Et voilà un petit message entre deux *screugneugneu* de dossiers
Les cours s’enchaînent, les journées passsent, et les heures s’écoulent… Le temps s’égraine sans arrêt, sans même me laisser le temps de souffler…
Et que dire alors des tonnes de recettes qui s’amoncellent sans que je n’ai la moindre seconde pour les partager avec vous :’(

Bref j’arrête les plaintes, inutiles et improductives (Et zut !! maudites études, elles me font parler comme un capitaliste accroché à la moindre seconde qui passe ouiiiiiiin :’( pffff)
Mais je ne pouvais pas ne pas vous faire une p’tite pub pour un événement tout simplement génial, et auquel j’aurais l’immense joie de participer…
Alors non, je ne serais pas là-bas en tant que « prof » lol mais bel et bien comme blogueuse gourmande, un badaud parmi d’autres.. ou presque. En fait, au delà de la simple visite, je m’y rend également dans le cadre de mes études. Et oui, mon sujet de master concerne les blogs culinaires héhé ;) Comme quoi on arrive toujours à se retrouver dans les moments difficiles, pour les métamorphoser en instants magiques ;)
J’en profite d’ailleurs pour crier un grand, un trèèès grand merci à Chef Damien qui m’a acceptée comme p’tit reporter sur place mdr, et bien entendu je fais un énorme bisou à Dorian grâce à qui je peux rejoindre ce p »tit monde ;) Z’êtes géniaux les mecs !!
Ca sera sans aucun doute deux jours de pures folies et de rencontres pleines de joies et d’amitiés !!
Alors… Vivement Novembre !!
Rendez-vous sur Hellocoton ! Share SHARE
Voilà quelques jours que la rentrée a eu lieu maintenant et le train-train de la vie est revenu s’installer tranquillou :) Faut dire aussi que ce mois de septembre fut un peu bouleversant de mon côté x) Ca secoue dis donc (j’risque pas d’avoir la pulpe qui reste en bas hein xD).
Alors finalement ben suis retournée à la fac…
Après avoir présenté un dossier pour un Master sur Avignon, ce fut le moment de la réponse…
Un mail et la joie anima mes joues.. Acceptée, j’étais acceptée
Oui mais… (pourquoi y a t-il toujours un mais ?..’^^) avec un entretien… Mouarf bon ben allé, on s’motive et y va. Je peux le faire !! *sort les pompoms* ^^
Quelques jours se passent, entre le stress d’un refus et l’angoisse de ne savoir où aller si la réponse devait être négative… Finalement trois jours avant le début des cours…
Suis priiiiiiiiiise !! Youpiiiiiiii!!!

[p'tit moment de joie intense avant de le retour brutal à la réalité...
je vous demande 5 seconde lol]
AAAAAAAAAh mais… et l’appart’ !!! Comment je vais faire ? oO Galewe galewe…
Branle-bas de combat Moussaillon !! Tous sur le pont !!
Me voilà débarquée à Avignon, le matin pré-rentrée… BAM! Une bonne tonne d’infos balancée dans ta tête, comme un boomerang revenu un peu trop vite… Beh fut s’en remettre hein ‘^^ surtout quand on a tendance à stresser un peu trop rapidement… (Noooon je ne parle pas du tout de moi là… x)).
Bon… ok je vais devoir bosser, bosser et encore bosser… Mais pour ça, me faut un toit !! Allé zouuuuu l’aprem’, visites à droite et à gauche… Studio, F1, et même un F2 pas trop cher (mais dans un état…) avant de débouler dans un p’tit 22M2 tout sympa… Ca y est le coup de foudre avait eu lieu *-* C’était celui-ci ou ça ne serait pas !! (Namého.. lol).
Aujourd’hui j’y suis, après m’être un p’tit peu battue pour l’avoir ;) mais je suis fière et je peux enfin dire à nouveau « passes donc chez moi, que j’te paye un bonne binouze !! » hihi
Certes… C’est sans doute une phrase terriblement naze, je sais… mais la prononcer offre pourtant une si douce réalité à mon existence… Et ça c’est ce qui importe le plus aujourd’hui ;)
Enfin un retour à la fac signifie aussi de nouvelles rencontres
Elles sont souvent nombreuses et très variées, certaines ne demeureront que des camarades, d’autres deviendront peut-être des amis. En tout cas j’ai eu la chance de découvrir des gens géniaux, et avec qui l’entente fut immédiate (ou presque si l’on zappe la timidité x))
Et voilà comment se créer un nouveau p’tit monde au sein d’un univers immense…
Entre passé et avenir, le présent s’est glissé tout mignon qu’il est… Et il a bien fait, parce qu’au carrefour du chemin il y avait des continents différents, des filles uniques, de belles âmes lumineuses…
Merci Marion, Hakima et Camille ;)


