Qui ne s’est jamais dit, une seule fois dans sa vie, que le temps ne passe pas assez vite ?
A moins que ce ne soit le contraire? Qu’importe au final… L’Horloge est détruite.
Le Temps est un amoureux infidèle et qui sans cesse prend la fuite…

Une année s’est écoulée… Toute une année, avec ses hauts et ses bas…
Des jours, des semaines, des mois… empreints de doutes et de moments de joie…
Un tour complet du quadran, pour une journée ou le partage est maître et les sourires sont rois.


Merci à tous les blogueurs présents à Bercy dimanche, c’était une excellente journée comme toujours et c’est grâce à chacun d’entre vous qu’on doit cette ambiance géniale :)
En tout cas, c’était un vrai plaisir que de retrouver certaines personnes ou d’en découvrir d’autres !

Avoir son blog est vraiment un truc génial, mais c’est vrai que bien souvent on s’arrête au pseudo ou à l’adresse du site et on en oublierait que derrière il y a une personne. Ce moment dans les jardins de Bercy, outre le fait d’être dehors, au soleil, en train de partager un casse-croûte tous en commun, permet de dépasser la limite du virtuel et lui donne enfin une existence :) Et moi, j’trouve ça top ! :D

Bon avant de me lancer complètement dans l’article (doûûûcement ^^)
je voudrais juste remercier deux personnes en particulier…

>>> La première n’est autre que Dorian, of cûrse ;) Chaque année, tu nous réunis pour passer un moment super… Papa Poule en chef ;) j’espère que ça continuera encore longtemps, tout comme cette amitié que je te porte et qui me tient énormément à coeur. On se retrouve à Soissons pour de nouvelles aventures :p
>>> Ma seconde « dédicace » s’adresse à quelqu’un qui est très important pour moi et que j’aime sincèrement… Un ami qui n’avait alors aucun lien avec la cuisine (a priori du moins lol)  mais qui s’est pleinement intégré et à fait de superbes photo’s ! Je ne pense pas me tromper en disant qu’il a passé un excellent moment ^^
MERCI Guillaume
Ma p’tite Alice au Pays des blogueurs culinaires !  C’était vraiment génial de t’avoir avec moi pour cette journée particulière.  Vous pouvez découvrir son art et son métier sur son blog ;)
inutile de préciser que je vous y enjoins fortement !

Bon et alors ?! Qui qui était là ??

Sophie du blog L’écrin révèle le diamant
Myriam du blog Chez Pupuce
Stéphanie & Caro du blog 2 filles ô fourneaux
Angélique du blog Le palais des lys
Marie du blog Les carnets
Epicéanne, et son blog éponyme Epicé@anne
Flo du blog Bretzel & Café crème
Marie-Claire du blog A bride abattue
Clémence du blog Les tentations culinaires de Clémence
Barbara et Cyril du blog Le frigo magique
Mélanie et Julien du blog Le goût du bonheur
Angélique du blog Du bruit dans la Map
Ae-Ja Voyages culinaires coréens
Marion d’ Over Miam & Céline du blog WonderCom
Apolina du blog Bombay-Bruxelles
Murielle du blog La table monde
Aude du blog Dans la cuisine d’Audinette
Ôna du blog Foodway to green heaven
Nawal du blog Les casseroles de Nawal

Et du côté des lecteurs ou futurs blogueurs ;)
Le pilier de toutes les sessions ^^ Ségolène
Nazarin bientôt blogueuse
Pierre & Florence
Sophie
Fernando
Lilla 
Christiane
, également bientôt blogueuse

De belles rencontres et de beaux souvenirs :) on se dit à l’année prochaine ?!! :D


