Quelques fois on a pas envie de farfouiller dans sa tête les innombrables pensées qui se bousculent…
Les heures s’écoulent… Puis les jours… Et au bout de quelques temps, on s’rend compte que l’échéance approche dangereusement… Sans que finalement, on ait pas fait grand chose…
…J-2… Rien n’est prêt…
Trois brouillons et deux papiers… qui volent, s’envolent… portant au creux de leurs serres acérées, mes rêves et mes espoirs…

BaM! *tombée du lit* AAAAAAAAAAh !!!!
Screugneugneu de cauchemar -_-’
Enfin bon, au moins il n’est pas trop tard… Alors on se ressaisit, on prend son courage à quatre mains (toutes gauches x) oué on n’se refait pas hein xD) et on s’lance !!
Yihaaaaaaaaa !!

Bon et pour bien se motiver, quoi de mieux que de belles frites maisons chaudes, croustillantes, et dépaysantes? Le comble c’est que je ne les supporte pas habituellement… Mais pour une fois, je dois avouer que je suis fière de moi ;) parce que ces p’tites patates ben… elles sont sans huile ;) muahahahahah
« Adieu monde crueel (et odeur de fritureeee gniark gniark) !! »

*°*°*°*°*°

P’tites patatines aux épices, toutes soufflées comme des ballons :)
… parce qu’les Westerns, ça n’passent pas qu’au cinéma …


Ingrédients [pour une testeuse officieuse de patatas fritas]:
¤ Trois pommes de terre cuites à la vapeur (mais encore légèrement dures dedans)
¤ Mélange d’épices Western maison (paprika fumé, 4 épices, cumin, poivre blanc et noir)
¤ Fleur de sel au piment d’Espelette
[¤ Facultatif: une cuillère à soupe d'une excellente huile Première pression à froid, mise à cru sur les fritouillettes au moment de servir].

Et beh je crois que ce sera la recette la plus rapide que j’aurais écris lol ^^
Bon c’est pas une raison pour se reposer sur ses lauriers.. Allé hophophop !!!
On a dit.. MO-TI-VA-TION !!

Dans un gros chaudron (ou une bonne vieille cocotte minute lol), faites cuire vos pommes de terre une dizaine de minutes. Attention elles doivent être encore légèrement résistantes à coeur, afin de pouvoir passer tranquillou au four après. Une fois sorties et refroidies (histoire de ne pas se cramer ^^), pelez-les et coupez en gros quartiers lunaires façon potatoes (en huit grosso modo).

Ensuite, c’est le p’tit moment magique
de la recette…
Vous.. Oui, Vous! (pas la peine de vous cacher, je ne mords pas.. enfin pas encore.. gniarkgniarkgniark)
Vous qui avez toujours rêvé de vous enfermer dans votre laboratoire secret, pour y confectionner une potion étrange… Loin des regards suspects et des voleurs de mystères…
Lâchez-vous !! muahahha

Saisissez-vous de vos p’tites fioles pleines de poudres nébuleuses , aux couleurs attirantes, aux odeurs énivrantes… (non ce ne sont pas des substances illicites roooh.. encore que xD vu le nombre abracadabrantesque que j’en consomme et mon addiction pour elles, on pourrait se demander mdr).
Dans un bol en étain, gravé de paroles magiques du mythique Sorcier Jomie Aliver, mélangez paprika fumé, 4 épices, cumin, poivre blanc et poivre noir, selon vos mesures et vos goûts.
ATTENTION !!! *musique qui fout la frousse* SURTOUT n’oubliez pas de réciter en même temps la fameuse formule !!! Mais siiii, celle qui dit…
[sur un air connu et reconnu...]
« Il touillait sa potion debout, c’est peut-être un détail pour vous, mais pour moi ça veut dire qu’ça boue, les crapauds chantent à tue-tête, et la popotte est presque prêêêête… »
*se jète par la fenêtre…*

Mise en application de cette poudre extraordinaire… et effets secondaires xD
Préchauffez votre four à 220°C (chaleur tournante si possible). Mettez les patates coupées dans un sachet congélation, puis versez-y votre préparation. en ferme et c’partit pour un p’tit coup de shaker !! Bon pas trop violent quand même, je vous rappelle que ce ne sont que d’innocentes pauvres mam’zelles… Lorsqu’elles se sont bien enrobées d’épices, étalez-les dans un plat anti-adhésif, une plaque ou autre légèrement fariné, et cuire 15 minutes, en remuant de temps en temps histoire que les deux faces cuisent.
On les termine avec 6 à 8 minutes position grill. Selon les fours, il faudra rajouter un peu de temps :)


