Quand l’Immense sablier d’airain,
Déverse, lancinant, ses gouttes d’argent…
Le Temps observe le monde, du haut de son trône,
Offrant son coeur et son âme d’enfant,
Comme pour éloigner le chagrin.
Il est des jours où j’aimerai disparaître...
Et puis il y a tous ceux qui méritent que l’on existe.
Alors en souvenir de ces instants de bonheurs,
et en prévision de tous les futurs moments de joie,
je me suis dis qu’il n’y avais rien de mieux
que de partager avec vous cette nouvelle année…
Je vous souhaite à tous
épanouissement et p’tits plaisirs pour 2010
Parce que la vie souffre de toujours trop attendre…
Dites aux gens tout ce que vous ressentez,
tous ces sentiments et ces milliers de mots
qui se pressent aux bords de nos lèvres.
Alors n’oublions pas…
C’est à nous de faire de cette nouvelle décennie
une époque de 10fférences
comme la plus belle des odes à la 10versité.
Rendez-vous sur Hellocoton ! Share SHARE
Cette recette a été postée le Vendredi, janvier 1st, 2010 à 17 h 26 min dans la catégorie Quand le temps s'écoule.., Voyages de l'âme et de l'esprit. Vous pouvez suivre les réponses de cette recette grâce au RSS 2.0. Ou bien pourquoi ne pas laisser un message !

Laisser un message !

Nom (*)
Mail (ne sera pas visible) (*)
URL (en option)
Commentaire
*