P’tites douceurs gourmandes… sans gluten ;)
… parce que l’amitié est d’or, comme un filet de miel scintillant sous les rayons du soleil…
Ingrédients [pour une vingtaines de rouleaux bien roulés]:
ø 8 à 10 Feuilles de riz moyennes
ø 150g d’amandes entières non mondées
ø 2 Cuillères à soupe de miel d’oranger
ø 2 Cuillères à soupe d’eau de fleurs d’oranger
ø 1 Cuillère à soupe de tahiné (à défaut j’vous conseille l’huile d’olive ;) )
ø Cannelle en poudre
ø Eau si besoin de liquide
Cette recette est tout sauf difficile… mis à part si l’on prend en compte la lutte terrible que l’on doit mener contre nous-même pour ne pas descendre le plat plus vite que Lucky Luke dégainant son colt x)
Mais par où on commence??
Ahah !! Alors déjà on préchauffe le four à 200°C ;)
Puis on prend les amandes entières, dans leur jolie peau brune et hop!! soit au four, soit à poêle, pour les torréfier quelques minutes et leur permettre de dévoiler leur saveurs… mmmh rien que l’odeur fait voyager les sens *-*
Hum… bref continuons…
Une fois les amandes bien grillées, versez les dans le bol du robot et mixez vivement de manière à obtenir un concassé ni trop fin, ni trop grossier (surtout pas de poudre !!).
Ensuite?
On verse tous les autres ingrédients dans le bol, avant de redonner un coup de bzzzzzzzt pour bien mélanger tout ça. Votre garniture doit avoir une consistance bien épaisse, grossière,comme plein de p’tits graviers d’amandes gourmands, collants entre eux grâce au miel et… *bave* Oups… ‘^^
Si jamais vous voyez que la pâte manque d’un minimum de tenue, vous pouvez y ajouter un peu d’eau, mais normalement vous devriez pas en avoir besoin.
Il suffit enfin de rouler des p’tits boudins (din don et dondineeuuuuh xD) que vous réserverez le temps de préparer les feuilles de riz.
Feuille de riz pour filo-sophe ? xD
Hééééé revenez !! Le pliage d’une feuille de riz n’a rien d’affolant ;)
Il vous suffit tout bêtement de les couper en deux puis de les ré-hydrater dans de l’eau chaude,au fur et à mesure, une à une. Placez le côté arrondi vers vous, et déposez à cet endroit un bâtonnet de votre divine farce aux amandes ;)
Roule Marcel !!
Et hop, ya plus qu’à… On roule not’boule, enfin notre « cigare » si on chipote lol, et pour celà, rien de plus simple, il suffit de rabattre une fois la feuille par dessus la préparation, puis les côtés et après il n’y a plus qu’à continuer jusqu’au bout :)
Pas dur hein?? héhé ben voilà z’êtes paré pour… recommencer jusqu’à épuisement de la farce (ou des feuilles si vous avez vu trop large loool) muahahahah :p
Et ça cuit comment?
Prenez une plat rectangulaire chemisé d’une feuille sulfurisée déposez, sans trop les serrer, vos rouleaux tout ramimi et diablement gourmands (aaah mais arrêtez de me faire de l’oeil bande de *****>< *gros blanc* heu x) j'ai rien dit... *sifflote*). Si vous souhaitez plus de croustillant encore, badigeonnez d'un p’tit peu d’huile d’olive avec votre pote le pinceau^^.
Sinon versez directement le miel liquide à l’aide d’une cuillère à soupe. Il faut qu’ils soient nappés mais pas non plus qu’ils baignent dedans hein… Point trop n’en faut :P
Direction le four et une bonne vingtaine de minutes à 200°C ;) Attention, pensez bien à les tourner régulièrement pour qu’ils dorent de toutes parts en trempant dans le miel chaud ;)
Lorsque vous les jugez à votre goût, sortez les et laissez-les tranquillou finir leur caramélisation sur une grille…
Alors bien sûr vous pouvez aussi vous jeter dessus mais.. pour avoir testé x) je vous conseille d’attendre un p’tit peu parce que c’est… chaaaaauuuuud !! *ouille ouille ouille la langue xD*
P’tit plus:
Pour les non-allergiques ou ceux qui préféreraient utiliser des feuilles de filo, pas plus compliqué ;) Mais tout d’abord il est important de bien sortir les feuilles une à une du paquet et de laisser ce dernier dans un torchon humidifié pour ne pas qu’elles sèchent (ce qui arrive trèèèèès vite ^^).
Disposez-la première sur la table, de forme rectangulaire vous devez avoir le côté long devant vous. Coupez-la en trois du haut vers le bas pour obtenir trois bandes d’environ 10×20 (à peu près hein ‘^^).
Badigeonnez alors chacune d’un peu d’huile d’olive à l’aide d’un pinceau et pliez-les en deuxpour obtenir un rectangle plus épais ^^. Vous n’avez plus qu’à poser une part de farce aux amandes sur le côté le plus petit et zouuuu!! on roule comme pour les feuilles de riz :D
En tout cas ne vous privez plus de pâtisseries orientales ;) parce qu’il est possible d’éviter les bains de friture et le trop plein de sucre, sans pour autant perdre ces saveurs divines..
Hein les filles ? :P

