre des crucifères.
Vous vous rendez compte?… Être sans cesse repousser, sans cesse dénigrer, c’est vraiment trop triste !! Qui voudrait d’une telle existence ?! (comment ça, ce n’est qu’un légume ?!! bande de sans coeur !! pfff)
Gnia!! Ben moi je l’aime, ce p’tit martien tout rond et il m’en fallait peu pour lui trouver un beau destin… Un? Que dis-je… Trois destins, parce qu’il ne mérite pas moins ;)
Et pis quand on a le choix, on est d’avantage tenté, non? Peut-être alors vous lancerez-vous dans ses belles feuilles vertes toutes fermées :) qui ne demandent qu’à venir fondre sur votre langue pour le plus grand plaisir de vos papilles.
Allé… On lâche le parachute :P

Une entrée en force, pour démarrer tout en douceur…

Velouté tout chou, tout flamme, pour une soirée de grand froid…
… parce que l’hiver s’est installé chez moi, avec ses clics et ses clacs…

Ingrédients [pour une mam'zelle aux pieds gelés...]:
¤ 150g de choux de Bruxelles cuits à la vapeur
¤ 100g de tofu au curry
¤ Une (ou deux… x)) gousses d’ail cuite à la vapeur avec les choux
¤ Mélange d’épices Tandoori
¤ Piment de Jamaïque en poudre
¤ Un demi oignon
¤ Quelques brins d’algues Wakame
¤ Thym et laurier
¤ Sel et poivre blanc


Rien de mieux qu’une soupe quand le Mistral se lève dehors… Pour ceux qui ne connaîtrait ce cher et tendre, il s’agit de l’une de ces emblèmes de notre superbe Sud… Un vrai Roi chez nous lol, mais quelques fois on aimerait bien qu’il reste dans son château ‘^^

En attendant, on ne va non plus s’arrêter de vivre hein ;)
Pour bien commencer, faites cuire vos choux de Bruxelles à la vapeur, en les accompagnant dans le panier d’une ou deux gousses d’ail, d’un brin de thym et d’une feuille de laurier.
Lorsqu’ils sont bien moelleux, les réserver quelques minutes dans un saladier assez haut, le temps de les laisser refroidir quelques peu. Parallèlement, préparez un « bouillon-minute » : chauffer de l’eau avec les feuilles de laurier, le thym et les gousses d’ail retirés du panier.

Tofu toi? T’es pas fou non !! xD
Bon alors c’est le tour du tofu ^^ parce que du vert c’est bien, une touche européenne c’est cool, mais si en plus on peut partir en voyage loin, au pays des épices chaudes et réconfortantes… là ça devient le Nirvana ;)
Coupez alors votre tofu au curry en p’tits cubes et jetez les dans le saladier avec les choux. Ajouter une demie cuillère à café d’épices Tandoori, une pincée de piment et de poivre blanc, et faites sauter l’ensemble pour que les différents éléments s’enrobent.
–> A défaut de dénicher ce copain asiatique, vous pouvez alors prendre du tofu aux herbes, préalablement assaisonné avec une pointe de curry de Madras et de poivre blanc.


Ça bloblote…
Quand le « bouillon » est chaud, ben heu… C’est finit :) hihi Il vous suffit alors de verser un peu de bouillon dans le saladier et hop!!
Mix Party One avec le pieds à soupe !! BzZzzZzzZZZzT !!! BZzZzzT… Mmmmh… Ajustez la consistance de votre velouté en ajoutant plus ou moins de bouillon, avant d’adjoindre quelques brins d’algues Wakame. Au contact du liquide chaud, elles vont se réhydratées, comme des p’tites tentacules toutes vertes hihi ^^ Une dernier grain de sel, un tour de moulin 5 baies…

C’est prêêêêêêt!!!
* sort en trombe de la cuisine et s’affale sur le canapé devant NCIS, le gros bol fumant sur les genoux…*
Aaaaaah le pieds !! Muahahahahah

¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤
Bon c’est pas tout, mais c’est que j’en ai encore des p’tits, à la casa !! :D
Rendez-vous très vite pour le come back de Bernard, le chou belge (une fois xD) dans deux nouvelles recettes hautes en couleurs ;) et pour tous les goûts héhé
Rendez-vous sur Hellocoton !

Quelques jours écoulés… Des semaines.. Des mois même ?! Peut-être…
J’avoue avoir perdu la notion du Temps…
Tout ce dont je me souviens avoir ressentit c’est l’envie.. Le besoin de revenir partager avec vous quelques petits moments…
Des mots, des images, des odeurs…

Et depuis ?…
L’Père Noël est passé par les ch’minées…
Les flocons de Neige sont tombés, sur les brins d’herbe gelée…
Une nouvelle page s’est tournée alors que les astres changeaient d’année…
Retour en arrière…

2008 terminée… 2009 débarque.
Et ? Quel changement au juste?
Ce n’est pas en attendant que ça tombe qu’il se passera quelque chose… Si l’on veut que quelque chose bouge, c’est à nous d’agir…
Le froid mordant engourdit le corps, il l’endort lentement… au point d’atteindre une somnolence vicieuse et perverse…