Hé!! ça sent bon :D °°°
Quand elles sont bien dorées et toutes gonflées, sortez-les, et poudrez de fleur de sel mêlé à du piment d’Espelette. Faire sauter un coup et… Déguster !!
……scrontch …. miam miam …..
Vous pouvez alors répandre un p’tit filet d’une huile délicieusement parfumée et première pression à froid. Un p’tit cocktail de vitamines qui ne vous fera aucun mal puisque cru ;)

Comme quoi des fois, être à la recherche de la Motivation, ça a aussi du bon héhé ^^
Rendez-vous sur Hellocoton ! Share SHARE
Savoir profiter et vivre pleinement le moindre petit souffle de bonheur
Tout bête, tout simple et pourtant si fort…
Le chant d’un oiseau… Un nuage à la forme étrange… Une frêle goutte d’eau aux mille reflets…
Que demander de plus doux alors que l’on ouvre son regard sur le monde extérieur ?
Si peu de chose… pour un rêve intense…
Et le silence qui s’étend, quand Gaïa règne, immortelle…

…….¤@¤……..

Pastasciutta des familles pour un voyage aux quatre coin du globe…
… parce que les voyages forment la jeunesse (c’est bien connu hein héhé :p)…

Ingrédients [pour une p'tite citrouille en mal de couleurs]:
¤ 80g de pâtes auxcèpes & champignons bio du Moulin des Moines
¤ 150g de potimarron en petits cubes
¤ 1/2 oignon
¤ 1/4 cuillère à café de Curry, Cannelle et Paprika fumé
¤ Marjolaine, romarin et laurier séché
¤ 4 cs de crème de topinambours
¤ 1 belle cuillère à soupe bombée de graines de lin grillées
¤ 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
¤ 1 gousse d’ail écrasée
¤ Poivre de sichuan et fleur de sel
¤ Coriandre en graines
¤ 1 cuillère à soupe de tamari
¤ 20 à 30g de chèvre frais ou de tome de brebis en gros copeaux (un bon parmigiano reggiano ou un pecorino pepato iraient bien également)


Lever de rideau…
Pasta !!!! Et oui c’est elle qui ouvre le bal ;) Une grande casserole d’eau salée direction la plaque et c’partit pour quelques petits bouillons.
En attendant, coupez l’oignon et le potimarron respectivement en lanières et petits cubes. Epluchez puis écrasez l’ail grossièrement avec le plat de votre couteau. C’est bon? Tout est amoureusement préparé? héhé alors hop, dans la poêle avec un fond d’huile d’olive pour faire revenir tout ça.
Ca crépitouille… mmmh ça commence à lentement dorer… C’est le moment !! Ajoutez les épices, les herbes et les graines de coriandre et laissez encore quelques secondes à feu vif, pour que la chaleur saisisse chaque élément et aide à développer les saveurs.
Dès qu’une légère coloration se laisse observer, on couvre à mi hauteur d’eau (ou d’un bon bouillon de légumes :D ), on chapote la poêle et c’est partit pour un bloblotage à feu doux d’environ 10 minutes…

Pastaaaaaaa! (oué oué ça va j’arrive….)
Pendant que la cocotte de légumes confit gentiment, on retourne à nos pâtes. L’eau est prête, jetez les p’tits tortillons aux champignons d’un geste langoureux et remuez amoureusement… Sont-elle pas mignones :’)
Bien entendu des pâtes natures conviennent aussi, mais il est certain que vous aurez un p’tit goût en moins. Ah bah vi, ya pas photo, quand on enlève le cèpe, ça perd de son charme lol ^^
Surveillez bien afin de ne pas trop cuire votre pastasciutta…
[La cuisson al dente est idéale, tant pour le goût que pour la recette mais aussi d'un point de vue digestion. En effet, lorsque l'on stoppe à cet instant là, l'amidon n'est pas encore trop développé, et par extension, il en est d'avantage assimilable ;) ]
Dès que c’est bon (celles-ci mettent 4 mn ^^), égouttez-les rapidement. Attention, si vous les laissez trop elles perdent toute humidité et vont automatiquement coller. Hop, on remet dans le plat, un filet d’huile d’olive et un coup de cuillère avant de couvrir et de finir le reste.