*********

Et parce que, même sans gluten, on peut voyager au coeur des saveurs orientales…
je participe une dernière fois au grand jeu de Natacha ;)



Rendez-vous sur Hellocoton ! Share SHARE
Aujourd’hui… pas de recette !!
Hum… oui je sais, déjà que j’en poste quasiment jamais... ‘^^ Alors si quand j’écris, ce n’est même pas un bon plat, je sers à rien… possible ‘^^ (Donnez-moi des journées de 70h et on en reparle lol).
Bref j’ai pris quelques minutes pour écrire ce billet afin de vous faire partager un p’tit Truc à moi, qui rythme souvent ma cuisine, à savoir l’utilisation… du Thé :)
Et oui, il est possible d’utiliser le thé en cuisine, autrement que pour se préparer les bons bols réconfortants habituels
Certaines précisions sont toutefois à apporter, car tout va dépendre du plat mais aussi du thé utilisé bien entendu ^^

Utilisations diverses:
- En infusion pour tout ce qui cuit dans un bouillon:
comme les pâtes, soba, riz, etc… Je prépare au préalable un bouillon où infusera dans un premier temps un petit pochon de thé, puis après des herbes, champignons, algues… Une fois prêt, j’y verse les céréales et autres pour qu’en cuisant elles prennent toutes les saveurs du bouillon ^^
Pour les omni, on peut aussi pocher des viandes, poissons, oeufs dans ce dernier, vous aurez quelque chose de très étonnant
- En infusion dans divers liquides autre que l’eau:
comme laits, crème, jus… et intégré dans une pâte à crêpes, pâtes à raviolis/pâtes fraîches, pâte sablée ou brisée, cookies, gnocchis, polenta…
- En paillettes:
Je les utiliserais alors dans le cadre de salade par exemple, un peu comme les algues, mais en moindre quantité. En effet c’est tout de même assez fort en goût comme les paillettes vont rester dans la préparation durant un certain temps, il faut y aller molo ^^ Sinon au moment de la dégustation, ça risque d’être… pas bon x) lol

Dès lors qu’on sait dans quel cadre on va l’employer, l’on peut choisir le genre et la variété qui conviendront le mieux pour mettre en avant la préparation et lui donné encore plus de saveurs A partir de là on peut traiter de la question de l’amertume.
Mais alors, lequel choisir ?
ø Le thé noir est le plus fort, et ne va pas avec tout… En fait, je dirais même qu’il ne va pas avec grand chose lol x)
Le Darjeeling est évidemment le plus connu, mais on trouve aussi le Assam ou le Ceylan, plus difficile à dégoter ^^
–> Bonnes associations: certaines légumineuses (haricots noirs, Azukis, pois-chiches, lentilles brunes comme les Beluga, ou les lentilles vertes);
Certaines céréales/féculant également (telles que le sarrasin (entier ou en kasha), la châtaigne, pomme de terre, le riz, l’orge…) feront un mariage merveilleux Et côté sucré: avec les fruits rouges (cerises, framboises, groseilles, griottes…). Côté omni, les oeufs et la viandes rouges, de même que certains poissons assez fort (morue,