Quelques photos… mais c’pas tout ça, maintenant c’est l’heure des recettes ! Dans ce premier billet, on s’occupe du salé !
Petite précision avant de balancer la sauce… J’ai fais la version omni de cette recette pour les copains blogueurs car je sais que l’association des ingrédients avec le crabe a été appréciée par ailleurs. Mais pour une version végétarienne, il suffira de remplacer la chair du crustacé par des miettes grossièrement écrasées de tempeh (nature, mariné ou fumé au choix ;) j’ai un penchant pour le fumé hihi)

*******************

Samossas-ki-tuent pour blogueurs gourmands…
… parce qu’à défaut de viande, le crabe c’est aussi la force ! *clin d’oeil à Guillaume*

Ingrédients [pour une quarantaine de p'tits plaisirs salés]:
ø Un paquet de feuilles de brick
ø Une demie mangue fraîche (à défaut une 1/2 boîte de mangue en sirop fera l’affaire^^)
ø 1/3 de pêche blanche
ø Une boîte de chair de crabe (de bonne qualité pleaaaaase ! ^^)
ø 1/3 de bûche de chèvre moelleuse mais pas trop faite
ø Un gros filet d’huile d’olive
ø Une belle cuillère à soupe de poudre de noisettes torréfiée
ø Une p’tite cuillère à café de piment Nora en paillettes
ø Poivre noir, 5 baies, sel rose
ø Une pincée de 5 parfums
ø Une pincée de piment

Le piment Nora est un piment marocain, tout petit et tout doux ^^ Seul bémol, il n’est pas évident à trouver, alors vous n’arrivez pas à en dégoter par chez vous, vous pouvez sans problème le remplacer par du piment d’Espelette ;)

La veille…
(Oh le jour même c’est possible aussi hein ^^ Mais  votre préparation sera tout  de même bien moins parfumée ;) donc dans la mesure du possible, je vous conseille de prévoir et de réserver au frigo).
« hé ho !! C’pas tout ça mais on veut la recette nous !! » oups ‘^^ allé c’partit !
Emincez les lamelles de mangue et la pêche en tout petits morceaux, limite même en purée grossière :) Alléééé lâchez-vous sur le couteau ! muahhahaha ! Une fois vos fruits en bouillie, disposez-les dans un p’tit saladier puis mélangez-les avec la chair de crabe (ou le tempeh écrasé) et la poudre de noisettes torréfiée. Ecrasez votre fromage de chèvre dans une assiette histoire d’obtenir une consistance crémeuse… mmmh… Personnellement j’aime bien quand il y a des ptits morceaux mais bon ça c’est selon vos goûts ^^

Et voilà, il n’y a plus qu’à tout réunir ensemble avant d’assaisonner avec les épices, le poivre, le sel puis et un beau filet d’huile d’olive :) Remuez bien et direction le fridge, pour une nuit bien fraîche ;)

Le lendemain…
Tadaaaaaaaam ! Voilà une belle farce comme on les aime ;) Parfaite pour garnir nos samossas.
Coupez chaque feuille de brick en quatre bandes de même largeur, et disposez-les devant vous. Un peu de préparation sur l’une des extrémités et après… y a plus qu’à plier ;) Vous commencez à connaître comment on fait, je ne vous refait pas un dessin.
Une fois qu’ils sont tous admirablement formés et bien bombés de délicieuse farce, étalez-les tout simplement sur une plaque et c’partit pour une p’tite cuisson de 2 x 10 minutes à 200°C, en les tournant entre les deux sessions…

Oh mais… ça ne serait pas l’heure de l’apéro ? :p
Allé on se retrouve pour un deuxième épisode très vite avec quelques plats tous mmmmh!  
Et surtout… surtout deux ou trois photos qui mériteraient un article à elles-seules ! hihihi

Les photos du pique-nique sont la propriété de Guillaume Roujas
Les photos des recettes et les textes sont la propriété de Julie Lafont
Toute copie ou ré-utilisation d’un quelconque de ces éléments est interdite sans autorisation.