Cocotte party !!! [hhhéé!! ouane.. Touuu... Friiii.. Foooor]
Yeah, le p’tit pote marron est cuiiiiit muahahhahaha (hum…. ‘^^) … Donc heu… *rouge*
Oui le potimarron est bien tendre? A la limite de la compote ?… mmmmh *bave d’envie rien qu’e imaginant la cuillère qui lentement écrase la chair orangée… oups xD*
Stoppez le feu, ré-assaisonnez et réservez

La Rencontre Finale… Coup d’foudre dans la gamelle !!
Et voilà, c’est le moment du rendez-vous galant ^^ mais comment faire ?? C’est très simple ;)
Remettre à chauffer quelques secondes les pâtes sur feu très doux, en leur adjoignant les cuillères de crème de topinambours (à défaut de la crème de soya ou de la crème fraîche épaisse). De même quant au potimarron tout fringuant, un p’tit coup sur le feu, en remuant bien pour ne pas que ça s’accroche.
Quand tout est prêt, mélangez les deux amoureux dans un joli plat. Rectifiez l’assaisonnement puis ajoutez enfin le chèvre émietté grossièrement, la cuillère de tamari et les graines de lin grillées.
Remuez l’ensemble une dernière fois très délicatement et servir aussitôt, bien chaud :)


J’ai rajouté au dernier moment des paillettes d’algues variées et un p’tit voile de son de sarrasin Pour les non allergique au gluten, vous pouvez mettre de la levure de bière, le goût malté donnant un p’tit plus bien sympa ;)
Et bien entendu, saupoudrez allègrement de gruyère, parmigiano ou pecorino râpé pour un p’tit aspect filant et diablement gourmand :D mmmhhhh….

***********

Derrière les fenêtres le ciel s’assombrit…
C’est aussi ça l’hiver…
Le froid saisissant… Un p’tit vent glacial…
Et puis ces moments où, sans raison aucune,
On aime à ne rien faire…
Sauf peut-être…
Regarder un bon film avec copine Couette-couette ;)

Rendez-vous sur Hellocoton ! Share SHARE
Alors qu’une nouvelle année commence pour chacun d’entre nous, des jours clairs et dégagés s’annoncent, quand pour d’autres ils semblent bien plus sombres…
Il est un grand chef qui ne saura jamais si 2009 aurait été pire ou non que la précédente…

Gaston Lenôtre est décédé hier, Jeudi 8 Janvier, des suites d’une longue maladie. Âgé de 88 ans, il devint l’un des pâtissier les plus renommés de la Gastronomie Française grâce notamment à sa fameuse recette qui alliera à merveille le macaron et la pâte pralinée… Le Succès :D °° (c’est l’cas d’le dire huhu).
On lui reconnait aussi le grand mérite d’avoir revu et dépoussiéré les traditions en commençant, entre autre, par baisser les quantités de sucre phénoménales de la pâtisserie française des familles post-seconde guerre mondiale.
Il était le maître des mousses et crèmes, rendant tous ses gâteaux aériens au possible… et réalisant des pièces montées impressionantes… (sa boutique à Paris c’est un truc de barré ^^)

En grande gourmande que je suis, comment ne pas lui rendre ce modeste hommage, surtout que… c’est aussi à lui qu’on doit… ÇA :


L’Opéra…
Un entremet à tomber de sa chaise (et à ne plus entrer dans son futal xD lol), un péché de gourmandise à l’Etat brut, constitué d’une succession de biscuit Joconde imbibé d’un sirop au Grand Marnier ou au cointreau, de ganache et de crème au beurre, recouvert par un glaçage au chocolat.
*bave* Merci Monsieur :D °°°
Je lui souhaite de découvrir un Paradis Sucré où il pourra coninuer de créer des gourmandises toujours plus folles ;)

Rendez-vous sur Hellocoton ! Share SHARE
Quelques jours écoulés… Des semaines.. Des mois même ?! Peut-être…
J’avoue avoir perdu la notion du Temps…
Tout ce dont je me souviens avoir ressentit c’est l’envie.. Le besoin de revenir partager avec vous quelques petits moments…
Des mots, des images, des odeurs…

Et depuis ?…
L’Père Noël est passé par les ch’minées…
Les flocons de Neige sont tombés, sur les brins d’herbe gelée…
Une nouvelle page s’est tournée alors que les astres changeaient d’année…
Retour en arrière…

2008 terminée… 2009 débarque.
Et ? Quel changement au juste?
Ce n’est pas en attendant que ça tombe qu’il se passera quelque chose… Si l’on veut que quelque chose bouge, c’est à nous d’agir…
Le froid mordant engourdit le corps, il l’endort lentement… au point d’atteindre une somnolence vicieuse et perverse…

Il est temps de mettre le réveil

<(°\ /°)>

Pour ce faire rien de mieux que la motivation. Trouver au fond de soi cette volonté de fer, vous savez cette force cachée, timide, et qui n’attend qu’une bonne raison pour jaillir !!
En cuisine aussi elle est là, quelque part, derrière une cocotte, un beau potimarron ou quelques topinambours….
Topinambours? vous avez dit TOPINAMBOURS?! AHAH !! il n’en fallait pas moins que ce mot magique pour que je la retrouve la coquine… ma volonté de faire plaisir… de me faire plaisir.
Pour fêter cette renaissance, on s’embarque… mais pas sur n’importe quelle mer…
Direction l’Océan merveilleux… des Soupes ;)