ø Le thé vert, du Gunpower (thé de Chine typique) au Sencha, en passant par le Matcha, il varie également beaucoup dans son degré d’amertume. Parallèlement, le temps d’infusion va grandement jouer.
- Le Gun à la saveur plus brute sera trempé entre 30 secondes et une minutes pour 35 à 50cl de bouillon par exemple.
- Le Sencha peut-être laissé un peu plus en infusion. Il offre un goût vraiment intéressant, et personnellement
- Le Matcha enfin est extrêmement savoureux, se mélange très bien aux préparations en tout genre, mais possède tout de même un goût prononcé auquel il faut faire attention. Un quart de cuillère à café suffit généralement. Je vous recommande fortement de ne pas le faire « cuire » dans le cadre de liquide, car il devient inconsommable tellement son goût vire au âcre. Donc je vous conseille de le glisser en fin de cuisson de votre préparation ^^
–> Bonnes associations: toutes recettes au goût délicat. Pour l’eau de cuisson des pâtes, un bouillon pour une soupe de Won-tons, dans une soupe de légumes, purée diverses (pois-cassés entre autres) ou encore dans des préparations comme pâte à pâtes, pâtes à tarte, gnocchis…
Petite particularité pour le Matcha, qui aimera beaucoup les desserts of course, mais aussi les légumes à saveurs douces (chou-fleurs, topinambour, poireaux… et les fruits.

ø Thé Blanc, doux et parfumé…
On dénote plusieurs variétés mais en général il est présenté simplement sous l’appellation « thé blanc » lol.
–> Bonnes associations: Avec les légumineuses telles que pois-chiches, lentilles blondes ou corail, les haricots blancs… Les bouillons de cuisson également pour les soba, les udon… Dans les desserts, associé notamment aux fruits comme pêche, abricots, mais aussi aux fleurs (lavande, rose..)

ø Thés parfumés…
- Thé blanc à la mangue, à tomber avec des desserts aux fruits (crème, mousse, génoise…) mais aussi les p’tites recettes avec tofu soyeux principalement, crustacés et poissons fins (flétan, lotte, sole..) ou plats alliant sucré-salés (Chore, Byriani, Pulao…),
- Thé au Jasmin, au top avec le tofu également, mais aussi le sarrasin et le pois-chiches, leur offrant une saveur géniale (je trouve hein^^) Je n’ai jamais essayé avec du seitan, vu que je suis allergique au gluten ^^ C’est donc à voir. Il met également la pulenda ou la panisse en valeur

ø Thé fumé, rare et hautement addictif en cuisine… *-*
- Le Lapsang Souchong (dont les feuilles sont placées sur un feu d’épicéa ou de cyprès afin de leur donner cette saveur fumée plus ou moins prononcée) demeure le plus connu.
Au delà il est faisable de faire son propre thé fumé mais ça prend du temps lol ^^ En cuisine c’est génial, il apporte un fumé terrible, permettant de faire des plats vraiment sympa ^^
–> Bonne associations: légumineuses diverses, veloutés et consommés, pâtes comme les soba, Tofu/Tempeh et notamment marinades…
Pour les Omni, les viandes blanches ou les saucisses

Voilà un p’tit topo de ma vision du thé en cuisine
Bien entendu, toutes ces associations sont tirées de mes expériences personnelles, les quelles furent orientées selon mes goûts
A vous de voir en osant tester à votre tour hihi!!
Rendez-vous sur Hellocoton ! Share SHARE
Un jour hors du temps…
Pour un anniversaire auréolé de succès
De l’amour des bonnes choses
Fille d’un pays au coeur épanoui…

LA grande brune de nos bars… A la robe soyeuse et profonde…
La seule capable d’allier amertume et douceur à la fois… sous sa mousse onctueuse et son nectar sombre…

Je parle bien sûr de la Guinness !! Et elle fête aujourd’hui ses 250 ans !!
Quelques printemps derrière elle, bien d’autres à venir…
Et toujours autant de fraîcheur ;)


J’vous lève ma pinte avec bonheur et je ne peux que souhaiter la plus longue des vies à cette miss.
De mon côté? Bien d’autres soirées animées, comme tant déjà vécues… Ces moments uniques avec les copains… Et quelques heures aux couleurs verdoyantes d’une Irlande enchanteresse.
Que la lyre continue à chanter…
Rendez-vous sur Hellocoton ! Share SHARE
« Et Après ?589101112152025Et avant ? »