Rendez-vous sur Hellocoton ! Share SHARE

Qui suis-je pour penser que le temps passe trop vite ?
Si la vie n’est pas tous les jours une partie de plaisir,
C’est pourtant sous nos yeux  que la partition s’est écrite
Comme le chant d’une existence éphémère et impossible à saisir

Et quand les saisons s’enchaînent sans aucun répit,
Que la moindre seconde glisse en un ultime soupir,
Le passé prend tout son sens, loin des peurs et de l’ennui… 
Une renaissance de l’âme pour ne plus avoir à fuir.

Nombreuses et douloureuses furent les années de désespoir,
Durant lesquelles, nuit et jour, mon esprit se torturait sans fin.
Et à chaque instant, ces souvenirs me revenaient en mémoire,
Comme autant de lames perlant de fines gouttes de chagrin.

Aujourd’hui, les choses évoluent et je suis mon p’tit bout d’chemin
Loin du vacarme incessant de toutes ces critiques inutiles.
Et c’est à ceux qui m’ont offert leurs pensées et leur soutien
Que je dois cette seconde naissance sereine et pourtant si fragile.

…oOo…oOo…oOo…

Une simple envie de fraîcheur…
Ces légumes pleins de soleil viennent nous rappeler combien la Nature est riche de tant de bienfaits :)
Honorons-la avec une belle recette, haute en couleurs et en saveurs ;)

Entre deux feux, Tajine d’ici et d’ailleurs…
… parce qu’il est toujours possible d’adapter les classiques…

Ingrédient [pour une veggie fille de Gaïa] : 
Côté légumes…
ø Une demie courgette ronde (bien jouflue ^^)
ø 1/4 de poivron rouge et jaune
ø Un beau poivron vert corne de boeuf
ø 1/2 oignon rouge
ø 2 gousses d’ail épluchées et 3 d’ail nouveau en chemise
ø 3 cm de piment d’Espelette frais
ø 1 cm de piment cornu rouge frais (Facultatif : très fort^^)
ø Une petite poignée de févettes fraîches
ø 2 cuillères à soupe de vinaigre balsamique
ø Une cuillère à soupe de sauce soya SG
ø Huile d’olive
ø Une cuillère à soupe de graines de lin variées
ø Une petite poignée de pignons de pin torréfiés
ø Sel rose, Poivre V****, 5 baies, paprika fumé

Pour les tranches de Tempeh rôties…
ø 100g de tempeh fumé
ø 2 cuillères à soupe de vinaigre balsamique
ø Une grosse cuillère à soupe de levure de bière
ø Une cuillère à soupe de concentré de tomate
ø Une cuillère à soupe de graines de sésame grillé
ø Piment d’Espelette en poudre et pimenton d’Espagne, une pincée de piment Nora en paillettes
ø  5 baies

Pour le tajine…
Pas d’panique c’est tout simple ;) Vous n’avez qu’à émincer tous vos légumes en cubes de taille moyenne, avant d’écraser grossièrement l’ail avec le plat du couteau. Mélangez-les dans un saladier, avec les févettes, un morceau de piment selon vos goûts et vos graines de lin passées à la poêle pour devenir toutes croquantes :D Assaisonnez généreusement et saupoudrez d’un peu de paprika fumé associée à une pincée de paillettes de piment Nora.

Il n’y a plus qu’à disposer ce concentré de saveurs dans votre plat à tajine (ou dans une cocotte en terre cuite/grès, supportant la cuisson au four). Versez avec amour un beau filet d’huile d’olive, la sauce soya et le vinaigre balsamique, puis finissez en parsemant de quelques pignons grillés. On ferme tout ça et direction le four pour 35 à 45 minutes à 170°C ;) mmmmh…