Il est temps de mettre le réveil

<(°\ /°)>

Pour ce faire rien de mieux que la motivation. Trouver au fond de soi cette volonté de fer, vous savez cette force cachée, timide, et qui n’attend qu’une bonne raison pour jaillir !!
En cuisine aussi elle est là, quelque part, derrière une cocotte, un beau potimarron ou quelques topinambours….
Topinambours? vous avez dit TOPINAMBOURS?! AHAH !! il n’en fallait pas moins que ce mot magique pour que je la retrouve la coquine… ma volonté de faire plaisir… de me faire plaisir.
Pour fêter cette renaissance, on s’embarque… mais pas sur n’importe quelle mer…
Direction l’Océan merveilleux… des Soupes ;)

Velouté automnal aux couleurs de Madagascar
… pour que le soleil revienne dans ma cuisine…


Ingrédients [pour une soup'addict bien au chaud sous sa couette :D ]:
¤ 200g de topinambours

¤ 2 gousses d’ails

¤ Laurier, thym, marjolaine et sauge

¤ 5 belles cuillères à soupe de flocons de châtaignes toastés (ou une jolie poignée de marrons/châtaignes grillées à la poêle sur les braises de la cheminée familiale, puis réduit(e)s en brisures ^^)

¤ Un quart de cuillère à café de 5 épices et de cannelle

¤ Un quart de gousse de vanille de Madagascar

¤ Poivre blanc et fleur de sel
¤ Eau selon consistance désirée ;)

Le froid s’insinue… hiii vite à la soupe!!
Pour commencer, on va déjà cuire notre copain issu des profondeurs de nos souvenirs… Oui vous savez le pote Topinambour, l’un de ces fameux « légumes oubliés » ;)
Dans un premier temps, il est primordial de bien les brosser sous un filet d’eau mais surtout ne les pelez pas !!! La peau possède un délicat goût d’artichaut, délicieux, ce serait quand même couillon de le perdre ;) (sauf si vous tenez plus à avoir un velouté blanc plutôt que goûteux lol).
Ensuite on les coupe en morceaux et hop, au bain de vapeur avec les ails en chemise écrasés à la paume, ainsi que le laurier et le thym.

Un p’tit coup de chaud, ça fait toujours du bien… huhu
Après 20 minutes en panier bambou (ou 10mn à la cocotte minute de môman lol^^), la séance de hammam est terminée et le ptit pote est tout cuit :D
Versez les dans un récipient haut en retirant les herbes. Faites tomber la chemise aux gousses d’ail xD puis écrasez les grossièrement avant de les adjoindre à leur tour; ajoutez un peu du bouillon de cuisson et zou!! A coup de girafe, on réduit tout ça en purée, en ajoutant petit à petit du liquide jusqu’à obtenir une consistance adéquate (et selon le goût ;) ).
Assaisonner alors de poivre blanc, de fleur de sel, puis saupoudrer les épices. Redonner alors un p’tit coup de bzzztbzzt afin de bien mélanger les saveurs.


Et là !! Copine Châtaigne débarqua… Tadadaaaaaaam !!
Une fois que le velouté est fin prêt, il est possible de le savourer tel quel… La saveur du topinambour est délicieuse et extrêmement fine (bon ok je suis sa plus grande fan d’où un manque cruel d’objectivité… xD). Néanmoins, associé à sa copine saisonnière… Il devient le roi des tubercules !! muahahahah
Versez alors votre soupe dans une petite casserole, ajoutez y avec amour cinq belles cuillères à soupe de flocons de châtaignes (ou de brisures bouillies/grillées ^^), des feuilles de sauge séchées, quelques feuilles de thym, de la marjolaine t enfin… la Vanille. Ouvrez la gousse pour gratter les graines et mettez l’ensemble dans la crème de topinambours. Laissez alors mijoter quelques minutes en remuant fréquemment afin que les flocons gonflent et les épices développent leurs goûts si délicats.
[ATTENTION, toujours sur feu DOUX sinon ça va vous... postillonner à la figure lol ]
La châtaigne a tendance à épaissir la consistance de la soupe, aussi prévoir du bouillon en conséquence, zo cas où ;)

Ca bloblote…
C’est chaud? Ben voilà, il n’y a plus qu’à verser dans un grand bol et à déguster trois paires de chaussettes aux pieds, entourée de sa couette et le nez devant une bonne série ou le charmant acteur principal est un toubib « légèrement » tordu, et dont je tairai le nom éponyme :p (gregounet chouuuuu huhu *sort*).

o°o°o°o°o°o°o°o

Voilà, 2008 s’est écoulée, avec son lot d’emmerd** assez impressionant avouons le…
Je me lance dans une série « Soupes », du moins je vais essayer de reprendre un rythme plus fréquent parce que ça me manque :’(
J’ai eu besoin de faire une pause, mais les études et la préparation de mon Master ne me laissent pas vraiment le choix non plus >< style="color: rgb(204, 102, 0);">

2009 serait-elle l’année de la Renaissance ?
Je vous souhaite de découvrir le bonheur chaque matin, de revivre vos plus beaux souvenirs chaque soir, de poursuivre vos rêves chaque nuit…
Bonne année à tous ;)

Rendez-vous sur Hellocoton !
12