Quand les heures d’une existence entière s’écoulent sans jamais s’arrêter, 
On finit par se dire que le Temps devrait se lâcher, prendre quelques vacances… 
Et puis sans cesse ça continue… Les jours passent, les mois, les années même…
Abandonné, on court après, comme le lapin blanc derrière sa montre à gousset.

A chaque instant, les grains de sables glissent le long du grand sablier d’airain,
Et les gouttes d’eau d’un doux bleu irisé se répandent au coeur des clepsydres d’or…
Pourtant… J’ai beau lutté, ton souvenir reste ancré comme un parasite affamé.
Loin de la réalité, ma mémoire s’efface… La fuite en avant semble être programmée.

Pendant trop longtemps, j’ai laissé tes mots détruire mes rêves et voler mes envies…
Même après ton départ, ton aura emprisonnait encore les ailes d’une nouvelle vie.
Or s’il est vrai que l’amour sincère n’a pas de prix… Je découvre avec horreur
Tout le mépris de tes sentiments et la violence sans limite de ton emprise sur mon âme.

Trop souvent, j’ai tenté de me raisonner avant de constater que la souffrance perdure
Au delà de l’espace, du temps et de ce regard que l’on porte sur ce qui nous entoure.
A force de volonté, la plaie commence à cicatriser mais le chemin est encore long
pour que la réalité ne soit plus aussi simple à effacer qu’un vulgaire trait de crayon gris…

ØØØØØØØØØØØØØØØØØØØ

La Tartinade de-la-mort-qui-tue… Version II !!
… Parce que la gourmandise n’est pas un péché mortel !

Ingrédients [pour 6 petits pots à offrir avec un graaaand sourire ;) ]
ø 400g de speculoos maison ou Lotus (les traditionnels de là-bas ^^)
ø 200 ml de lait concentré 
ø 5 cuillères à soupe de miel toutes fleurs
ø 10 cl de lait entier
ø 2 grosses cuillères à soupe de purée de marrons (Il s’agit bien de purée non sucrée et non de crème hein !)
ø 100g de chocolat blanc
ø 2 cuillères à soupe d’huile de colza (ou tout autre qui soit neutre)


Attention, recette ultra difficile !! ;)
Dans un premier temps, réduisez tous vos beaux speculoos en une poudre la plus fine possible (mixer, robot… électrique ou manuel à vot’ bon choix m’sieur dame ! ^^) puis réservez-la en attendant de préparer la suite.

Bon bon bon… Maintenant, on met en place un bain-marie qui tue, et dans le saladier on dépose chocolat blanc, purée de marrons, miel et  huile de colza. Il suffit de laisser fondre tranquillement sur feu doux, surtout le chocolat blanc qui est beaucoup plus fragile que ses cousins. Une fois que l’ensemble parait liquide, enlevez le saladier de votre casserole et mélangez bien au fouet pour bien homogénéiser l’appareil.

Et voilà, pas plus compliqué que ça…
Versez sur votre poudre de speculoos le lait concentré et la préparation précédente avant de mettre à ronfler Toto le robot ;) Quelques bzzzt bzzzzt plus tard, on obtient une superbe pâte de speculoos digne de celle du commerce: épaisse et crémeuse à la fois…

Une vraie tuerie gourmande..
… Dommage que je n’ai pas encore fait de speculoos sans gluten :’( mmmmh… (Une belle résolution pour les mois à venir !! hihi)
Et si vous avez des envies de changements, n’hésitez pas tester… Au fond d’un yaourt maison, dans un cake, entre deux macarons voire même en association avec un bon fromage tout bleu :p


Rendez-vous sur Hellocoton ! Share SHARE
Cette recette a été postée le Mercredi, mai 11th, 2011 à 10 h 40 min dans la catégorie Mes essais du matin, P'tites Douceurs et Confiseries, P'tites recettes végétariennes. Vous pouvez suivre les réponses de cette recette grâce au RSS 2.0. Ou bien pourquoi ne pas laisser un message !

Laisser un message !

Nom (*)
Mail (ne sera pas visible) (*)
URL (en option)
Commentaire
*