Et du côté du barbuc…
Mélangez les épices, les graines de sésame et la levure de bière, puis  ajoutez le vinaigre et le concentré de tomate pour obtenir une marinade épaisse… Mmmm :D Beh voilà rien de dur hein ;) ya plus qu’à jeter dans cette saucinette vos dès de tempeh ! On secoue, on imprègne, on laisse trempouiller… et on embroche ou pas lol
En fait, pour la cuisson vous avez deux alternatives :
– Soit vous mettez vos dès sur piques et hop! direction le barbuc’ :D (ou sous le grill de votre four)
– Soit vous les faites revenir à la poêle dans un filet de d’huile d’olive :)
Quelques minutes à peine dans tous les cas, et vous voilà avec de gros morceaux de Tempeh parfumés et grillés à souhait :D
[Petit +]: Vous pouvez également ajouter un peu de sucre brun ou du miel à votre marinade, vos dès gagneront une belle couleur caramélisée et seront encore plus croustillants ! hihi

La Cuisine est un univers d’échanges mais aussi de voyages…
Et quel voyage que celui des papilles!  
Ce tajine en est un exemple tout bête et au delà des goûts et des saveurs,
il vient rappeler à tous les omnivores
que les végétariens ne mangent pas que des racines ;)

Rendez-vous sur Hellocoton ! Share SHARE

Tags: , ,

Certains jours, l’appréhension donne une couleur étrange
A ces longues heures qui passent encore et toujours…
Entre instants d’angoisse et moments de solitude,
Les sentiments se précipitent et lentement me terrassent.

Les époques se ressemblent et défilent sous nos yeux abîmés,
Rougis par la souffrance, rougis d’avoir trop pleuré…
Et le temps qui passe, attaque l’âme de celui qui aime
Comme une blessure invisible qu’aucun pansement ne saura guérir.

La vie, à la fois longue et pourtant si courte…
Que ce serait un véritable crime de lèse-majesté
D’être aux portes de l’Enfer et de vouloir y rester.

… ø … ø … ø … ø …

Une glace aux saveurs de ma région, riche en amande comme ma môman aime ^^ Je ne sais pas exactement quel parfum c’est… J’ai simplement voulu améliorer ma traditionnelle recette de nougat glacé. Quelques farfouilles sur le net m’ont conduite ici, chez ma copine Carole et sa fameuse glace au calisson. En fait, je crois que c’est un peu au carrefour de ces deux gourmandises provençales ^^

En tout cas je ne peux que vous conseiller sa recette, elle est top !
Pour celle qui suit, elle a été approuvée par la famille… mes meilleurs testeurs ;) hihi ! Du coup j’en profite pour participer à un concours qui me tiens à coeur (comprendra qui voudra :p) organisé par Regioneo n’hésitez pas à y participer !! :D

Enfin pour terminer, je dédicace cette recette toute givrée à ma copine Karen, tu le sais j’adore ton blog et cette cuisine qui te caractérise : généreuse et gourmande. Merci encore pour ton cadeau, il est arrivé juste après que j’ai fais cette glace lol
Les grands esprits se rencontrent non? :p A très vite j’espère !


Pour un voyage gourmand au coeur de la Provence…
… parce qu’il n’y a rien de mieux qu’une bonne glace pour retrouver le sourire :D

Ingrédients [pour deux petits bacs pour faire durer le plaisir ;) ]:
ø 60 cl de lait d’amande
ø 30 cl de crème d’amande ou de crème entière
ø 6 jaunes d’œuf
ø 20 gr de miel
ø 140 gr de poudre d’amandes complètes
torrefiée
ø 90 gr de confiture d’abricot
ø 90 g de confiture d’oranges amères
ø 25 gr d’écorces confites mélangées
ø 4 cuillère à soupe d’eau de fleur d’oranger
ø une grosse poignée d’amandes effilées grillées

Mmmmmh :D allé c’est partit pour un coup de frais sur vos papilles ;)
Et pour commencer, on torréfie la poudre d’amande à la poêle histoire de lui faire prendre de belles couleurs ;)
Mixez-la ensuite avec les confitures, puis ajoutez le miel et toutes les écorces confites coupées en touuuuut petits cubes ;) Hop ! On tourne le bouton magique un bon coup, on ouvre et on verse l’eau de fleur d’oranger histoire de faire une pâte d’amande crémeuse et pafumée :D Y a plus qu’à réserver.