Velouté automnal aux couleurs de Madagascar
… pour que le soleil revienne dans ma cuisine…


Ingrédients [pour une soup'addict bien au chaud sous sa couette :D ]:
¤ 200g de topinambours

¤ 2 gousses d’ails

¤ Laurier, thym, marjolaine et sauge

¤ 5 belles cuillères à soupe de flocons de châtaignes toastés (ou une jolie poignée de marrons/châtaignes grillées à la poêle sur les braises de la cheminée familiale, puis réduit(e)s en brisures ^^)

¤ Un quart de cuillère à café de 5 épices et de cannelle

¤ Un quart de gousse de vanille de Madagascar

¤ Poivre blanc et fleur de sel
¤ Eau selon consistance désirée ;)

Le froid s’insinue… hiii vite à la soupe!!
Pour commencer, on va déjà cuire notre copain issu des profondeurs de nos souvenirs… Oui vous savez le pote Topinambour, l’un de ces fameux « légumes oubliés » ;)
Dans un premier temps, il est primordial de bien les brosser sous un filet d’eau mais surtout ne les pelez pas !!! La peau possède un délicat goût d’artichaut, délicieux, ce serait quand même couillon de le perdre ;) (sauf si vous tenez plus à avoir un velouté blanc plutôt que goûteux lol).
Ensuite on les coupe en morceaux et hop, au bain de vapeur avec les ails en chemise écrasés à la paume, ainsi que le laurier et le thym.

Un p’tit coup de chaud, ça fait toujours du bien… huhu
Après 20 minutes en panier bambou (ou 10mn à la cocotte minute de môman lol^^), la séance de hammam est terminée et le ptit pote est tout cuit :D
Versez les dans un récipient haut en retirant les herbes. Faites tomber la chemise aux gousses d’ail xD puis écrasez les grossièrement avant de les adjoindre à leur tour; ajoutez un peu du bouillon de cuisson et zou!! A coup de girafe, on réduit tout ça en purée, en ajoutant petit à petit du liquide jusqu’à obtenir une consistance adéquate (et selon le goût ;) ).
Assaisonner alors de poivre blanc, de fleur de sel, puis saupoudrer les épices. Redonner alors un p’tit coup de bzzztbzzt afin de bien mélanger les saveurs.


Et là !! Copine Châtaigne débarqua… Tadadaaaaaaam !!
Une fois que le velouté est fin prêt, il est possible de le savourer tel quel… La saveur du topinambour est délicieuse et extrêmement fine (bon ok je suis sa plus grande fan d’où un manque cruel d’objectivité… xD). Néanmoins, associé à sa copine saisonnière… Il devient le roi des tubercules !! muahahahah
Versez alors votre soupe dans une petite casserole, ajoutez y avec amour cinq belles cuillères à soupe de flocons de châtaignes (ou de brisures bouillies/grillées ^^), des feuilles de sauge séchées, quelques feuilles de thym, de la marjolaine t enfin… la Vanille. Ouvrez la gousse pour gratter les graines et mettez l’ensemble dans la crème de topinambours. Laissez alors mijoter quelques minutes en remuant fréquemment afin que les flocons gonflent et les épices développent leurs goûts si délicats.
[ATTENTION, toujours sur feu DOUX sinon ça va vous... postillonner à la figure lol ]
La châtaigne a tendance à épaissir la consistance de la soupe, aussi prévoir du bouillon en conséquence, zo cas où ;)

Ca bloblote…
C’est chaud? Ben voilà, il n’y a plus qu’à verser dans un grand bol et à déguster trois paires de chaussettes aux pieds, entourée de sa couette et le nez devant une bonne série ou le charmant acteur principal est un toubib « légèrement » tordu, et dont je tairai le nom éponyme :p (gregounet chouuuuu huhu *sort*).

o°o°o°o°o°o°o°o

Voilà, 2008 s’est écoulée, avec son lot d’emmerd** assez impressionant avouons le…
Je me lance dans une série « Soupes », du moins je vais essayer de reprendre un rythme plus fréquent parce que ça me manque :’(
J’ai eu besoin de faire une pause, mais les études et la préparation de mon Master ne me laissent pas vraiment le choix non plus >< style="color: rgb(204, 102, 0);">

2009 serait-elle l’année de la Renaissance ?
Je vous souhaite de découvrir le bonheur chaque matin, de revivre vos plus beaux souvenirs chaque soir, de poursuivre vos rêves chaque nuit…
Bonne année à tous ;)

Rendez-vous sur Hellocoton ! Share SHARE
« Et Après ?5101314151617202530Et avant ? »