Et la crème dans tout ça ?
Dans une casserole, faites chauffer le lait et la crème jusqu’à ébullition, et stoppez tout ! Versez lentement dans le robot sur votre mélange d’amandes et fruits confis et redonnez un dernier coup de bzzzzt bzzzzt lentement une quinzaine de secondes, pour bien mélanger en évitant tout débordements.
Ajoutez enfin les jaunes d’oeuf préalablement fouettés en omelette.

ATTENTION ! à ce moment là, deux choix s’offrent à vous. Il faut faire vite car sinon les oeufs vont cuire avec la crème chaude.
– Soit votre robot est un thermomix et vous n’avez qu’à bien le fermer, puis hop! On met à tourner sur 80°C sur vitesse 3 pendant 7 minutes, puis 5 secondes vitesse 7.
– Soit vous reversez votre préparation dans une casserole et la cuisez comme une crème anglaise : remuez constamment sur feu doux jusqu’à ce que ça nappe la cuillère ;)

Etant chez mes parents j’ai réalisé cette version selon la première option, mais je fais habituellement la deuxième option pour ma glace à la vanille quand je suis dans mon appart’ :) les deux marchent très bien.
Il n’y a plus qu’à verser dans un grand plat pour laisser refroidir, avant de congeler pour 12h.

Tic tac…
On sort tout ça du grand froid et on laisse légèrement ramollir. Vous n’avez plus qu’à découper votre plaque de glace en cubes, et zou ! dans le mixer 1mn à vitesse 6, ou un peu plus longtemps en sorbetière.  Un coup de maryse et magie !! vous voilà avec deux magnifiques petits bacs de glace gourmande et onctueuse ;)

Sluuuurp… :D
Quelques minutes avant le service on sort le bac, sa p’tite cuillère à glace et on patiente encore un poil pour pouvoir dresser une belle assiette pleine de gourmandise…
Des morceaux de melon qui rappelle la saison et le calisson, de la Lavande pour la région, et une p’tite plaquette de nougatine au miel maison… juste pour le plaisir :p

Et une dernière photo pour la route…


J’vous invite au dessert? ;)
Promis, il y en aura pour tout le monde hihi !

Rendez-vous sur Hellocoton ! Share SHARE

Tags: , , ,

Seule et perdue…
Amoureuse éperdue…
En fuite d’un monde d’enjeux
Où trop de fric est en jeu…
En quête d’une terre de bonheur
Où la vie se vit de bonne heure… 

Mon paradis…
Entre reconnaissance et oubli…

@@@@@@@

Let’s go eveuribaudi !
It’seuh ze party Tou of repas  à la casa de vendredi dernier !
(oui l’anglais et moi ça fait deux… ‘^^)
Après les sushis et la razia qu’ils ont subis… Je me suis dis… « oulààà je crois qu’ils n’auront plus faim pour le dessert ! » Queneni ! C’était en oubliant qui j’avais à table ;)

…OooS…ZooO…

Tartelettes « de-la-mort-kitue »
… Parce que la gourmandise n’est pas un vilain défaut… ;)

Ingrédients [pour une douzaine de petites tartelettes et 4 modèle gros gourmands] :

Pâte sablée sans gluten et sans lactose… (Adaptée d’après Philipe Conticini :D )
ø 230g de farine de riz (ou de blé)
ø 1 oeuf + Un jaune
ø Une cuillère à café de sel
ø 40g de poudre d’amandes torréfiée
ø 90g de sucre Mascobado
ø 1/4 cuillère à café de bicarbonate de soude
ø Une belle cuillère à soupe de graines de sésame grillé
ø 140g de margarine (ou de beurre)

Ganache Kitue… Sans gluten ni lactose toujours^^
(il vous en restera peut-être après avoir garni vos tartelettes… Si c’est le cas rassurez-vous, ça ne trainera pas longtemps dans le frigo… Un beau bout de pain frais ou une tranche de brioche et son compte sera bon… Une tartinade qui déchire ;)
ø 130g de sucre semoule
ø 190g de crème de soya
ø 90g de miel (ou de glucose pour une version vegan^^)
ø Une grosse pincée de sel
ø 20g de margarine
ø 90g de pur praliné noisettes
ø 10g de Van Houten
ø Un gros mix de nuts en tout genre
ø Quelques cookies gourmands (une recette à venir ;) )

La damnation en tartelette…

Pour la pâte rien de compliqué et je peux vous dire qu’elle est vraiment divine ! Ecrasez bien avec les doigts votre matière grasse en petits morceaux avec le sucre pour obtenir une pommade, ajoutez le sucre et fouettez vivement jusqu’à blanchiment. Vous devez obtenir une consistance très crémeuse :)
Ajoutez ensuite la poudre d’amandes torréfiée, remuez bien puis… C’est au tour de l’oeuf et de son pote le jaune… Réservez…

Dans un saladier, associez la farine, le sel, le bicarbonate et quelques graines de sésame grillé . Une fois bien mélangés, versez ces ingrédients dans la première préparation, en touillant gaiement mais grossièrement avec votre fidèle cuillère en bois ;)

J’t'envoie bouler moi !
Une fois  amalgamée, débarrassez votre pâte sur le plan de travail fariné et fraisez-la quelques secondes pour finir de lui donner sa bonne consistance. [Fraiser (et pas fraisier hein xD) : écraser avec la paume de la main]
Après, on boule, on filme, et zou ! au fridge pour 30 minutes. Au bout de ce temps, sortez-la et prélevez des p’tites boulettes, pour en foncer vos mini moules. Avec une telle quantité, j’ai pu faire 30 tartelettes ;)

Piquez le fond de chacune avec une fourchette, habillez les d’un bout de papier alu trop top kitch ! xD et remplissez de quelques pois secs histoire qu’elles ne gonflent pas trop en cours de cuisson ;)

Ca chauffe Marcel !
Disposez-les sur votre grille et c’est partit pour un p’tit quart d’heure. Attention, n’oubliez pas d‘enlever le papier et ses p’tits copains les pois secs au bout de 10 – 12 minutes de cuisson ;) Sinon vous risquez d’avoir des tartelettes horriblement blanches :’( C’est tellement plus ramimi quand elles sont délicatement dorées :D  Dès qu’elles sont cuites, sortez-les du four, laissez-les refroidir quelques minutes et démoulez-les à l’envers sur une grille.

La Tali’Astuce du jour xD
Si vous comptez faire des tartes ou tartelettes aux fruits sans mettre une première couche de crème pâtissière, badigeonnez votre fond de pâte avec du blanc d’oeuf pur au moment ou vous retirez le papier alu et les pois secs.
Il n’y a rien de mieux pour imperméabiliser !!  Avec ce p’tit plus, le jus de vos fruits ne viendra pas imbiber et ramollir la pâte ;) héhé ! A vous les tartelettes gourmandes de saison !

Bon ok, la  pâte c’est fait… Mais et cette tuerie alors ?!Tout commence avec un caramel à la fleur de Sel, digne des plus gourmands que vous pouvez trouver chez les artisans ;) oh je vois votre tête.. vous avez l’air sceptique :p Suivez moi et essayez par vous-même, vous verrez ;)
Dans une casserole à fond assez épais, versez votre sucre et laissez-le sur feu doux. Il va petit à petit devenir un magnifique caramel à sec, ambré et brillant.

ATTENTION : Surtout ne remuez pas ! Vous feriez des cristaux et votre caramel serait foutu. Donc si vous voyez que le sucre ne fond pas bien sur les bords, ou qu’il colore trop vite à certains endroits, remuez simplement votre casserole en la prenant par la poignée et en la secouant en cercles.


En même temps, mettez lentement à chauffer la crème jusqu’à petite ébullition.
ATTENTION : Cette étape est primordiale car si votre crème n’est pas assez chaude, elle va faire cristalliser votre caramel à cause de la différence de température.
Donc, quand elle est bien chaude et que le sucre vous semble fondu de manière uniforme,  réunissez les deux ingrédients en versant la première sur le second toujours sur feu doux. 
Ca mousse? normal ^^ c’est la réaction chimique, fouettez bien pour éviter toute formation de morceaux de sucre. Poursuivez simplement la cuisson une p’tite trentaine de secondes.

Mmmmmh… ça sent bon :D  
Ajoutez alors le beurre, le miel ou le glucose et le sel… On reprend le fouet et vas-y Maurice! Remues bien !! 
Et là, quand tout est bien mélangé… que votre caramel à la fleur de sel hume bon au dessus de la casserole… Saisissez-vous de  votre magnifique pot de praliné maison (ou artisanal hein on chipotte pas^^) et ajoutez dans votre préparation deux grosses cuillères à soupe, soit environ 90g de pur plaisir… Remuez bien avec une cuillère en bois, et finissez avec le cacao van houten, pour donner un coup de fouet à ce délice sucré ;)
Bah voilà ! La ganache addictive est prête ;) Réservez-la histoire qu’elle refroidisse tranquillement à température ambiante.

Et la déco ?…
Ah bah oui ! hors de question de préparer des tartelettes à se damner sans déco unanimement gourmande ! Pour ça, rien de plus simple… Mélangez vos nuts et concassez-les légèrement en morceaux grossiers (Enfin bon allez-y molo sur les noms d’oiseaux quand même hein :p). Puis hop ! In the four pour un petit coup de grill, histoire de faire ressortir toutes leurs saveurs et leur donner un côté… *vamos a la playa ohohohoh!* ;)
Dès qu’elles commencent à se colorer, ouvrez le four, et saupoudrez très légèrement de mascobado. Attention j’ai dis légèrement hein lol, on ne veut pas faire de la nougatine mais juste les caraméliser. Il suffira d’à peine quelques secondes. Sortez-les et répartissez-les ensuite sur une grande plaque pour bien les laisser refroidir.
Et pour finir… c’est l’tour des cookies !!! muahahahah ! Ecrasez-les en gros morceaux bien gourmands… Que vous mélangerez aux nuts grillées et caramélisées comme un crumble à tomber de sa chaise^^

On dresse…
Prenez délicatement un fond tout mignon de tartelette, remplissez-le de ganache crémeuse… et garnissez le dessus de ce mélange croquant à souhait…

Voilà vous avez en main un exemple des pâtisseries de mon paradis :)
Et si vous avez le moindre doute…
Laissez-moi vous renvoyer vers les copains, mes « cobayes » du soirs… Des goûteurs qui gèrent le steak ;)
J’ai nommé Juju, Davdav et Lili ! Le trio infernal que je remercie encore pour cette super soirée à la casa !
Et vivement la prochaine ;)

P’tite annonce de fin…
Le paternel m’a rappelé que la prochaine fois c’est lui qui passe aux fourneaux pour une p’tite soirée… PIZZA ! C’est qu’il est devenu balayze mon pôpa avec son super tablier de compèt’ et son four à pizz’ qui sent bon le bois encore chaud ^^Alors vous voilà prévenus les gens ^^ et toi aussi Guillaume hein, c’est qu’ça fait bien longtemps qu’ils ne t’ont plus vu :)


Rendez-vous sur Hellocoton ! Share SHARE

Tags: , , , ,

12345101520Et avant ? »